Email catcher

grommeler

Définition

Définition de grommeler ​​​ | ​​​ verbe

verbe intransitif Murmurer, se plaindre entre ses dents. ➙ bougonner, grogner. Obéir en grommelant.
spécialement (sanglier) Grogner.
verbe transitif Dire en grommelant. Grommeler des injures. ➙ marmonner.

Conjugaison

Conjugaison du verbe grommeler

actif

indicatif
présent

je grommelle / ro je grommèle

tu grommelles / ro tu grommèles

il grommelle / ro il grommèle / elle grommelle / ro elle grommèle

nous grommelons

vous grommelez

ils grommellent / ro ils grommèlent / elles grommellent / ro elles grommèlent

imparfait

je grommelais

tu grommelais

il grommelait / elle grommelait

nous grommelions

vous grommeliez

ils grommelaient / elles grommelaient

passé simple

je grommelai

tu grommelas

il grommela / elle grommela

nous grommelâmes

vous grommelâtes

ils grommelèrent / elles grommelèrent

futur simple

je grommellerai / ro je grommèlerai

tu grommelleras / ro tu grommèleras

il grommellera / ro il grommèlera / elle grommellera / ro elle grommèlera

nous grommellerons / ro nous grommèlerons

vous grommellerez / ro vous grommèlerez

ils grommelleront / ro ils grommèleront / elles grommelleront / ro elles grommèleront

Synonymes

Synonymes de grommeler verbe transitif et intransitif

marmonner, grogner, murmurer, rouméguer (région.), bougonner (familier), ronchonner (familier), raboudiner (familier, Québec), maugréer (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot grommeler

Je l'entendis souvent grommeler contre sa fille, horriblement laide, sans quoi je n'eusse pas manqué d'en faire la dame de mes pensées.Stendhal (1783-1842)
Il se contenta donc, au lieu de répondre, de grommeler le ia le moins gascon et le plus allemand possible.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Car je l'entendais toujours grommeler à travers la porte.Paul Féval (1816-1887)
Son regard se fait noir, il commence à grommeler, à se plaindre d'injustice ou de subir un préjudice.Psychothérapies, 2018, Emmanuelle Bonneville-Baruchel (Cairn.info)
Tout simplement parce qu'il s'agit là de rouspéter dans sa barbe, grommeler, comme le disent les marins d'ici.Ouest-France, 13/07/2015
Réponse aussi, et combien décisive, aux pessimistes qui n'ont cessé au cours de ces six années de grommeler : mais à quoi tout cela sert-il ?Lignes, 2000, David Rousset (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GROMMELER v. n.

Murmurer secrettement & entre ses dents, tesmoigner du chagrin, sans en vouloir dire la cause. Ce mot vient de Gromellaat, qui en langage Celtique, ou Bas-Breton, signifie la même chose.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022