germer

 

définitions

germer ​​​ verbe intransitif

(semence, bulbe, tubercule) Pousser son germe au-dehors. Le blé a germé. —  au participe passé Orge germé : malt.
au figuré Se former, naître. L'espoir germe dans les esprits.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je germe

tu germes

il germe / elle germe

nous germons

vous germez

ils germent / elles germent

imparfait

je germais

tu germais

il germait / elle germait

nous germions

vous germiez

ils germaient / elles germaient

passé simple

je germai

tu germas

il germa / elle germa

nous germâmes

vous germâtes

ils germèrent / elles germèrent

futur simple

je germerai

tu germeras

il germera / elle germera

nous germerons

vous germerez

ils germeront / elles germeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il aurait craint de voir germer des idées fausses dans ma jeune cervelle si ses sages réflexions ne les avaient pas arrêtées.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Il ne peut y avoir de véritable éthique sans bonté, mais la bonté est avant tout un sentiment, un sentiment qui peut germer dans n'importe quel terrain.Dora Melegari (1849-1924)
Comment avaient-ils pu germer là, dans ce sol de pavés, s'élever parmi cette forêt de pierres, au milieu de ce grouillement d'hommes, leurs branches fouettées par un vent mauvais ?Octave Mirbeau (1848-1917)
Mais une idée venait de germer dans sa cervelle, qui devait poindre, bientôt grandir, s'épanouir et porter des fruits.Émile Gaboriau (1832-1873)
Comment peut-elle germer chez d'aussi pitoyables êtres de néant que leur condition même devrait renseigner sur la place qu'ils méritent ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
L'atmosphère est, à certains moments, saturée de molécules d'idées qui peuvent germer identiquement chez des cerveaux différents,– à distance.André Gouirand (1855-1918)
Cette résolution, je l'ai vue germer et fleurir sous l'engrais de votre égoïsme : voilà près d'un mois que j'assiste, à votre insu, au travail qui se fait en vous.Jules Sandeau (1811-1883)
Une idée venait de germer dans son cerveau, idée qui prenait corps à mesure que se condensait sa pensée.Albert Delpit (1849-1893)
Ces facteurs préparent le terrain où l'on voit germer tout à coup certaines idées nouvelles, dont la force et les résultats étonnent, mais qui n'ont de spontané que l'apparence.Gustave Le Bon (1841-1931)
Un sauvage entrevoit que la science n'est pas la justice, mais qu'un grain de justice peut germer dans le fumier des civilisations.Jean Aicard (1848-1921)
Qui sait même si votre dessein actuel ne fera pas germer quelque jour cette funeste pensée dans la tête de quelque théoricien !Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il eût frémi s'il eût pu lire ce qui se passait dans son cerveau et quelle pensée infernale il venait de faire germer en elle par une simple plaisanterie.Michel Zévaco (1860-1918)
Je compris que la haine avait dévoré les semences de fraternité avant qu'elles eussent eu le temps de germer ; mon âme se resserra et mon cœur contristé n'eut plus d'illusions.George Sand (1804-1876)
Depuis les douces matinées jusqu'aux calmes et tièdes soirées, le soleil faisait germer toute la surface de la terre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les rares plantes de la zone glaciale doivent avoir le temps, dans l'espace de quelques journées de l'été polaire, de germer, d'ouvrir leurs feuilles et de mûrir leurs fruits.Émile Bouant (1847-1926)
Je donne le temps de germer à mon destin en même temps que notre enfant.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
À midi commençait à germer l'herbe qui couvre encore aujourd'hui ses marbres ; indice d'une viduité peut-être éternelle.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Le mouvement et le courant de son esprit empêchèrent l'ennui de germer dans les eaux vives de l'intelligence française.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Des écoles, des colléges, des sociétés savantes s'élevaient dans toutes les villes ; des hommes instruits semblaient germer de toutes parts.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
C'est peu de chose sur la terre, c'est beaucoup dans les cieux, parce que là est la source de vie qui fera germer, fructifier et centupler ce grain.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GERMER » v. n.

Pousser au dehors la partie de la semence dont se produit la plante. Le bled germe dans le grenier, quand on l'a serré lors qu'il n'est pas bien sec. le bled germé n'est point de vente. On dit qu'en l'année 1657. on vid dans le Boulonnois du gland qui germa dans le ventre de quantité de boeufs & de vaches. Et le Pere Kircher a dit dans son livre de la Chine, qu'on avoit trouvé dans l'estomac d'un élephant une canne de Sucre qui avoit germé, pris racine, & poussé des feuilles.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020