fleurir

 

définitions

fleurir ​​​ verbe

verbe intransitif
(plantes) Produire des fleurs, être en fleur.
par plaisanterie Se couvrir de boutons. Son nez fleurit. ➙ bourgeonner.
au figuré S'épanouir ; être dans tout son éclat, dans toute sa splendeur (imparfait fleurissait ou littéraire florissait). ➙ florissant.
verbe transitif Orner de fleurs, d'une fleur. Fleurir une tombe.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fleuris

tu fleuris

il fleurit / elle fleurit

nous fleurissons

vous fleurissez

ils fleurissent / elles fleurissent

imparfait

je fleurissais

tu fleurissais

il fleurissait / elle fleurissait

nous fleurissions

vous fleurissiez

ils fleurissaient / elles fleurissaient

passé simple

je fleuris

tu fleuris

il fleurit / elle fleurit

nous fleurîmes

vous fleurîtes

ils fleurirent / elles fleurirent

futur simple

je fleurirai

tu fleuriras

il fleurira / elle fleurira

nous fleurirons

vous fleurirez

ils fleuriront / elles fleuriront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsqu'il commence à fleurir quelque part, je le sens tout de suite, et cela me rend amoureux.Louis Ulbach (1822-1889)
Rameaux précieux, tes branches embaumées sont un appel à nos âmes qui doivent aussi fleurir pour la vertu et s'épanouir en bonnes œuvres.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Un jeune seigneur heureusement né n'est ni peintre, ni musicien, ni architecte, ni sculpteur ; mais il fait fleurir tous ces arts en les encourageant par sa magnificence.Voltaire (1694-1778)
Cette résolution, je l'ai vue germer et fleurir sous l'engrais de votre égoïsme : voilà près d'un mois que j'assiste, à votre insu, au travail qui se fait en vous.Jules Sandeau (1811-1883)
Mais pour les talens vivans peuvent encore fleurir ces couronnes, dont les parfums s'exhalent en pure perte sur une tombe.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Et l'on voit bouillir le liquide jaune qui coule, on voit fleurir d'étranges cristaux, mousser des acides éclatants et bizarres au bord des lèvres rouges des foyers.Guy de Maupassant (1850-1893)
En revanche, elle était dotée de tous les mauvais penchants que le manque d'éducation laisse fleurir.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Pendant cinq années, j'ai vu fleurir nos fleurs, se parer nos ombrages, avec la douce, la charmante pensée que je vous y verrais tous deux.Pierre Loti (1850-1923)
Je me promenais à deux heures, en plein soleil, dans mon parterre de rosiers... dans l'allée des rosiers d'automne qui commencent à fleurir.Guy de Maupassant (1850-1893)
Répandez donc partout l'incendie, la famine, la guerre, la peste, le vice et l'ignorance, et vous verrez fleurir toutes les professions, car toutes auront un vaste champ d'activité.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elle jette un regard sur la fraîche marchandise et commet la folie de fleurir son corsage d'un bouquet de violettes.Lucie Des Ages (1845-1914)
Voilà, sans aller chercher d'autres causes, ce qui leur donne l'empire de la mer, et qui fait fleurir dans leurs ports un si utile commerce.François de Fénelon (1651-1715)
Mais son règne agité, ceux des autres empereurs de sa maison plus agités et plus faibles encore, ne furent pas propres à faire fleurir ces écoles naissantes.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Puis, commencent les broussailles de chez nous, les tamarins, les aubépines prêtes à fleurir, les épines noires déjà en fleurs.Pierre Loti (1850-1923)
Sur le bord des rivières doivent fleurir les chatons jaunissants des saules, autour desquels bourdonnent les premières abeilles.Alphonse Karr (1808-1890)
Sur le bon terreau plat d'intrigues déjà ratissées par mille feuilletonistes, elle fait fleurir les corolles communes d'héroïsmes qui poussent dans trop de romans.Han Ryner (1861-1938)
Il est rare que la soixantaine voit fleurir des idées dont la vingtième année ne portait point le germe.Francis Chevassu (1861-1918)
C'est que l'amour y fleurissait et faisait fleurir chaque chose autour de lui : l'amour, fleur du ciel bien autrement radieuse, bien autrement parfumée que toutes les fleurs de la terre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je ferai des choses bien plus grandioses que de fleurir, porter des noisettes ou donner du lait comme des vaches et des moutons.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Pour récompense, elle aurait de pleines brassées de fleurs ; de quoi fleurir beaucoup, beaucoup de petites tombes.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLEURIR » v. n.

Estre en fleur. Plusieurs arbres fleurissent avant que de reverdir.
 
FLEURIR, signifie au figuré, Estre en vogue, en credit. Les Lettres fleurissoient autrefois en Grece & en Italie : maintenant elles fleurissent en France, en Angleterre, en Hollande. Ciceron fleurissoit sur le declin de la Republique Romaine.
 
FLEURI, IE. part. Arbre fleuri. teint fleuri. discours fleuri. stile fleuri, pour dire, orné de fleurs de Rhetorique.
 
FLEURI, en termes de Blason, se dit des rosiers & autres plantes chargées de fleurs.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020