Email catcher

gonfler se gonfler

Définition

Définition de gonfler ​​​ verbe

verbe transitif
Distendre en remplissant d'air, de gaz. Gonfler un ballon, un pneu. Gonfler ses joues. ➙ dilater, enfler.
Faire augmenter de volume, sous l'action d'une cause quelconque. L'averse a gonflé la rivière.
Surestimer volontairement (un chiffre, une évaluation). ➙ grossir. Les journaux ont gonflé l'importance de l'affaire. passif et participe passé Être gonflé de son importance.
au figuré, familier Ennuyer, importuner. Tu commences à nous gonfler !
verbe intransitif Augmenter de volume. Son genou a gonflé. ➙ enfler.

Définition de se gonfler ​​​ verbe pronominal

Devenir gonflé. La voile se gonfle au vent.
Augmenter de volume. au figuré Son cœur se gonfle d'amertume.

Conjugaison

Conjugaison du verbe gonfler

actif

indicatif
présent

je gonfle

tu gonfles

il gonfle / elle gonfle

nous gonflons

vous gonflez

ils gonflent / elles gonflent

imparfait

je gonflais

tu gonflais

il gonflait / elle gonflait

nous gonflions

vous gonfliez

ils gonflaient / elles gonflaient

passé simple

je gonflai

tu gonflas

il gonfla / elle gonfla

nous gonflâmes

vous gonflâtes

ils gonflèrent / elles gonflèrent

futur simple

je gonflerai

tu gonfleras

il gonflera / elle gonflera

nous gonflerons

vous gonflerez

ils gonfleront / elles gonfleront

Synonymes

Synonymes de gonfler

verbe transitif

bomber, dilater, enfler

remplir, [d'eau] gorger

ballonner, bouffir, boursoufler, congestionner, dilater, distendre, enfler, tuméfier

exagérer, amplifier, grossir, monter, surestimer, surfaire

[familier] agacer, contrarier, crisper, énerver, ennuyer, exaspérer, excéder, faire enrager, hérisser, horripiler, impatienter, indisposer, irriter, casser les pieds à (familier), embêter (familier), mettre en boule (familier), porter, taper sur les nerfs à (familier), prendre la tête à (familier), prendre le chou à (familier), picosser (familier, Québec), tirer la pipe à (familier, Québec), faire chier (très familier)

Exemples

Phrases avec le mot gonfler

Les quatre casernes, construites entre 1750 et 1878, viennent gonfler la population.Ouest-France, 07/11/2015
J'invite donc à en revenir à un débat objectif car les problèmes sont suffisamment importants et il n'est pas nécessaire de les gonfler artificiellement.Europarl
Un but juste avant la mi-temps, sur le premier tir cadré, de quoi vous gonfler le moral et vous donner des idées.Ouest-France, Thomas GUILLAUME, 20/08/2021
Très à l'aise sur terre, il est également un excellent nageur qui peut se gonfler d'air pour flotter à la surface.Géo, 28/03/2021, « Qui est le tatou cet animal au pénis surdimensionné ? »
Et je me mets bien vite à faire gonfler des ballons.Félix Nadar (1820-1910)
Cette perte équivaut à l'ensemble des mesures du plan de relance et contribue à gonfler l'effet des stabilisateurs automatiques pour 2009.Revue de l'OFCE, 2010, Éric Heyer, Mathieu Plane, Xavier Timbeau (Cairn.info)
De moins de 2 000 hommes au départ, son mandat allait être prorogé à plusieurs reprises, et ses effectifs gonfler peu à peu.Relations internationales, 2006, Pierre-Michel Durand (Cairn.info)
Les bulles de gaz qui apparaîtront augmenteront le volume de la sphère, qui donnera alors l'impression de gonfler comme un ballon.Ça m'intéresse, 21/03/2020, « En apesanteur, la mousse de la bière reste-t-elle à sa… »
Cette flore, habituellement régulée par l'évacuation des selles, va connaître une surpopulation formidable, engendrant une accumulation de gaz qui va gonfler puis déformer les viscères.Études sur la mort, 2006, Pierre Larribe (Cairn.info)
Une moyenne amenée à encore gonfler en cours d'année, selon la cheffe d'établissement, de nouvelles familles étant en passe de s'installer dans la commune.Ouest-France, Emmanuel ESSEUL, 03/09/2021
De telles analyses sont pourtant difficiles et les biais qui conduisent à les gonfler pour légitimer l'importance de la culture sont nombreux.Revue d'économie politique, 2010, Xavier Greffe (Cairn.info)
Depuis une quinzaine d'années, une nouvelle population de seniors, attirée par le littoral, est venue gonfler les rangs des retraités locaux.Le Journal de l'École de Paris du management, 2011, Catherine Baty, Gilbert Métivier (Cairn.info)
Les deux poissons vont ensuite se rapprocher et le mâle va alors gonfler la poche incubatrice située sur son ventre jusqu'à ce qu'elle s'ouvre.Géo, 24/08/2021, « L'hippocampe, un père hors-paire »
Dans le spectacle, on ne saurait gonfler une saison pour rattraper le temps perdu.Esprit, 2020, Françoise Benhamou (Cairn.info)
Si elle est trop importante, votre facture risque de gonfler.Ouest-France, 13/06/2020
Un volume théorique, car il ne tient pas compte du poids du ballon, ni du gaz qui a servi à le gonfler.Ça m'intéresse, 19/12/2017, « Pourquoi les ballons s'envolent ? »
Une mauvaise blague des entreprises pétrolières pour gonfler leurs marges ?Capital, 24/04/2020, « Pourquoi le prix de l'essence ne baisse pas plus malgré… »
Retirez également tous les bijoux, car le membre piqué risque de gonfler.Ouest-France, Jules BEDO, 22/08/2020
Les taxes et les autres charges de propriété font gonfler l'addition.Capital, 10/12/2021, « Revenus, charges... pensez à bien évaluer votre budget avant d'acheter… »
Cela vous permettre de le gonfler en toute simplicité et même dans des endroits qui ne possèdent pas l'électricité.Ouest-France, 07/09/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GONFLER v. act.

Enfler par quelque indisposition passagere. Ceux qui sont sujets aux vents ne doivent point prendre d'aliments qui gonflent l'estomac. quand la ratte se gonfle, elle envoye des vapeurs au cerveau.
 
On le dit aussi des eaux qui s'enflent, quand elles trouvent quelque obstacle à leur mouvement. L'eau se gonfle auprés des ponts qui ont des arches estroites. Ce mot vient de l'Italien gonfiato.
 
GONFLER, se dit figurément de ceux qui sont enflez de vanité, d'orgueil, de presomption.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022