Email catcher

frémir

Définition

Définition de frémir ​​​ verbe intransitif

Être agité d'un faible mouvement d'oscillation ou de vibration qui produit un son léger, confus. ➙ bruire, frissonner, vibrer. (liquide) Être sur le point de bouillir. Laisser frémir le bouillon.
(personnes) Être agité d'un tremblement. Frémir de, sous l'action de. Frémir d'horreur.

Conjugaison

Conjugaison du verbe frémir

actif

indicatif
présent

je frémis

tu frémis

il frémit / elle frémit

nous frémissons

vous frémissez

ils frémissent / elles frémissent

imparfait

je frémissais

tu frémissais

il frémissait / elle frémissait

nous frémissions

vous frémissiez

ils frémissaient / elles frémissaient

passé simple

je frémis

tu frémis

il frémit / elle frémit

nous frémîmes

vous frémîtes

ils frémirent / elles frémirent

futur simple

je frémirai

tu frémiras

il frémira / elle frémira

nous frémirons

vous frémirez

ils frémiront / elles frémiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot frémir

En revanche, la longueur de l'étiquette fait frémir notre diététicienne.Ça m'intéresse, 14/11/2019, « Que contiennent les aliments sans gluten ? »
Voilà une déclaration qui fait frémir et qui ramène nos pensées au moins 50 ans en arrière.Europarl
L'absence de compétence requise séduit souvent les partisans du tirage et fait frémir les réticents.Esprit, 2011, Gil Delannoi (Cairn.info)
Quelquefois j'assiste à des dîners où ils disent des choses à faire frémir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les insectes nous font frémir par la variation de leur taille.Critique, 2014 (Cairn.info)
Une fois à ébullition, vous pouvez laisser frémir durant quelques minutes avant de filtrer le tout.Ouest-France, 27/09/2021
Un peu comme s'il s'agissait d'une braderie de printemps, l'afflux a fait frémir l'hypercentre dès la matinée, d'ordinaire bien plus calme.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 04/04/2021
Autre point qui fait particulièrement frémir les indépendants, le sort des réserves de leurs caisses de retraite.Capital, 24/07/2019, « Réforme des retraites : le cri d’alarme des indépendants »
Ils me font frémir chaque année ; je crains toujours qu'ils ne me coûtent la vie d'un homme.Stendhal (1783-1842)
Faire frémir, puis cuire à feu doux pendant 10 minutes et laisser refroidir.Ouest-France, 15/07/2020
Le détail où il entre à cet égard fait frémir.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Laisser frémir en remuant environ 15 min jusqu'à ce que les perles deviennent transparentes.Ouest-France, 11/02/2021
Il semble sommeiller dans les flancs de cette terre de feu, attendant d'être réveillé et de faire frémir les hommes.Études, 2008 (Cairn.info)
Les acrobaties sont impressionnantes, à faire frémir qui n'en a pas l'habitude.Ouest-France, Pierre BAFOIL, 19/08/2016
Et ce, à travers et par la nuit même dont on cherche à habiter le surplus de nouveauté, cet excès qui fait aussi bien frémir.Études Germaniques, 2011, Augustin Dumont (Cairn.info)
D'autres, pris par l'ignorance, y sentiraient frémir l'espérance, cet espoir en train d'advenir et de s'imposer.La chaîne d'union, 2010, Georges Lerbet (Cairn.info)
Même sourire chez les promoteurs qui, après deux années de vaches maigres, voient l'activité frémir.Capital, 25/08/2015, « Prix de l'immobilier : attention, hausses en vue ! »
Et les images qui en ont été diffusées ont de quoi faire frémir les avocats de la distanciation physique.Ouest-France, 22/06/2020
Les gardes étoient muets à ce spectacle, qui les faisoit tous frémir de respect et d'horreur.Alfred de Vigny (1797-1863)
Il présentait des traits et comportements admirables mais faisait frémir.Journal Français de Psychiatrie, 2004, Marie-Noëlle Ottino-Garanger (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FREMIR v. n.

Commencer à s'émouvoir, à bouillonner. Ce mot se dit premierement des liqueurs. Il faut oster cette infusion de dessus le feu dés que l'eau commencera à fremir, à bouillonner. ce lait s'eslevera bientost, il commence à fremir. Ce mot vient de fremere, ou de tremere. Nicod.
 
On le dit aussi de la mer, quand elle commence à s'agiter, à bouillonner ; & de la terre, quand elle est émeuë par des vapeurs sousterraines, qui presagent qu'une tempeste, un tremblement de terre arrivera bientost. La mer fremit. la terre fremit.
 
FREMIR, se dit figurément en Morale, des passions de l'ame qui donnent de l'émotion, de l'horreur & de la crainte. Corneille
 
Mon coeur s'en effarouche, & j'en fremis d'horreur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine