Email catcher

cri

Définition

Définition de cri ​​​ nom masculin

Son perçant émis par la voix. Pousser des cris. ➙ crier. Cri aigu, strident (➙ hurlement), étouffé. Des cris de joie, de souffrance.
Parole(s) prononcée(s) très fort, sur un ton aigu. Cri d'alarme, de protestation (➙ clameur), d'approbation (➙ acclamation, hourra). locution Jeter les hauts cris, protester.
au figuré, familier Le dernier cri (de la mode), sa toute dernière nouveauté. en apposition Un blouson dernier cri.
Opinion manifestée hautement.
Mouvement intérieur (de la conscience). Le cri du cœur, l'expression non maîtrisée d'un sentiment sincère.
Son émis par les animaux. Le cri du chat (miaulement), de la chouette (hululement), etc.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot cri

A mi-chemin entre un raille ou des pleures, ses cris sont semblables à des gémissements qui peuvent engendrer des nuisances sonores auprès des riverains.Géo, 26/05/2021, « Stérilisation des oeufs de goéland, une pratique courante et réglementée »
Cette faille béante du masque d'où ne sort aucun son, aucun cri, sinon muet.Essaim, 2010, Ferdinand Scherrer (Cairn.info)
Ces clubs, ouverts de 6 heures du matin à 23 heures et sept jours sur sept, disposent tous d'appareils dernier cri et en nombre.Capital, 22/11/2013, « Dans quel club de sport s’inscrire... et à quel prix ? »
Du murmure au cri, nous sommes, grâce à notre dispositif, dans un espace porteur de sens.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2010, Jacques Michelet (Cairn.info)
Pas de rires ni de cris d'extase des enfants devant les enclos animaux !Ouest-France, Sonia TREMBLAIS, 15/05/2021
Guidé par les cris des oiseaux, le groupe s'en est rapproché.Géo, 07/02/2022, « Un perroquet néo-zélandais vole la caméra d'une touriste et se… »
La promesse d'une soirée plus tranquille, sans cris, sans crises, sans mots violents jetés à la figure.Ouest-France, Florence PITARD, 04/05/2018
Chez le toui à lunettes (psittacidé), les individus utilisent des cris distincts pour interpeller chaque individu du groupe.Ça m'intéresse, 13/03/2021, « Sifflements, chants et gazouillis, mais que disent les oiseaux ? »
Cette présence intime des mots de l'autre qui fait résonner nos cris.La clinique lacanienne, 2014, Éric Sandlarz (Cairn.info)
La simple vue du masque menaçant déclenchait les cris d'alarme des corneilles, ou bien les poussait à se regrouper.Ça m'intéresse, 16/04/2021, « La super intelligence des oiseaux va vous étonner ! »
Au milieu des colonnes, les voilà emportés par des bruissements de forêts et des cris d'enfants qui envahissent doucement le sous-sol.Ouest-France, Alice RAYBAUD, 02/08/2018
Grâce à des dons réguliers de bienfaiteurs et partenaires, il approvisionne son cabinet en matériel européen dernier cri.Ouest-France, Sébastien GOBERT, 31/05/2017
C'est la raison pour laquelle nous n'avons de cesse de réclamer à cor et à cri la libération de tous les détenus politiques.Europarl
Cette longue période de cris prend fin en une séance, très surprenante.Le Coq-héron, 2003, Françoise Capron (Cairn.info)
Devant l'inefficacité des premiers cris, l'autorité du roi apparaît comme un moyen d'imposer le respect de l'interdiction.Histoire urbaine, 2016, Julien Briand (Cairn.info)
Mais mon père est déjà loin ; il se dirige du côté d'où partaient les cris.Paul de Kock (1793-1871)
À l'annonce des résultats, pas de cris enthousiastes, ni de chaleureuses bises ou poignées de main, comme lors des précédents scrutins.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 28/06/2020
Du premier cri du nouveau-né au son développé de l'adulte, la voix est l'expression pulsionnelle et libidinale par essence.Le Carnet PSY, 2020, Christophe Ferveur (Cairn.info)
Chaque année, des disciplines tendances et des marques dernier cri voient le jour.Capital, 21/08/2020, « La création d’entreprise, un sport extrême »
Parfois en subissant pleurs et cris sans solution de repli.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 17/09/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CRI s. m.

Grande élevation ou effort de voix. On le dit des hommes & des animaux. Les douleurs de la goutte font jetter les hauts cris. Dans le sac d'une ville on entend plusieurs cris & lamentations. Les victorieux poussent des cris d'allegresse. Les chiens enfermez font des cris qui ressemblent à des hurlements. Les cris des hibous, des orfrayes, sont de mauvais augure. Ce mot est ancien dans la Langue, où il est passé tout pur du Celtique ou Bas-Breton, où il signifie la même chose.
 
CRI, se dit aussi d'un certain bruit aigre & picquant que font certains corps quand on les rompt, quand on les scie, quand on les racle. Les pierres des atteliers qu'on racle font souvent un cri si aigre, qu'il ébransle les dents.
 
On le dit aussi d'une voix plaintive, & quelquefois basse, qui sert à témoigner l'oppression qu'on souffre. Un bon Prince ne doit pas fermer l'oreille aux cris, aux plaintes de son peuple.
 
CRI, signifie encore, Ban, publication qui se fait hautement, & aprés avoir amassé le peuple, soit en guerre, soit en fait de police. On a publié un tel ordre, un tel reglement à son de trompe & cri public, au son du tambour. Les cris se font dans les carrefours & lieux publics. Scaliger derive ce mot à quaeritare.
 
CRI, se dit aussi en parlant de ces petits Marchands qui vont vendre ou acheter par la ville de menuës denrées ou marchandises, qui annoncent à haute voix plusieurs choses qu'ils sçavent faire, dont on a besoin. Ainsi on appelle les cris de Paris, ceux des Gazettiers, des Gagne-petits, des Ramonneurs, des Revendeuses, &c.
 
CRI, en termes de Chasse, se dit premierement du cri naturel de plusieurs animaux, comme du leopard, de la panthere, de la giraffe, du tigre, du loup-cervier, du lievre, du lapin, du chevreuil & du faon ; mais à l'égard du loup, on dit qu'il heurle ; que le cerf & le daim raslent ; que le sanglier grumele ; que le boeuf, le bufle & l'ours beuglent ; que le lion rugit, le cheval hennit, & l'asne brait.
 
CRI, se dit aussi à l'égard des Chasseurs, du bruit qu'ils font quand ils parlent aux chiens pour les flatter ; ou animer à poursuivre la beste : comme, hourvari est un cri pour faire retourner les chiens, quand ils sont hors des voyes ; hela hela, cri pour les faire requester, quand ils sont en defaut ; hari hari, pour les faire craindre, quand ils branslent du change. Harlou est le cri qu'on fait à la veuë du loup ; & hou hou, quand on le poursuit. Vellau est le cri qu'on fait aux chiens courants, à la veuë du renard ou du lievre ; tayau, quand on lance le cerf, &c.
 
CRI, en termes de Blason, est un certain mot qui sert de devise, & qu'on met au cimier des Armes : ce qui vient d'un certain cri ou signal que les chefs des maisons, ou les soldats crioient à la guerre. Autrefois nul n'estoit reconnu pour Gentilhomme de nom, d'armes & de cri, que celuy qui avoit droit de lever banniere ; l'un & l'autre servant à mener des gens à la guerre, & à les rallier. L'ancien cri des Rois de France étoit Montjoye St. Denis. Il y avoit aussi des cris de deffi, d'invocation, d'exhortation, de resolution, d'évenement, de commandement, &c. Les cris servoient aussi aux Herauts dans les tournois, pour appeller les Chevaliers, parce que le cri de plusieurs étoit celuy de leurs noms, de leurs maisons & de leurs villes. On dit en proverbe des maisons d'Ailly, Mailly, & Crequy, Tel nom, telles Armes, & tel cri. Dans les tournois chaque Chevalier avoit son cri ; mais dans les occasions de guerre il n'y avoit que les Chefs qui en pouvoient avoir.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.