Email catcher

grouillement

Définition

Définition de grouillement ​​​ nom masculin

État de ce qui grouille.

Synonymes

Synonymes de grouillement nom masculin

fourmillement, foisonnement, pullulement

Exemples

Phrases avec le mot grouillement

Celui d'un grouillement où les rencontres répandent les dernières nouvelles.Ouest-France, 07/04/2021
Puis, ils remontèrent vers les colonnes dans la masse compacte, un grouillement noir, à peine éclairé par les taches pâles des visages.Émile Zola (1840-1902)
Alors que les derniers pèlerins patientent toujours dans le champ, dans le grouillement ambiant, de nombreux motards ont déjà pris la route pour la balade de 40 km.Ouest-France, Clément LE MERLUS, 15/08/2019
Toute cette foule, semblable à un grouillement d'êtres sortis de terre, amassée en un clin d'œil.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
L'individualité du scripteur s'affirme ainsi contre le grouillement inhumain de l'être collectif qui s'apprête à le supprimer dans un délire enthousiaste.L'information littéraire, 2001, Françoise Genevray (Cairn.info)
Sur la chaussée large, où l'on piétine comme en pleine cendre, c'est un grouillement embrumé de cavaliers et de caravanes.Pierre Loti (1850-1923)
Mais il voit certainement, derrière ses paupières closes, le grouillement d'yeux écarquillés qui fascine le spectateur.Critique, 2013 (Cairn.info)
Véritable institution, ce grouillement hebdomadaire est le théâtre de transactions entre éleveurs, vendeurs et acheteurs.Ouest-France, 10/08/2013
Ces vidéos, chacune à sa façon, parient, avec beaucoup d'art, sur la dérive sensuelle, la rugosité et le grouillement du monde.Sociétés, 2011, Albertino Gonçalves (Cairn.info)
Dans ce grouillement de foule il ne parvint pas à la voir, bien qu'il l'eût placée lui-même....Jean Aicard (1848-1921)
Il résulte de tout cela une impression de magma, de chaos, de grouillement, ainsi qu'une souffrance, mais aussi un étonnement.Ligeia, 2012, Aliénor Debrocq (Cairn.info)
La mémoire se constitue avec cette traduction linguistique d'un grouillement, d'une quantité infinie de petits arrondis langagiers.Savoirs et clinique, 2005, Jean Bollack (Cairn.info)
Tous se valent dans le grouillement des inférieurs.Fernand Vandérem (1864-1939)
Dans cette vaste pièce, on peut imaginer le grouillement du personnel domestique, au moment des réceptions ou des réunions familiales.Ouest-France, Éric CHOPIN, 01/02/2016
Citons le grouillement des rues bruissant sans retenue des moteurs de leurs deux-roues.Ouest-France, 21/09/2017
La bataille réelle est un grouillement d'actions hasardeuses qui ne peut faire l'objet d'un récit global.Le débat, 2011, Mona Ozouf (Cairn.info)
Dans ce contexte, les mots ne risqueraient-ils pas d'amputer ce grouillement obscurément séducteur ?Enfances & PSY, 2010, Benoît Blanchard (Cairn.info)
La foule des émigrants remplissait le navire d'un grouillement de fourmilière dévastée.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais, surtout, à droite, au bout de la marquise, il y avait un grouillement confus de monde.Émile Zola (1840-1902)
Chaque semaine éleveurs, vendeurs et acheteurs se réunissent dans un grouillement d'échanges et de transactions.Ouest-France, 11/08/2013
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine