Email catcher

geindre

Définition

Définition de geindre ​​​ verbe intransitif

Faire entendre des plaintes faibles et inarticulées. ➙ gémir, se plaindre. (choses) Produire un bruit plaintif.
Se lamenter à tout propos, sans raison valable (➙ geignard).

Conjugaison

Conjugaison du verbe geindre

actif

indicatif
présent

je geins

tu geins

il geint / elle geint

nous geignons

vous geignez

ils geignent / elles geignent

imparfait

je geignais

tu geignais

il geignait / elle geignait

nous geignions

vous geigniez

ils geignaient / elles geignaient

passé simple

je geignis

tu geignis

il geignit / elle geignit

nous geignîmes

vous geignîtes

ils geignirent / elles geignirent

futur simple

je geindrai

tu geindras

il geindra / elle geindra

nous geindrons

vous geindrez

ils geindront / elles geindront

Synonymes

Synonymes de geindre verbe intransitif

gémir, chouiner (familier)

se lamenter, se plaindre, pleurer, pleurnicher, récriminer

Exemples

Phrases avec le mot geindre

Il l'écoute geindre sur l'indifférence de son mari envers ses souffrances, son dégoût de la vie maritale, ses nombreux rituels de propreté, sa constipation chronique.Che vuoi ?, 2016, Michel Constantopoulos (Cairn.info)
Florus, ton tour viendra dans une minute, alors arrête de geindre et de ronchonner !Europarl
Depuis qu'il a quitté le pouvoir en 1799, le directeur passe son temps à geindre sur son manque de fortune apparente.Napoleonica. La Revue, 2017, Pierre-François Pinaud (Cairn.info)
Et même le père pressent que l'on aborde un thème profond, et cesse de geindre pour tout et pour rien.Psychothérapies, 2006, Pr Jean-Yves HAYEZ (Cairn.info)
Ceux-ci peuvent être patients et résignés ; ils n'ont presque pas de mérite à ne pas geindre.André Beaunier (1869-1925)
Ainsi, les gens riches, les bourgeois, où elle ne se permettait pas d'entrer continuaient à geindre, sans aucun soulagement possible.Émile Zola (1840-1902)
Grâce aux mécaniques, le geindre peut donc devenir un ouvrier d'élite au lieu d'être ce forçat des fournils stigmatisé par les discours hygiénistes.Histoire du travail, 2010, François Jarrige (Cairn.info)
D'ailleurs était-ce bien original que toutes ces façons de geindre ?Louis Nicolardot (1822-1888)
Le domestique ne cessa de geindre pendant cette opération.Paul Mahalin (1838-1899)
Petit à petit, l'homme se refroidit, il sent le gel entrer jusque dans ses pensées et ne sait plus quoi faire pour s'arrêter de geindre.Vie sociale et traitements, 2006, Béatrice Han Kia-Ki (Cairn.info)
Et de geindre alors sur son amour méconnu, sur des infidélités probables, sur la peur de la guerre.Paul Adam (1862-1920)
Et quand on est là, on demeure planté debout, dans cette pénombre bouleversée, à tâtonner, à grelotter et à geindre.Henri Barbusse (1873-1935)
Néanmoins, elle est bonne femme au fond, disent les pensionnaires, qui la croient sans fortune en l'entendant geindre et tousser comme eux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Si elles sont violées, il faut prendre les mesures qui s'imposent, car rien ne sert de se plaindre, de geindre et de critiquer sans rien faire.Europarl
Ils furent beaucoup d'autres encore à tomber, à crier, à geindre.Le Temps des Médias, 2007, Anne-Claude Ambroise-Rendu (Cairn.info)
Ils l'ont vue geindre comme une enfant à chacune de ses fautes, contester toutes balles litigieuses et s'invectiver dans sa langue natale quand le sort semblait s'acharner contre elle.Ouest-France, 03/11/2014
À un moment le père interrompt brusquement la conversation et le bébé se met à geindre.Journal de la psychanalyse de l'enfant, 2012, Albert Ciccone (Cairn.info)
Cessons de geindre et de rejeter la faute sur les autres.Europarl
Comme je vas descendre en plein champ, si elle se mettait à geindre, ça pourrait paraître louche.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GEINDRE v. n.

Terme populaire qui signifie, Se plaindre languissamment d'un mal qu'on souffre, sans pouvoir connoistre en quelle partie il est. Cette fille ne fait que geindre, & on ne peut sçavoir quel mal elle peut avoir. Ce mot vient du Latin gemere, ou gemitare.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine