germe

 

définitions

germe ​​​ nom masculin

vieux Forme initiale à partir de laquelle se développent les êtres vivants.
Élément microscopique qui, en se développant, produit un organisme (ferment, bactérie, spore, œuf). Germes microbiens (sans complément germes).
Première pousse qui sort de la graine, du bulbe, du tubercule ➙ plantule ; germer. Des germes de pommes de terre.
au figuré Principe, élément de développement (de qqch.). ➙ cause. Un germe de vie, de corruption. —  En germe, à l'état latent.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je passai deux ans près de lui, occupé à compléter mes premières études, et à développer les idées dont il m'avait donné le germe.George Sand (1804-1876)
Ils obtinrent de lui de suspendre ses projets, mais il était hors de leur puissance d'en détruire le germe.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Et dans cette pièce remplie de portraits de famille, le germe d'une mauvaise action était mal à l'aise.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ne croyez-vous pas qu'il y a dans la vie des femmes une heure décisive où un mauvais germe qu'on jette dans leur âme peut y pousser de terribles moissons ?Octave Feuillet (1821-1890)
Cette recherche de liens dans une société de plus en plus marchande porte en germe une résistance à la marchandisation du monde et des rapports humains.Europarl
La naissance de ce germe d'ambition suscita une confuse idée de préparation, une espèce de recueillement, une disposition à l'effort et à l'étude.Auguste Angellier (1848-1911)
Tirer du gouvernement « gothique » toute l'excellente constitution qu'il contenait en germe, voilà quel aurait dû être le travail du temps et des hommes.Émile Faguet (1847-1916)
Cette double erreur contient en germe, à l'évidence, la négation de toute marge de manœuvre nationale et, donc, de toute souveraineté nationale, sur quelque sujet que ce soit.Europarl
Ou bien ne sort-il pas d'un germe identique, ne parcourt-il pas lentement et progressivement les mêmes modifications que les autres êtres ?Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
Il a développé ce germe en deux directions presque opposées : l'une est l'idéalisme pur, l'autre le vrai spiritualisme.Charles Secrétan (1815-1895)
Mais alors se manifesta entre les deux peuples une jalousie, premier germe de plusieurs siècles de haines constantes et de fréquentes hostilités.Émile Vincens (1764-1850)
Ils ont besoin de croire à quelque chose de supérieur ; et comme à la racine de leur incrédulité l'ignorance germe, le spiritisme jaillit de cette racine.Adolphe Retté (1863-1930)
Et j'étais fier de moi, parce qu'elle n'éveillait en moi aucun instinct, aucun germe d'infidélité envers ma dangereuse et terrible souveraine !George Sand (1804-1876)
C'était une fille de la forêt, simple et pure, demi-sauvage, mais portant en elle le germe de tout ce qui est noble, gracieux, poétique et bon.Paul Féval (1816-1887)
De ce qu'un homme a le germe d'un vice, rien ne prouve qu'il sera vicieux.Gustave Flaubert (1821-1880)
D'où lui venait ce goût, quelle circonstance en avait développé le germe dans son esprit ?Antoine Dumesnil (1805-1891)
Un premier progrès, qui contenait tous les autres en germe, fut la création de racines démonstratives ou pronominales, distinctes des racines prédicatives.François Lenormant (1837-1883)
Il est question des vertus du peuple, de l'éducation du cœur, du bon grain qui germe dans la bonne terre.Albert le Roy (1856-1905)
Peut-être était-ce là le germe qui, après avoir couvé longtemps dans mon esprit, y avait graduellement engendré ma résolution.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il ne posa plus de questions et demeura sombre, absorbé plutôt que songeur, gardant en lui une inquiétude nouvelle, encore indécise, le germe secret d'un nouveau mal.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GERME » s. m.

Cette partie du grain qui pousse la premiere pour produire la plante, ou la partie de la semence qui commence à produire l'animal. Le germe d'un oeuf.
 
On dit, que les fourmis ostent le germe du grain dont elles font des magazins en terre, pour empêcher qu'il ne pousse.
 
Faux germe, se dit seulement des femmes qui au lieu de concevoir un enfant, n'ont produit qu'une mole ou une masse informe de chair.
 
On appelle en termes de Manege, Germe de feve, la marque noire qui vient dans le creux des coins d'un cheval, qui s'y conserve depuis les cinq ans & demi jusqu'à sept ou huit, aprés quoy on dit qu'il ne marque plus.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020