attraper

 

définitions

attraper ​​​ verbe transitif

Rejoindre (qqn) et s'en saisir. ➙ prendre.
Surprendre. Je l'ai attrapé à fouiller dans mes papiers.
Tromper par une ruse. ➙ abuser, duper. Il m'a bien attrapé (→ familier il m'a eu). —  passif et participe passé Être attrapé, bien attrapé, avoir subi une déception (qu'on ait été trompé ou non).
familier Faire des reproches à. ➙ gronder, réprimander ; attrapade. Elle s'est fait attraper par ses parents.
Arriver à prendre, à saisir (une chose, un animal). Attraper une balle à la volée, un poisson. —  au figuré Attraper des bribes d'une conversation. ➙ saisir.
Attraper un coup. ➙ recevoir. Tiens, attrape ça ! (coup, gifle). Attraper une maladie. ➙ contracter, gagner. —  pronominal (passif) Une maladie qui s'attrape. ➙ contagieux.
Attraper le train, réussir à le prendre. ➙ avoir.
Arriver à saisir par l'esprit, l'imitation. Attraper un style. ➙ imiter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'attrape

tu attrapes

il attrape / elle attrape

nous attrapons

vous attrapez

ils attrapent / elles attrapent

imparfait

j'attrapais

tu attrapais

il attrapait / elle attrapait

nous attrapions

vous attrapiez

ils attrapaient / elles attrapaient

passé simple

j'attrapai

tu attrapas

il attrapa / elle attrapa

nous attrapâmes

vous attrapâtes

ils attrapèrent / elles attrapèrent

futur simple

j'attraperai

tu attraperas

il attrapera / elle attrapera

nous attraperons

vous attraperez

ils attraperont / elles attraperont

 

synonymes

attraper verbe transitif

saisir, agripper, cramponner, s'emparer de, empoigner, happer, prendre

recevoir, décrocher, gagner, obtenir, remporter

capturer, arrêter, mettre la main sur, piéger, prendre au piège, agrafer (familier), alpaguer (familier), choper (familier), épingler (familier), gauler (familier), piquer (familier), pincer (familier), mettre le grappin sur (familier), pogner (familier, Québec)

[une maladie] contracter, choper (familier), ramasser (familier)

abuser, duper, leurrer, mystifier, tromper, donner le change à, avoir (familier)

réprimander, disputer, gronder, houspiller, sermonner, admonester (littéraire), enguirlander (familier), engueuler (familier), passer un savon à (familier), sonner les cloches à (familier)

se laisser attraper

mordre à l'hameçon, gober le morceau

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant mes fils donnaient la chasse à nos poules, et aucune ne se laissait attraper.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ayant réussi à attraper quelques douzaines de ces rats, ils les ont apprêtés, les ont fait cuire, et se sont régalés de cette chair assez répugnante.Jules Verne (1828-1905)
La paysanne le poursuivait avec des pincettes ; les enfants se bousculaient pour l'attraper... et ils riaient... et ils criaient.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Le lait fuit de tous côtés, tandis qu'aux éclats de rire de l'assistance, les mariés font leurs efforts pour en attraper quelques gouttes.Charles le Goffic (1863-1932)
Si vous parvenez à attraper l'une de ces sociétés, celles-ci sont condamnées à une amende d'un montant risible, ce qui n'a aucun effet dissuasif.Europarl
Aussi, voyez quel petit air elle vous a, auquel les croiseurs français, anglais, grecs ou turcs, se laisseront parfaitement attraper !Jules Verne (1828-1905)
Alochon, tu me mettras encore au bout de tes bras pour me faire attraper des prunes noires aux arbres tout le long du chemin !George Sand (1804-1876)
Il ressemble, à de nombreux égards, à une politique de la pêche - un grand chalut espérant attraper quelque chose, personne ne se souciant des prises accessoires, pour ainsi dire.Europarl
L'un me prend un poulet, l'autre met la patte sur un gâteau ; ils plongent même bravement dans l'eau pour attraper les canards et les vanneaux.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Il était vain, sans talent, et n'avait pour lui que la réputation d'un honnête homme qu'il vint perdre dans ce ministère sans en attraper une autre...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Un coup d'œil avait mis la femme au fait (quand il s'agit d'attraper un mari, aucune n'est novice) ; elle fait mine d'être fort piquée et sort au dessert.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Il ne va pas pouvoir s'en tirer tout seul à la foire ; il se fera attraper, voler, bien sûr.Comtesse de Ségur (1799-1874)
En effet, cette méchante fille cherchait à attraper les enfants avec des pierres tranchantes qu'elle lançait de toute sa force.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Quelle chance elle avait eue de ne pas attraper un enfant ; voilà qui eût été vraiment drôle.Hector Malot (1830-1907)
Cette jolie fête faillit être gâtée par un accident regrettable : un petit garçon, voulant attraper les cymbales, se hissa sur l'estrade des musiciens.Alphonse Allais (1854-1905)
Nous ayant aperçus dans la salle, il nous invita, sans courtoisie apparente, à rompre immédiatement si nous ne voulions pas attraper quatre jours.Alphonse Allais (1854-1905)
Entre temps, il écoutait les bavardages de la foule, essayant d'attraper un mot qui le renseignât sur l'identité de la victime, ses habitudes, sa façon de vivre.Maurice Level (1875-1926)
Dans les années 40, lorsqu'avec mes amis, nous trouvions du mercure, nous étions enchantés de voir les pièces de monnaie que nous y plongions attraper une couleur argentée.Europarl
Il n'y a pas de souris dans les airs, j'en ai bien peur ; mais tu pourrais attraper une chauve-souris, et cela ressemble beaucoup à une souris, tu sais.Lewis Carroll (1832-1898), traduction Henri Bué (1843-1929)
Les harceleurs qui agissent via l'internet sont difficiles à attraper, mais ce n'est pas impossible.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTRAPER » v. act.

Tromper quelqu'un, le surprendre, le faire tomber dans quelque piege ou embusche. Un renard qui est eschapé d'un piege n'y est plus attrapé. ce Provincial a été vilainement attrapé au jeu. quand on vous a vendu cette terre, on vous a bien attrapé, on vous l'a venduë trop cher. il n'y a que les duppes qui se laissent attraper par des filous. On dit aussi, qu'on a attrapé les doits de quelqu'un dans une porte, pour dire, qu'ils y sont demeurés engagés ; & pareillement, qu'on luy a attrapé son manteau. Ce mot est un composé de trape. Menage le derive de adtrapare.
 
ATTRAPER, se dit aussi de toutes les choses où on est trompé innocemment. Je croyois aller au Sermon, mais j'ay été bien attrapé, on n'en disoit point. il a ramassé un papier croyant qu'il y auroit de l'argent dedans, mais il a été bien attrapé, il n'y avoit rien.
 
ATTRAPER, signifie aussi, Gagner, faire des acquisitions legitimes par son travail, par son industrie. Il a si bien fait sa cour, qu'il a attrapé un Gouvernement, un bon Benefice, une pension. On le dit aussi en mal. Il a bien couru, & il n'a attrapé que des crotes. souvent on va à l'affust, qu'on n'attrape que des roupies, que des mouches. il a été à l'armée, il n'a attrapé que des coups. il a été attrapé d'un coup de mousquet en faisant sa charge.
 
ATTRAPER, signifie aussi, Atteindre quelqu'un qui est parti devant, quand on court aprés. On a envoyé un courier pour attraper le messager. le Prevost a couru aprés ces voleurs, & les a attrapés. allez toûjours, je vous attraperay au giste. voilà un chat qui attrape toutes les souris. On dit aussi, qu'un malade ne pourra pas attraper le printemps, pour dire, parvenir jusque là. il faut deux jours & demi à la lune aprés avoir fait son tour, pour attraper le soleil.
 
ATTRAPER, signifie encore, Rencontrer, trouver quelqu'un en quelque lieu, l'y surprendre. On a attrapé ce jeune homme sur le fait. vous disiez que vous n'alliez point à la Comedie, je vous y attrape. je n'ay pû encore vous attraper chez vous, j'iray si matin, que je vous attraperay au saut du lit.
 
ATTRAPER, se dit figurément en choses morales. On ne peut jamais attraper le dernier point de perfection, pour dire, y parvenir. il a attrapé le secret d'une telle affaire, le mot d'une telle énigme. il a attrapé le vray sens de ce passage, pour dire, il l'a découvert. cet Auteur a une certaine naïveté dans son stile, qu'il est difficile d'attraper. On dit aussi d'un Peintre, qu'il a attrapé l'air de ce visage, qu'il étoit difficile de l'attraper, pour dire, qu'il a bien reüssi à faire un portrait.
 
ATTRAPER, se dit proverbialement en ces phrases. On dit, que les chevaux courent les Benefices, & que les asnes les attrapent. On dit d'une fraude bien subtile, que les plus fins y sont attrapés. On appelle un Attrapeminon, un hypocrite, cagot qui sous pretexte de douceur & de devotion, attrape les simples.
 
ATTRAPÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020