Email catcher

gémissement

Définition

Définition de gémissement ​​​ nom masculin

Son vocal inarticulé et plaintif. ➙ lamentation, plainte. Pousser un gémissement de douleur.
Son plaintif. Le gémissement du violon.

Synonymes

Synonymes de gémissement nom masculin

plainte, cri, geignement, pleur, soupir

jérémiade, lamentation, récrimination, doléance (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot gémissement

Il y a également les gémissements et le ronflement – qui véhiculent la jouissance de l'objet.La Cause du désir, 2014, Marcus André Vieira (Cairn.info)
L'un d'eux grimpe même à l'arbre, tout en émettant de petits gémissements.Ouest-France, 16/09/2020
Il arrivait sur nous de la mer, et le gémissement qui le précédait avait quelque chose d'une plainte humaine.Charles le Goffic (1863-1932)
L'espace d'un instant, dans ces soixante secondes de plomb, un petit chien roux a émis un gémissement.Ouest-France, 14/11/2015
Un policier parvient à entendre des gémissements et aperçoit deux petites oreilles.Ouest-France, 27/11/2020
Le goéland, quant à lui, raille ou pleure, ses cris ressemblant fortement à des gémissements.Géo, 23/04/2021, « Mouette et goéland : comment les différencier ? »
Cependant, comme il arrivait à cette grille, il lui sembla qu'il entendait une sorte de gémissement.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Ils essayent de saisir les derniers mots prononcés à travers les gémissements et se demandent l'un à l'autre s'il a compris quelque chose.INFOKara, 2002, Monique Luisier (Cairn.info)
À peine en marche, un nouveau gémissement, qui se fit entendre à ses pieds, l'arrêta.Eugène Chavette (1827-1902)
Alertée par les gémissements de détresse de l'octogénaire, une voisine a contacté les secours.Ouest-France, 13/08/2021
Peu après leur reprise, dimanche à 8h30, les gendarmes ont entendu un gémissement.Ouest-France, 13/10/2013
Tu ne feras donc plus entendre de gémissements ; tu seras pour jamais satisfait.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
D'où la vision glacée du corps paternel qui se tord de douleur sur son lit : ses gémissements saturent le fond sonore.Savoirs et clinique, 2006, Régis Michel (Cairn.info)
C'est ainsi qu'assez rapidement, les pleurs de l'enfant perdirent en intensité et les gémissements s'espacèrent.Les Cahiers de l'Orient, 2008, Frédéric Léotar (Cairn.info)
Les premiers symptômes sont des bâillements, des halètements, des gémissements, puis une hypersalivation, des nausées et des vomissements.Ça m'intéresse, 17/01/2019, « Les chiens aiment-ils la voiture ? »
Les animaux avaient été retrouvés en août 2020 par une passante qui se promenait, dans un sac-poubelle d'où provenaient des gémissements.Ouest-France, 02/06/2021
Cela est tout à fait contradictoire : s'il y a eu gémissements, c'est que la douleur a été exprimée, et non qu'elle a été dévorée.Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes, 2019, Bénédicte Chachuat (Cairn.info)
Ils entendent leur père crier, ils l'entendent frapper leur mère avec ses pieds et ses mains, et ils entendent les gémissements de celle-ci.Europarl
Elle était presque inconsciente, mais laissait échapper de temps à autre quelques gémissements.Études, 2007, Patrick Verspieren s.j. (Cairn.info)
Georges s'élança hors de la chambre, et le vieillard retomba sur sa chaise en poussant un profond gémissement.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GEMISSEMENT s. m.

Cri plaintif de celuy qui gemit. Les blessez en cette rencontre faisoient des gemissements. dans le Temple de la Mort il est parlé des torrents,
 
Qui traisnant des corps morts & de vieux ossements,
 
Au lieu de murmurer, font des gemissements.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024