geindre

 

définitions

geindre ​​​ verbe intransitif

Faire entendre des plaintes faibles et inarticulées. ➙ gémir, se plaindre. —  (choses) Produire un bruit plaintif.
Se lamenter à tout propos, sans raison valable (➙ geignard).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je geins

tu geins

il geint / elle geint

nous geignons

vous geignez

ils geignent / elles geignent

imparfait

je geignais

tu geignais

il geignait / elle geignait

nous geignions

vous geigniez

ils geignaient / elles geignaient

passé simple

je geignis

tu geignis

il geignit / elle geignit

nous geignîmes

vous geignîtes

ils geignirent / elles geignirent

futur simple

je geindrai

tu geindras

il geindra / elle geindra

nous geindrons

vous geindrez

ils geindront / elles geindront

 

synonymes

geindre verbe intransitif

gémir, chouiner (familier)

se lamenter, se plaindre, pleurer, pleurnicher, récriminer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceux-ci peuvent être patients et résignés ; ils n'ont presque pas de mérite à ne pas geindre.André Beaunier (1869-1925)
Ils assistent à la chose indolents et apathiques, se contentant de geindre très fort, parce qu'on les pille et les extermine un peu.Fernand Kolney (1868-1930)
Quelques petits enfants, laissés seuls, se mirent à geindre dans leur berceau quand il entr'ouvrit les portes.Henry Gréville (1842-1902)
Et à qui donc est-ce qu'elle pense, quand elle passe la moitié de la nuit à soupirer et a geindre au lieu de dormir ?George Sand (1804-1876)
Comme je vas descendre en plein champ, si elle se mettait à geindre, ça pourrait paraître louche.Paul Féval (1816-1887)
Le parti des courtisans voulait refuser au malheureux la faculté de faire entendre ses plaintes, il niait à la brebis qu'on égorge le droit de geindre sous le couteau.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Jeannot n'avait pas l'air bien rassuré, et il recommençait à geindre, lorsque le chef de train entra.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Et de geindre alors sur son amour méconnu, sur des infidélités probables, sur la peur de la guerre.Paul Adam (1862-1920)
Tous se mettent à geindre comme des petits enfants perdus, et ils appellent la garde, et quand la garde est là, ils n'ont plus peur, ils sèchent leurs larmes.Émile Zola (1840-1902)
Il faut se secouer un peu dans la vie et ne pas rester sur son matelas à geindre.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Si elles sont violées, il faut prendre les mesures qui s'imposent, car rien ne sert de se plaindre, de geindre et de critiquer sans rien faire.Europarl
Néanmoins elle est bonne femme au fond, disent les pensionnaires, qui la croient sans fortune en l'entendant geindre et tousser comme eux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et les femmes de se rogner aussi la chevelure à mi-longueur, de geindre, de hurler, de se lamenter, deux à deux, front contre front.Élie Reclus (1827-1904)
Cependant, j'insistai tant qu'elle finit par céder, mais à la condition que je me ferais accompagner de notre premier geindre, et que je ne le quitterais pas...Émile Gaboriau (1832-1873)
Afin d'éviter le bruit, il n'avait point de souliers ; ses pieds énormes en bas gris tricotés firent geindre les planches des marches.Paul Adam (1862-1920)
Et, sans arranger l'histoire des enfants, elle se mit à geindre, avec un flot de paroles intarissable.Émile Zola (1840-1902)
Quand je lui parle, il fait semblant de ne pas entendre, et dort pour ne pas me répondre ; ou bien, s'il a les yeux ouverts, il se met à geindre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ainsi, les gens riches, les bourgeois, où elle ne se permettait pas d'entrer continuaient à geindre, sans aucun soulagement possible.Émile Zola (1840-1902)
Et quand on est là, on demeure planté debout, dans cette pénombre bouleversée, à tâtonner, à grelotter et à geindre.Henri Barbusse (1873-1935)
Le pauvre diable, quand il se sentit pris, se mit à geindre à la façon des chats d'une manière lamentable.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GEINDRE » v. n.

Terme populaire qui signifie, Se plaindre languissamment d'un mal qu'on souffre, sans pouvoir connoistre en quelle partie il est. Cette fille ne fait que geindre, & on ne peut sçavoir quel mal elle peut avoir. Ce mot vient du Latin gemere, ou gemitare.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020