Email catcher

gabelle

Définition

Définition de gabelle ​​​ nom féminin

Histoire Impôt indirect sur le sel (sous l'Ancien Régime, en France).
Administration chargée de percevoir cet impôt.

Exemples

Phrases avec le mot gabelle

Quelques jours auparavant, le jeune pêcheur avait eu gravement à se plaindre de la gabelle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Jusqu'à la révolution, l'hôtel de la tour était occupé par un service des impôts qui employait jusqu'à 7 fonctionnaires de la gabelle.Ouest-France, 15/08/2013
En quelle année a été créée la gabelle, l'impôt sur le sel ?Ouest-France, Séverine GRANDADAM, 20/08/2019
Le premier acte du gouvernement royal fut l'établissement de la gabelle.Jules Michelet (1798-1874)
Dans les pays de petite gabelle, on estime qu'un quart de la consommation de sel résultait du marché noir.Gestion et finances publiques, 2021, Christophe de la Mardière (Cairn.info)
Ils voulaient que plutôt on doublât indistinctement toutes les gabelles, c'est-à-dire tous les impôts sur les consommations.Émile Vincens (1764-1850)
À la fin du siècle, pour les riches familles de la province, le poids de la gabelle semble dépasser tous les autres prélèvements royaux !Histoire & Sociétés Rurales, 2002 (Cairn.info)
La révolte prenait une dimension suffisamment inquiétante pour obliger les autorités à abandonner l'idée d'une unification du système de la gabelle.Le Temps des Médias, 2016, Stéphane Haffemayer (Cairn.info)
Pour déjouer les gabelous, qui prélevaient la gabelle, les faux sauniers devaient faire preuve d'imagination.Ouest-France, 14/07/2020
Pour s'en procurer, il fallait payer un impôt : la gabelle.Ouest-France, 11/08/2015
Ils étaient censés contrôler le commerce des denrées soumises aux gabelles qui, en franchissant les montagnes, traversaient des frontières fiscales intérieures.Migrations Société, 2012, Éric Gili (Cairn.info)
Avec l'abolition des privilèges, la disparition des gabelles avait sonné le glas des concentrations foncières.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2018, Thierry Sauzeau (Cairn.info)
Cette position géographique lui donnait l'avantage de dispenser ses habitants de payer l'impôt sur la gabelle.Ouest-France, 24/05/2021
Les lucarnes, surmontées d'une étoile et du soleil levant, indiquent l'exonération de la gabelle.Ouest-France, Françoise SURCOUF, 07/07/2021
Par ce moyen on aurait pu supprimer les aides, les gabelles, contributions qui pesaient en apparence sur le peuple seul.Adolphe Thiers (1797-1877)
La balade propose de découvrir la ville au temps de la gabelle, l'impôt royal sur le sel, qui perdure jusqu'en 1790.Ouest-France, 10/08/2020
Il survint un différent entre deux ou trois de mes intéressés qui vouloient envoyer notre navire charger à fret du sel pour les gabelles.Jean Doublet (1655-1728)
On peut deviner pourtant la vie difficile des habitants à travers un chapitre assez fourni consacré à la gabelle et au faux-saunage.Revue historique, 2004 (Cairn.info)
Par les tailles, la gabelle, les impôts sur le vin, les logements des gens de guerre, elles sont réduites à l'extrême misère.Hippolyte Taine (1828-1893)
Allez, monsieur, vous ne faites plus partie des gabelles.Jacques Fernay (1849-?)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GABELLE s. f.

Impost sur le sel. Il y a plusieurs Fermes des Gabelles, la Ferme Generale, celle des Gabelles, de Languedoc, Provence, Dauphiné, Lyonnois. Il paroist que les Empereurs Romains prenoient des imposts sur le sel, qu'on a depuis nommez Gabelles, par la loy 11. au Cod. de vectigalib. & commissis. Le Roy Philippe le Long a esté le premier qui a pris un double pour livre sur le sel par un Edit de l'an 1331. qu'il promit d'oster dés qu'il seroit delivré de ses ennemis, par un Edit du 15. Fevrier 1345. Il fut restabli par le Roy Jean en l'an 1355. & à Paris il fut accordé au Dauphin en l'an 1358. pour estre levé pendant un an pour la rançon du Roy Jean. Philippe de Valois a pris quatre deniers ; Charles VII. six deniers ; Louïs XI. douze deniers. A present c'est le Roy qui vend le sel au minot ; & c'est Philippe de Valois qui a institué les greniers & gabelles, & qui a interdit le trafic du sel au peuple. on appelle les Officiers de la Gabelle, les Officiers des greniers à sel. Il y a une Ordonnance particuliere nouvellement faite pour les Gabelles.
 
On appelle Frauder la gabelle, quand on fait passer du sel sans payer l'impost. On le dit aussi des fraudes qu'on fait pour s'exempter de payer toutes sortes d'impositions ; & quelquefois on le dit même des fraudes qui se font dans les marchez & conventions.
 
On a aussi appellé dans les Coûtumes Gabelle de vin, Gabelle de draps, Gabelle de tonlieu, diverses impositions, car ce mot estoit d'abord general pour tous les imposts. On appelle aussi Gabelle, le grenier où on paye l'impost du sel. Il faut aller prendre le sel à la Gabelle. le faus sel est celuy qui n'a point passé par la Gabelle. Pays de Gabelle, est celuy où l'impost du sel est establi, où il y a des greniers. Ce mot vient, selon quelques-uns, & entr'autres Guichart, de l'Hebreu gab, qui signifie present ; ou de ghauel ou gabe, qui signifie loy inique, ou Publicain : selon d'autres, de garbelle, qu'on a dit pour garbe, qui signifioit autrefois gerbe & javelle, car on en prenoit une sur chaque tas de denrée, comme disent Ragueau & Bodin ; ou de gabella, dont on s'est servi dans la basse Latinité ; ou de gablum signifiant tribut, mot tiré du Saxon, comme croit Du Cange ; ou enfin de alcavala, mot Arabe & Espagnol, qui signifie en Arabe recepte, & en Espagnol gabelle, selon Menage. Mais il y a plus d'apparence que ce mot vient des ouvriers qui font le sel, qui l'appellent gabellé ou gavellé, quand il est essuyé.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022