Email catcher

gifler

Définition

Définition de gifler ​​​ verbe transitif

Frapper (qqn) d'une gifle. au participe passé Visage giflé par le vent. ➙ cingler, fouetter.

Conjugaison

Conjugaison du verbe gifler

actif

indicatif
présent

je gifle

tu gifles

il gifle / elle gifle

nous giflons

vous giflez

ils giflent / elles giflent

imparfait

je giflais

tu giflais

il giflait / elle giflait

nous giflions

vous gifliez

ils giflaient / elles giflaient

passé simple

je giflai

tu giflas

il gifla / elle gifla

nous giflâmes

vous giflâtes

ils giflèrent / elles giflèrent

futur simple

je giflerai

tu gifleras

il giflera / elle giflera

nous giflerons

vous giflerez

ils gifleront / elles gifleront

Synonymes

Synonymes de gifler verbe transitif

claquer (familier), calotter (familier), talocher (familier), souffleter (littéraire)

cingler, fouetter

Exemples

Phrases avec le mot gifler

Ça n'avançait à rien de la gifler ; elle ne pouvait se couper en deux, malgré sa bonne volonté d'être gentille pour tout le monde.Émile Zola (1840-1902)
Maheu, d'abord, parla d'aller gifler l'homme et de ramener sa fille à coups de pied dans le derrière.Émile Zola (1840-1902)
Comme il était grand de taille, pour le gifler ses agresseurs devaient sautiller pour pouvoir porter des coups sur la tête.Les temps modernes, 2014, Médiatrice Twagiramariya, José Kagabo (Cairn.info)
Françoise l'avait trouvé en pleurs ; il avait failli aller gifler le concierge, mais s'était contenu, car il tenait à sa place.Marcel Proust (1871-1922)
Ceux-ci assurent que quand ils ont ouvert la porte pour la recueillir, il a surgi derrière elle et la gifler une fois de plus.Ouest-France, 23/09/2021
Quand on se fait gifler sur les deux joues, n'est­on pas en droit de répliquer de la même manière ?Le débat, 2009, David Martin (Cairn.info)
Si tu savais quelle force de volonté il me faut pour ne pas marcher sur eux et les gifler.Hector Malot (1830-1907)
C'était, à l'époque, reproché allégrement à l'administration pénitentiaire, pas beaucoup à l'éducation surveillée parce qu'on pensait qu'un éducateur ne pouvait pas gifler un gosse.Journal du Droit des Jeunes, 2007, Jean-Louis Daumas (Cairn.info)
L'aînée céda, rentra dans la cuisine pour ne pas gifler la petite.Émile Zola (1840-1902)
La peau de la joue, par sa nudité, immobilise la main qui se lève pour gifler.Le Journal des psychologues, 2009, Pierre Le Coz (Cairn.info)
Son irritabilité ne fit que croître jusqu'à gifler le dernier médecin spécialiste consulté.Cliniques, 2011, Pierre-Georges Despierre (Cairn.info)
C'était, sous sa conduite, des jeux à se faire gifler.Émile Zola (1840-1902)
Et si je mettais seulement la main sur son épaule, elle me giflerait.Remy de Gourmont (1858-1915)
On avait envie à la fois de gifler ce garçon et de lui plaire.Daniel Lesueur (1854-1921)
On voit le policier gifler le manifestant, dont la mère cherche à s'interposer.Ouest-France, 19/12/2019
S'il n'était pas si décati, c'est moi qui le giflerais.Jules Vallès (1832-1885)
Mais pas une parole raisonnable ne lui venait, il la trouvait simplement à gifler, ainsi grelottante, toute nue.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022