Email catcher

pullulement

Définition

Définition de pullulement ​​​ nom masculin

Fait de pulluler.
au figuré ➙ foisonnement.

Exemples

Phrases avec le mot pullulement

Le pullulement des hommes y était décrit comme une véritable malédiction.Revue historique, 2015 (Cairn.info)
Et, pour la première fois, le pullulement extraordinaire des prêtres, parmi la foule, le frappait.Émile Zola (1840-1902)
Le sable semblait respirer, semblait marcher, soulevé par un mouvement, par un pullulement de vie vermiculaire.Octave Mirbeau (1848-1917)
L'un, francophone, est caractérisé par sa fragmentation, laquelle trouve sa meilleure illustration dans le pullulement des radios dites communautaires, et par sa faible structuration.Afrique contemporaine, 2011, Jean-Bernard Véron (Cairn.info)
Le pullulement des revues a amené les communautés scientifiques à s'interroger sur la qualité de celles-ci.Revue française d'histoire économique, 2018 (Cairn.info)
Tout ce pullulement qui les entourait, ce grouillement sourd du bassin, cette impudicité nue des feuillages les jetaient en plein enfer dantesque de la passion.Émile Zola (1840-1902)
Elles ont permis le décollage de réseaux militants qui utilisent la même technique pour un pullulement de nouvelles organisations.Multitudes, 2005, Brian Holmes, Anne Querrien, Emmanuel Videcoq (Cairn.info)
Le développement des relations internationales, corollaire de la mondialisation, a également provoqué un pullulement des acteurs internationaux : c'est une banalité de l'écrire.Hermès, 2018, François Verrières (Cairn.info)
On obtient par là des classes ou des catégories plus maniables que le pullulement de choses individuelles, apparemment toutes différentes, qui constituent le monde.Langue Française, 2020, Michael Herslund (Cairn.info)
Les nouveaux lieux de vie et de travail sont reliés par des mouvements browniens, dont le pullulement trahit une collective agitation solitaire.La pensée de midi, 2006, Renaud Ego (Cairn.info)
Notre droit devient le miroir des intérêts individuels, un pullulement de droits subjectifs qui sont une menace sur les institutions.Archives de politique criminelle, 2003 (Cairn.info)
Tout le sublime du monde n'est devenu grotesque que par le pullulement des imbéciles.René Boylesve (1867-1926)
Pour le reste, ce n'était plus qu'un pullulement de petites clartés jaunes, les miettes d'un ciel à demi éteint, balayé sur la terre.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'est plus le pullulement d'épaules maigres, de têtes chauves, de ventres énormes de l'après-midi.Émile Zola (1840-1902)
Cet agriculteur invoque des dommages liés à un pullulement de lapins.Sciences Eaux & Territoires pour tous, 2014, Thomas Schmutz (Cairn.info)
Enfin, il ne faut pas négliger la multiplication des maisons de banque et de change et l'extraordinaire pullulement de la presse financière.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1960 (Cairn.info)
Dans le premier cas, risques de désappropriation et de dénaturation, dans le second, risque de pullulement de tentatives sans lendemain.Histoire & Sociétés Rurales, 2003 (Cairn.info)
Elle trouva une satisfaction continue à sentir autour d'elle un pullulement.Émile Zola (1840-1902)
Comme on l'a vu, certains évêques auraient favorisé le pullulement de l'hérésie par leurs excès, et c'est pourquoi ceux-ci devaient être éradiqués autant que celle-là.Revue historique, 2011, Bruno Lemesle (Cairn.info)
C'est donc, apparemment, la crainte ancestrale du pullulement des animaux qui expliquerait la différence entre les deux solutions.Revue Juridique de l'Environnement, 2012, Séverine Nadaud, Jean-Pierre Marguénaud (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.