exalter

 

définitions

exalter ​​​ verbe transitif

littéraire Glorifier, magnifier.
Rendre plus fort, plus actif. Conditions climatiques qui exaltent la virulence d'un microbe.
Élever (qqn) au-dessus de l'état d'esprit ordinaire. ➙ enthousiasmer, passionner, soulever, transporter. La perspective du succès, les encouragements l'exaltent.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'exalte

tu exaltes

il exalte / elle exalte

nous exaltons

vous exaltez

ils exaltent / elles exaltent

imparfait

j'exaltais

tu exaltais

il exaltait / elle exaltait

nous exaltions

vous exaltiez

ils exaltaient / elles exaltaient

passé simple

j'exaltai

tu exaltas

il exalta / elle exalta

nous exaltâmes

vous exaltâtes

ils exaltèrent / elles exaltèrent

futur simple

j'exalterai

tu exalteras

il exaltera / elle exaltera

nous exalterons

vous exalterez

ils exalteront / elles exalteront

 

synonymes

s'exalter verbe pronominal

s'enthousiasmer, s'enflammer, s'engouer, se passionner, se monter la tête (familier), s'emballer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voilà donc où nous en sommes avec cette infernale politique qui ne fait qu'exalter de part et d'autre l'exaspération !Marie Quinton (1854-1933)
Tu penses peut-être, mon cher ami, que je fais ici un procès au classique pour exalter ensuite le romantique.Émile Zola (1840-1902)
Il avait passé trois jours dans une exaltation continue, sentant son désir s'exalter d'heure en heure, et si joyeux de le sentir !Paul Bourget (1852-1935)
On sentait un puissant souffle révolutionnaire dans l'ordonnance de cette solennité, et il n'était pas un détail qui ne fut admirablement choisi pour frapper les imaginations et exalter le patriotisme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils ont tout pour tenter, peu de chose pour exalter, et rien de ce qui parle à tous les hommes de tous les tems.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'eau-de-vie, l'amour et le jeu, ces trois choses dont une seule suffit à exalter l'homme, pouvaient à peine, réunies, galvaniser sa morne inertie.Paul Féval (1816-1887)
C'était bien assez de la chaleur, du soleil et des événements pour exalter les têtes.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Un je ne sais quoi circule qui avertit que l'auteur a beau s'exalter, que l'homme en lui n'est pas touché ni convaincu.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Je crains que la lecture de mes romans ne lui ait été mauvaise et n'ait contribué, en partie, à l'exalter dans un sens qui n'est pas du tout le mien.George Sand (1804-1876)
Les premiers actes des nouveaux souverains ne faisaient qu'accroître cette confiance et exalter cet enthousiasme.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Celle-ci ne se sentant pas aimée de ses nouveaux sujets, leur avait rendu haine pour haine, et les avait traités avec une dureté qui n'avait fait qu'exalter leur ressentiment.Adolphe Thiers (1797-1877)
N'ai-je pas toujours et d'autant plus souffert que l'on ne m'accablait que pour vous exalter ?Eugène Sue (1804-1857)
Une explication ne pouvait qu'exalter le désespoir de celle-ci, et la pousser à quelque résolution extrême.Émile Souvestre (1806-1854)
S'il n'est pas susceptible de s'exalter, il ne gronde jamais, à moins qu'on ne le fasse attendre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les partis se sont mutuellement reproché d'avoir employé cette coupable manœuvre pour exalter les esprits.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La hausse eût été moins brusque, moins sensible, moins effrayante, moins propre à frapper et à exalter les imaginations.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il s'imaginait que le cerveau peut s'exalter dans la joie quand le cœur est brisé.George Sand (1804-1876)
A mesure qu'elle rappelait ces souvenirs, sa parole semblait la convaincre plus complétement de son bon droit, et exalter son indignation.Émile Souvestre (1806-1854)
La douleur redouble quelquefois par le spectacle de la gaieté ; au milieu du danger une plaisanterie peut exalter le courage.François Guizot (1787-1874)
La persécution ne servit jamais qu'à exalter les sentiments de ceux qui la subissent ; à une cause proscrite, elle suscite de sublimes dévouements.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXALTER » verb. act.

Loüer avec excés. Quand il parle de son Maistre, il l'exalte jusqu'au troisiéme ciel.
 
EXALTER, en termes de Chymie, c'est elever les metaux & les autres corps naturels à un degré de perfection & de pureté tel qu'ils sont capables de le souffrir, en telle sorte qu'ils font un plus grand effet sur les corps sur lesquels on les fait agir.
 
EXALTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020