Email catcher

gronder

Définition

Définition de gronder ​​​ verbe

verbe intransitif
Produire un bruit sourd et grave, plus ou moins menaçant. Chien qui gronde. Le canon gronde. Le tonnerre gronde.
au figuré Être menaçant, près d'éclater. L'émeute gronde.
verbe transitif Réprimander (notamment un enfant). ➙ attraper, disputer, tancer. Se faire gronder.

Conjugaison

Conjugaison du verbe gronder

actif

indicatif
présent

je gronde

tu grondes

il gronde / elle gronde

nous grondons

vous grondez

ils grondent / elles grondent

imparfait

je grondais

tu grondais

il grondait / elle grondait

nous grondions

vous grondiez

ils grondaient / elles grondaient

passé simple

je grondai

tu grondas

il gronda / elle gronda

nous grondâmes

vous grondâtes

ils grondèrent / elles grondèrent

futur simple

je gronderai

tu gronderas

il grondera / elle grondera

nous gronderons

vous gronderez

ils gronderont / elles gronderont

Synonymes

Synonymes de gronder

verbe intransitif

[chien] grogner, [sanglier] grommeler

tonner

menacer, couver

[vieux ou littéraire] murmurer, grogner, grommeler, protester, bougonner (familier), maronner (familier), râler (familier), rognonner (familier), ronchonner (familier), rouspéter (familier)

verbe transitif

disputer, se fâcher contre, gourmander, houspiller, rabrouer, réprimander, tempêter contre, tonner contre, chicaner (Québec), attraper (familier), crier après (familier), enguirlander (familier), passer un savon à (familier), savonner la tête à (familier), sonner les cloches à (familier), engueuler (très familier), admonester (littéraire), morigéner (littéraire), tancer (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot gronder

Mais c'est trop, mon enfant, et je devrais vous gronder plutôt que vous remercier.Georges Ohnet (1848-1918)
Le sujet fait gronder de plus en plus fort, à la ville comme à la campagne.Ouest-France, 15/06/2021
Il rit lorsque les autres enfants se font gronder et adore leur faire la leçon.La Revue Lacanienne, 2008, Sandrine Calmettes (Cairn.info)
La boulangère vient de frapper son fils et le gronder pour avoir laissé tomber deux grosses miches de pain dans le feu.Revue du Mauss, 2014, Mark R. Anspach (Cairn.info)
Hors de question donc de gronder votre animal s'il ne tient pas la pose.Ouest-France, Christel TRINQUIER, 21/10/2019
Il n'y a personne pour soulever la mer, ni pour gronder dans le ciel.Chimères, 2007, Marie Vasseur (Cairn.info)
Adieu ; je t'embrasse, et te charge de faire ma paix avec ton mari, s'il était d'humeur à me gronder.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Dès lors, quand le tonnerre grondera, vous pourrez assumer ce qui a été réalisé, en tirer les conséquences et repartir sur un nouveau plan d'actions.Capital, 11/03/2020, « Les recettes pour devenir le bras droit de votre boss »
Dans ce moment-ci, je ne te gronderai pas, reprends courage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les premiers soupirs de bonheur peuvent laisser place aux soupirs de déception et l'orage vient gronder de temps à autre au-dessus du couple.Dialogue, 2012, Aurelien Berthou (Cairn.info)
Ce désarroi sape toute force vitale, pervertit les meilleurs talents, révèle une société en décomposition où le pire est à venir : on l'entend gronder.Études, 2010 (Cairn.info)
De fait, l'artifice de cette mise en silence des attentes parentales, en laissait gronder le bruit orageux dans l'institution elle-même.Insistance, 2014, Xavier Gassmann (Cairn.info)
L'enseignante, gentille par ailleurs, n'aime pas trop cela, sa mère non plus, et des fois il se fait gronder.La psychiatrie de lenfant, 2008, Dante Trojan, Francisco Palacio Espasa (Cairn.info)
Non, cette élégante balance ne vous grondera pas si vous prenez des kilos, mais sa technologie permet la reconnaissance automatique de dix personnes différentes.Ouest-France, 13/11/2016
Loin de se faire gronder, son père applaudira sa fille.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 24/05/2020
Je n'aurai aucun droit sur elle, alors vous ne me gronderez plus.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
La maman dit qu'à la maison tout va bien, qu'il faut savoir le prendre, lui parler tout doucement et surtout ne jamais le gronder.Enfances & PSY, 2012, Maryse Raguideau (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GRONDER v. act.

Reprendre un inferieur, lui reprocher qu'il a manqué à son devoir. Ce mot vient du Latin grondare, qu'on a dit pour grunnire. Menage.
 
GRONDER. v. n. Murmurer secrettement, donner des tesmoignages muets qu'on a du mescontentement de quelque chose ; & alors il se dit des égaux & des inferieurs. Ce valet ne sert qu'en grondant.
 
On dit figurément, que le ciel, que l'orage, que le tonnerre gronde sur nos testes, quand il commence à se faire entendre dans la nuë
 
GRONDÉ, ÉE. part.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine