Email catcher

frissonner

définitions

frissonner ​​​ verbe intransitif

Avoir le frisson, être agité de frissons. Frissonner de fièvre. ➙ grelotter.
Être saisi d'un léger tremblement produit par une vive émotion. ➙ frémir, tressaillir. Frissonner de peur.
(choses) Trembler légèrement.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je frissonne

tu frissonnes

il frissonne / elle frissonne

nous frissonnons

vous frissonnez

ils frissonnent / elles frissonnent

imparfait

je frissonnais

tu frissonnais

il frissonnait / elle frissonnait

nous frissonnions

vous frissonniez

ils frissonnaient / elles frissonnaient

passé simple

je frissonnai

tu frissonnas

il frissonna / elle frissonna

nous frissonnâmes

vous frissonnâtes

ils frissonnèrent / elles frissonnèrent

futur simple

je frissonnerai

tu frissonneras

il frissonnera / elle frissonnera

nous frissonnerons

vous frissonnerez

ils frissonneront / elles frissonneront

synonymes

frissonner verbe intransitif

grelotter, trembler

frémir, tressaillir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Maximilien, je frissonne rien qu'à vous entendre parler ainsi !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Son appétit féroce fait frissonner la grande distribution et glace les petits commerces.Ouest-France, David DÉSILLE, 20/02/2019
À condition d'accepter les histoires de science-fiction et d'aimer frissonner au cinéma face à des bébêtes peu ragoûtantes.Ouest-France, Gilles KERDREUX, 10/05/2017
Villefort prononça ces mots avec un accent qui eût fait frissonner le comte s'il eût pu les entendre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout mon être frissonne également à l'idée que l'on triture des embryons, qu'on mène toute sorte de recherches sur eux, etc.Europarl
Les chiffres rapportés dans le rapport nous font frissonner.Europarl
Lagirafe se plongera dans l'obscurité pour écouter des extraits choisis de lecture qui font frissonner, sur un fond musical (public ado-adulte).Ouest-France, 25/10/2018
Quand on les avait vus fixés sur soi, on frissonnait.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Je suis moi-même concerné et ne peux m'empêcher de frissonner lorsque je pense à la dernière facture d'entretien, qui fut particulièrement chère.Europarl
Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu'il s'attend à frissonner d'angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l'éclaire et le conseille.Ouest-France, 09/12/2015
Ce mois de mars a d'ailleurs de quoi faire frissonner le numéro 3 mayennais.Ouest-France, Maxime RABE, 01/03/2021
Je te regardai tant que tout à coup je frissonnai d'épouvante, je sentis que le sort me saisissait.Victor Hugo (1802-1885)
De quoi en faire frissonner certains et surtout, titiller la curiosité de tous.Ouest-France, Rémyse SAUDUBRAY, 01/07/2021
Des chansons à taper du pied ou à frissonner tellement les sensations sont fortes !Ouest-France, 28/07/2018
Les plus hardis étaient pâles, les plus audacieux se sentaient frissonner.Jules Lermina (1839-1915)
La simple évocation de «camp d’isolation» devrait suffire à nous faire frissonner.Europarl
Mais le spectacle de la neige qui tombe alors qu'une aurore boréale fait onduler ses drapés verts ne fait pas frissonner que de froid.Ouest-France, Hervé HILLARD, 09/03/2018
Ne vous fiez pas aux apparences, ce gastéropode en fait frissonner plus d'un.Ouest-France, 29/12/2018
Une prise de hauteur qui a fait frissonner le public depuis lundi dernier.Ouest-France, Léa DELAPLACE, 09/08/2021
Ces mots me firent frissonner, et je ne songeai plus qu'à fuir une présence dont je ne pouvais soutenir l'idée même.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FRISSONNER » v. n.

Avoir le frisson, soit qu'il vienne du froid ordinaire, ou de celuy qui precede la fievre, ou de celuy qui est causé par la peur, ou par l'horreur qu'on a de quelque chose.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021