griser

définitions

griser ​​​ verbe transitif

Rendre un peu ivre. ➙ enivrer. Vin qui grise.
Mettre dans un état d'excitation physique ou morale comparable aux premières impressions de l'ivresse. ➙ étourdir, exalter. Les succès l'ont grisée.

se griser ​​​ verbe pronominal

S'exalter, se repaître. Se griser de grand air. Se griser de ses propres paroles.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je grise

tu grises

il grise / elle grise

nous grisons

vous grisez

ils grisent / elles grisent

imparfait

je grisais

tu grisais

il grisait / elle grisait

nous grisions

vous grisiez

ils grisaient / elles grisaient

passé simple

je grisai

tu grisas

il grisa / elle grisa

nous grisâmes

vous grisâtes

ils grisèrent / elles grisèrent

futur simple

je griserai

tu griseras

il grisera / elle grisera

nous griserons

vous griserez

ils griseront / elles griseront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est vous qui m'en avez empêché en me faisant griser la veille de la cérémonie.Claude Tillier (1801-1844)
Dix-huit mois durant, ce fut une ivresse ; mais il avait trop de vrai talent pour se griser plus longtemps de fumée.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Comment ne pas se griser d'illusions, comment ne pas renaître à l'espérance quand tout est joie et fécondité dans la nature, surtout lorsqu'on est aimé ?Arsène Bessette (1873-1921)
Sois prudent, songe à ne pas jouer au delà de nos cent francs ; ne te laisse griser ni par le jeu ni par les libations.Honoré de Balzac (1799-1850)
Alors, lui, les coudes toujours sur la table, avançant la face davantage, la complimenta en risquant les mots, comme pour la griser.Émile Zola (1840-1902)
Gustou monta aussi du moulin, et il dit qu'il fallait faire boire du vin pur au petit, afin que plus tard il pût boire tant qu'il voudrait sans se griser.Eugène Le Roy (1836-1907)
Les quelques mots qu'elle prononça achevèrent de griser le jeune homme moins par leur signification que par leur musique.Georges Eekhoud (1854-1927)
Les amateurs prétendent qu'il n'y a rien de si facile à griser qu'un vieux brave.Paul Féval (1816-1887)
Vous êtes ébloui par les compte-rendus des journaux et des rapports lointains, mais, en réalité, je n'ai pas grande tentation de me laisser griser par la coupe de la prospérité.Auguste Angellier (1848-1911)
Car il commençait à se griser de sa propre rage, comme un faible et un nerveux qu'il était.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle se plaignait de mourir de soif, elle fut ravie d'achever de se griser, lorsque le garçon eut réussi à installer une petite table près d'elle, sur le balcon même.Émile Zola (1840-1902)
Octave pouvait boire pendant toute une nuit sans se griser ; il avait trop de tête pour se laisser vaincre par le vin.Arsène Houssaye (1815-1896)
S'enivrer à sa table, c'est plus décent ; mais se griser au cabaret, c'est plus noble et surtout plus profitable au trésor.Claude Tillier (1801-1844)
Il reproche d'abord à son correspondant de griser abominablement les saints et de leur faire dire ensuite les mille et une horreurs.Auguste Angellier (1848-1911)
Elles sonnent en l'honneur de la fête du tsar : une belle occasion pour les paysans de se croiser les bras, et de se griser.Jules Legras (1866-1939)
Et je m'enfermai, pour être malheureux à mon aise, pour me griser de ma misère, tout seul, le plus longtemps possible.Émile Blémont (1839-1927)
Quant à le griser, le duc ne pouvait avoir une pareille intention, et il se mit à rire à cette seule pensée ; puis une idée lui vint qui conciliait tout.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Non, en marine, arroser des galons signifie se griser pour leur faire honneur le premier jour où on les porte.Pierre Loti (1850-1923)
C'était du bon ton, à cette époque, d'aller quelquefois au moins se griser chez cette femme quand on n'y allait pas pour autre chose.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Absorbe-la comme on boirait le meilleur des vins, tout doucement, mot à mot, et laisse-toi griser, laisse-toi attendrir.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire