Email catcher

tancer

Définition

Définition de tancer ​​​ verbe transitif

littéraire Réprimander. Tancer vertement qqn.

Conjugaison

Conjugaison du verbe tancer

actif

indicatif
présent

je tance

tu tances

il tance / elle tance

nous tançons

vous tancez

ils tancent / elles tancent

imparfait

je tançais

tu tançais

il tançait / elle tançait

nous tancions

vous tanciez

ils tançaient / elles tançaient

passé simple

je tançai

tu tanças

il tança / elle tança

nous tançâmes

vous tançâtes

ils tancèrent / elles tancèrent

futur simple

je tancerai

tu tanceras

il tancera / elle tancera

nous tancerons

vous tancerez

ils tanceront / elles tanceront

Synonymes

Synonymes de tancer verbe transitif

réprimander, chapitrer, gourmander, gronder, houspiller, rabrouer, sermonner, enguirlander (familier), laver la tête de (familier), passer un savon à (familier), remonter les bretelles à (familier), sonner les cloches à (familier), engueuler (très familier), admonester (littéraire), morigéner (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot tancer

Nous ne pouvons que rappeler l'interdiction et râler sur les contrevenants qui ne sont pas très heureux de se faire tancer devant les plagistes !Ouest-France, 28/07/2020
Oscar se dit qu'il ne va pas manquer de tancer le bedeau dès qu'il le verra : sa mission n'est-elle pas de fermer les portes de la cathédrale le soir ?Ouest-France, Laetitia GREFFIÉ, 04/08/2020
Debout à l'avant de la barge, elle n'avait qu'à émettre des ordres et tancer l'équipage.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Le directeur s'est fait huer, tancer par les salariés et soutiens présents, qui se sont ensuite mis à marcher jusqu'à la mairie.Ouest-France, 27/05/2020
Notre parti vous soutiendra, mais nous vous tancerons vertement si vous vous écartez du programme initial.Europarl
Les boxeurs se font tancer par leurs supporters réunis autour du ring s'ils trahissent quelque fatigue ou encore des signes d'un manque d'engagement.Ethnologie française, 2006, Stéphane Rennesson (Cairn.info)
Il arrive parfois au maréchal de tancer l'animal pour affirmer son autorité.Communications, 2010, Monique Dolbeau (Cairn.info)
Docilement celui-ci s'exécute, invente une fausse explication, se laisse tancer.Outre-mers revue d'histoire, 2017, Thomas Calvo (Cairn.info)
L'opérateur historique se fait tancer dans ce rapport pour avoir d'abord mal préparé son intervention technique à l'origine du bug puis réagi de façon trop lente.Ouest-France, 22/07/2021
Le journaliste était révolté par cette situation, n'hésitant pas à tancer les autorités.Association la Revue nouvelle, 2021, John Common (Cairn.info)
Les grands-pères sont faits pour tancer les pères.Victor Hugo (1802-1885)
Le lundi matin, lors des bureaux municipaux, cette femme, pas dogmatique, n'hésite pas à tancer les collègues avec qui elle est en désaccord.Ouest-France, Marianne DEUMIE, Jean-François MARTIN, 07/04/2015
N'ayant pas de fonctions auprès de nous, elle faisait métier de nous gâter et de nous tancer gaîment de nos sottises.George Sand (1804-1876)
Au mieux on la tancera sévèrement sur sa propension à abuser des soins.Commentaire, 2006, Jacqueline Simon (Cairn.info)
Il s'est fait tancer vigoureusement, ce qui n'est pas agréable.Commentaire, 2008, Alain Besançon (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TANSER v. act.

Blasmer, reprimender, corriger. C'est un terme populaire, & qui ne se dit que des superieurs qui reprennent doucement leurs inferieurs ou domestiques. Nicod tient que ce mot vient de tangere ; Menage de tensare & de tensum. En vieux François on disoit tenson, pour dire querelle, contestation ; & en langage Celtique ou Bas-Breton on disoit tenesa, pour dire tanser.
 
TANSÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Avoir un coup de foudre pour quelqu'un Avoir un coup de foudre pour quelqu'un

Le « coup de foudre » transpose dans le langage des émotions l’idée de percussion spectaculaire, subite et violente.

10/02/2022