trembler

 

définitions

trembler ​​​ verbe intransitif

Être agité de petits mouvements répétés autour d'une position d'équilibre. Le choc fit trembler les vitres. ➙ remuer, trépider, vibrer. Le feuillage tremble sous la brise. ➙ frémir, osciller. —  Être ébranlé. La terre tremble. ➙ tremblement de terre. —  (lumière) Produire une image vacillante. —  (voix, son) Ne pas conserver la même intensité ; varier rapidement (en intensité, hauteur). ➙ tremblé ; trémolo.
(personnes) Être agité par une suite de petites contractions involontaires des muscles. ➙ frissonner. Trembler de froid (➙ grelotter) ; de peur. locution Trembler comme une feuille, beaucoup.
au figuré Éprouver une violente émotion, sous l'effet de la peur. Tout le monde tremble devant lui. Je tremble qu'on ne l'ait vu. ➙ craindre. Trembler pour qqn : craindre un danger, un malheur pour lui. Elle tremble de le perdre.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tremble

tu trembles

il tremble / elle tremble

nous tremblons

vous tremblez

ils tremblent / elles tremblent

imparfait

je tremblais

tu tremblais

il tremblait / elle tremblait

nous tremblions

vous trembliez

ils tremblaient / elles tremblaient

passé simple

je tremblai

tu tremblas

il trembla / elle trembla

nous tremblâmes

vous tremblâtes

ils tremblèrent / elles tremblèrent

futur simple

je tremblerai

tu trembleras

il tremblera / elle tremblera

nous tremblerons

vous tremblerez

ils trembleront / elles trembleront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Votre agitation après ce peu de paroles, le propos de n'en plus y venir font trembler pour vous.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Allez-vous-en, ajouta-t-elle d'une voix que faisait trembler la colère, et ne rentrez jamais ici, ou ce n'est pas par la porte que vous sortirez.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Jamais elle n'avait autant aimé celui qui devait être son époux, que depuis qu'elle avait à trembler pour sa vie.Édouard Corbière (1793-1875)
Entourée d'ennemis, obligée de veiller nuit et jour à la sûreté du roi, je passe ma vie à trembler.Michel Zévaco (1860-1918)
Mais elle ne s'y trompait pas : c'était la trop grande envie d'elle qui le faisait ainsi trembler.Émile Zola (1840-1902)
Sorcelleries et sabbats, pactes, possessions et envoûtements, incubes et succubes, toutes choses qui firent trembler les âges de foi, sont bel et bien finies.Joanny Bricaud (1881-1934)
Les passereaux se couchaient en piaillant ; et d'en haut, on voyait les feuilles trembler, comme vivantes.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Ces passions débilitantes lui viennent en aide ; elles détournent et occupent l'imagination des hommes loin des affaires publiques, et les font trembler à la seule idée des révolutions.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Le vent fait trembler aux yeux l'étendue inondée et, s'acharnant sur ces masses humaines couchées ou à genoux, fixes comme des dalles et des stèles, leur arrache des frissons.Henri Barbusse (1873-1935)
Paul prit garde pendant quelques minutes, puis il oublia et recommença à faire trembler la table.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Rodolphe me regardait, il avait les yeux fixes ; il mit sa main dans la mienne, et je sentis sa main trembler, elle était à la fois brûlante et glacée.Henry Murger (1822-1861)
Non-seulement la peur des révolutionnaires le faisait trembler, mais il redoutait davantage encore le jugement des hommes de son parti.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il sentait cette main trembler ; mais elle ne se retirait pas, elle avait au contraire des caresses brusques.Émile Zola (1840-1902)
Elle voit les étoiles trembler sur les eaux, et parmi elles, deux plus brillantes, dont l'éclat illumine les profondeurs qui s'ouvrent.Jean-Louis Dubut de Laforest (1853-1902)
Comme je demeurai quelque temps en silence, et qu'elle remarqua mon agitation, je la vis trembler apparemment par un effet de sa crainte.Abbé Prévost (1697-1763)
Elle l'écoutait, les yeux fermés : elle entendait sa voix chaude, que faisaient trembler des larmes mal contenues.Jules Lermina (1839-1915)
La joie et la peur le faisaient trembler comme un arbre secoué par le vent.Edmond About (1828-1885)
L'inquiétude morale se mêle à tout : on entend des bruits sourds, on marche et on sent la terre trembler sous ses pieds.Dorothée de Dino (1793-1862)
Elle rangeait ses godets, ses pinceaux, indifférente à la fureur dont elle le voyait trembler.Victor Margueritte (1866-1942)
Un journal où l'on a l'audace d'écrire quelque chose au moins, où l'on n'est pas à trembler devant le gouvernement ...Fernand Vandérem (1864-1939)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TREMBLER » v. neut.

Bransler, n'être pas ferme, assûré, solide. Quand on danse dans cette maison, tous les planchers tremblent. Le bruit des carrosses, des armes à feu, fait trembler les vitres & les portes des maisons. La terre trembloit sous nos pieds. Les Poëtes disent que Jupiter faisoit trembler la terre, l'Olympe, d'un seul branslement de teste. Les vents sousterrains & enfermés sont cause que la terre tremble, quand ils se veulent faire un passage. Ce mot vient du Latin tremulare. Nicod.
 
TREMBLER, se dit aussi en parlant de ces mouvements qui sont causés par le froid, la peur, la foiblesse, & la maladie. Cet homme est mal vestu, il tremble de froid. C'est un lasche qui tremble à la veuë du moindre peril. Les jambes tremblent aux vieillards, la teste & les mains, à cause de la foiblesse de leurs nerfs. Le frisson de la fiévre fait trembler les plus hardis & les plus robustes.
 
On dit aussi d'une grande puissance & autorité, qu'elle fait tout trembler, qu'elle tient dans la crainte & dans le respect. Le Roy fait trembler toute l'Europe. Racine en parlant d'Alexandre, a dit elegamment :
 
Et la terre en tremblant se taire devant vous.
 
Cet homme est tellement maistre chez luy, qu'au moindre mot qu'il dit tout tremble dans la maison.
 
TREMBLER, se dit aussi de cette timidité qui fait manquer toutes les entreprises. Ce bourgeois ne peut avoir assez de seuretez pour placer son argent, il tremble toûjours ; il n'est capable de rien entreprendre, parce qu'il tremble, & qu'il est irresolu.
 
En termes de Musique, trembler signifie, Faire des sons precipitez, soit par l'inflexion prompte de la voix, soit par le toucher des cordes, ou d'un clavier. On marque sur la tablature les lieux où il faut trembler.
 
TREMBLER, se dit proverbialement en ces phrases. Il tremble comme la feuille. On dit aussi à un fanfaron, Tel menace qui tremble, pour dire, qu'il ne fait pas peur. On dit aussi à un poltron, N'ayez point de peur, tremblez toûjours.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020