Email catcher

gémir

Définition

Définition de gémir ​​​ verbe intransitif

Exprimer sa souffrance d'une voix plaintive et inarticulée. ➙ geindre, se plaindre. Le malade gémit. Se plaindre à l'aide de mots. Gémir sur son sort.
(oiseaux) Faire entendre un cri, un chant plaintif.
(choses) Émettre un son plaintif et prolongé.
transitif, littéraire Faire entendre en gémissant. Gémir une plainte.

Conjugaison

Conjugaison du verbe gémir

actif

indicatif
présent

je gémis

tu gémis

il gémit / elle gémit

nous gémissons

vous gémissez

ils gémissent / elles gémissent

imparfait

je gémissais

tu gémissais

il gémissait / elle gémissait

nous gémissions

vous gémissiez

ils gémissaient / elles gémissaient

passé simple

je gémis

tu gémis

il gémit / elle gémit

nous gémîmes

vous gémîtes

ils gémirent / elles gémirent

futur simple

je gémirai

tu gémiras

il gémira / elle gémira

nous gémirons

vous gémirez

ils gémiront / elles gémiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot gémir

Les policiers l'ont entendue gémir, au téléphone resté branché pendant l'agression.Ouest-France, Thomas HENG, 28/12/2018
Les habitants du quartier entendaient depuis plusieurs jours le chien aboyer et gémir.Ouest-France, 30/07/2019
Cette pensée nous apprendra-t-elle à ne pas gémir ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Cette dame, au caractère bien trempé, aimait aller de l'avant sans jamais gémir.Ouest-France, 26/10/2020
Carlos se mit à gémir de plus belle, puis se coucha et refusa d'aller plus loin ; je ne pouvais l'abandonner ainsi.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
On l'entendait gémir régulièrement, dans les intervalles des quintes de l'asthmatique.Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Le marché capitaliste adore nous entendre gémir sur ses victoires, même lorsque la plainte s'entoure d'imprécations hostiles.Mouvements, 2006, Jean-Louis Sagot-Duvauroux (Cairn.info)
Quand je pense à cela, je ne puis m'empêcher d'en gémir.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Elle n'a plus que ses larmes pour pleurer et gémir encore sur son sort et celui de ses enfants.Études théologiques et religieuses, 2016, Elena Di Pede (Cairn.info)
Je ne puis que gémir lorsque tout me sourit.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
À bord, la brise fait toujours gémir les 150 poulies par lesquelles glissent 17 kilomètres d'écoutes.Ouest-France, 26/07/2016
Depuis cinq mois le cœur n'a pas cessé un jour de gémir et de souffrir !Charles Gounod (1818-1893)
Et comment pourrions-nous sans gémir songer à ce que nos pères ont été ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Entre-temps, le pays des toreros n'a pas passé sa vie à gémir sur lui-même.Capital, 28/07/2015, « Désolé messieurs les frondeurs, les efforts paient »
Je pourrais gémir sur sa destinée, quand je compare ce qu'il est à ce qu'il a été.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Patriote et conformiste, il trouve que le nouveau régime est excellent et qu'il faut s'y soumettre sans gémir, sans plastronner non plus.ADEN, 2013, Pierre-Frédéric Charpentier, Anne Mathieu (Cairn.info)
Il serait vain de parler, de pleurer, de gémir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Pendant quelques secondes, il n'a pas eu de réaction et il s'est mis à gémir.Ouest-France, 03/06/2019
Cessons donc de gémir et de dire que nous n'avons pas de politique commune.Europarl
Crier pour ne pas gémir, gémir pour ne pas pleurer.Vie sociale et traitements, 2016, Anonyme (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GEMIR v. n.

se plaindre tristement & languissamment des douleurs qu'on ressent dans l'ame. Cet amoureux souspire & gemit pour l'absence de sa maistresse. On dit aussi des tourterelles, qu'elles gemissent, quand elles ont perdu leur compagnie. Ce mot vient du Latin gemere.
 
GEMIR, se dit figurément en Morale. Tous les Romains gemissoient sous la tyrannie de Neron. Cette Province gemit sous le faix des charges & des tributs qu'on impose sur elle. l'Orient gemit sous la tyrannie des Ottomans.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Dans les coulisses du travail d'Alain Rey Dans les coulisses du travail d'Alain Rey

Jusqu’au bout, Alain Rey a travaillé à l’enrichissement de son Dictionnaire Historique de la langue française. Bérengère Baucher, Directrice...

22/11/2022