grue

 

définitions

grue ​​​ nom féminin

Oiseau échassier migrateur qui vole par bandes. —  locution Faire le pied de grue : attendre longtemps debout
vieux et familier Femme légère et vénale.
Terme injurieux à l'égard d'une femme. ➙ putain.
Engin de levage et de manutention formé d'un bâti et d'un bras orientable. ➙ chèvre ; grutier. Grue de chantier, de port.
Grue de prise de vues : appareil articulé permettant les mouvements de caméra.
La grue cendrée La grue cendrée - Crédits : iStockphoto/Tomasz Kubis Crédits : iStockphoto/Tomasz Kubis
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se met au manége, s'attelle à la corde d'une grue, se meut en ligne droite ou en cercle avec la même facilité.Ernest Deharme (1838?-1916)
Il est décoré d'un côté d'une grue bleue volant dans le ciel, de l'autre d'une tige de bambou qu'effleure le vol d'un dragon rouge.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Les trois voyageurs s'approchèrent de l'orifice de l'énorme tube de fonte, et une grue volante les descendit jusqu'au chapeau conique du boulet.Jules Verne (1828-1905)
On voit un sculpteur en bois occupé à achever la figure d'une grue placée sur son établi.Denis Diderot (1713-1784)
Cela est inouï, après tant de services à la guerre, et il faut que l'on me prenne pour une grue, de m'offenser si sensiblement par une pareille injustice.François de Nion (1854-1923)
Sociable, disciplinée, pleine de tactique et de ressources, la grue, type supérieur d'intelligence dans ces espèces, devait, ce semble, prospérer, se maintenir partout dans son ancien empire.Jules Michelet (1798-1874)
Ce à quoi je répondis, sans plus tarder, qu'elle avait toujours été et qu'elle ne serait jamais qu'une petite grue ; que, d'ailleurs, j'avais depuis longtemps copieusement soupé de sa fiole.Alphonse Allais (1854-1905)
Il l'avait traitée de grue, et ce fut de son air aimable de beau vendeur qu'il l'arrêta.Émile Zola (1840-1902)
Tout est sens dessus dessous, là-bas, et j'ai été obligé de faire le pied de grue...Émile Gaboriau (1832-1873)
On l'appelle aussi mangeur de serpent, gypogéronas ou vautour-grue, faucon-serpentaire (falco serpentarius), enfin messager, à cause de la roideur solennelle avec laquelle il marche dans la plaine.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Une grue mobile à vapeur, au moyen d'une chaîne, lève d'un seul coup le chargement et le dépose sur les wagons, économisant ainsi la main-d'œuvre de 30 hommes.Ernest Michel (1837-1896)
Un domestique qui nous avait accompagnés prit les chevaux, et nous nous élançâmes en avant avec une rapidité égale à l'essor d'une grue.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Le croc de la grue hydraulique ne cessait de fouiller et de mordre les flancs du transatlantique et d'en retirer des monceaux de marchandises.Georges Eekhoud (1854-1927)
Dans une belle forêt, il y avait un grand étang peuplé de toutes sortes de poissons ; sur ses rives, une grue avait sa demeure.Judith Gautier (1845-1917)
Un plan était étendu sur une grosse pierre formant table, et à quelques pas de cet homme une grue fonctionnait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est très-simple de désirer un autre roi qu'un soliveau, et très-naturel que les grenouilles ne veuillent pas d'une grue qui les croque.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
L'aigle, le corbeau, l'immortel pélican, le canard sauvage, la grue voyageuse, éveillés, grelottant de froid, me verront passer à la lueur des éclairs, spectre horrible et content.Comte de Lautréamont (1846-1870)
La chèvre poursuit le cytise, le loup la chèvre, et la grue suit la charrue ; et moi je ne me sens de folie que pour toi.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
À la fin, il se présenta une grue avec un béret rouge sur la tête.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Le quatrième grade porte le bouton bleu opaque, l'agrafe d'or ciselé ornementée d'argent, sur le pectoral la grue ou le tigre.Judith Gautier (1845-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRUË » s. f.

Gros oiseau de passage qui vole en trouppes rangées en triangle, & qui a un col fort long. On disoit autrefois, que les Pygmées avoient guerre contre les gruës. Athenée dit que Melanthius avoit une telle passion pour la gueule, qu'elle luy faisoit souhaitter d'avoir un col aussi long qu'une gruë, pour savourer plus long-temps le boire & le manger. Ce mot vient de grua, qu'on a dit pour grus, & qui se trouve dans la Loy Salique. Menage.
 
GRUË, se dit figurément de ceux qui sont stupides, ou aisez à tromper : mais on ne l'employe gueres qu'avec la negative. Cet homme n'est pas si gruë que vous le pensez.
 
GRUË, est aussi une machine pour eslever des pierres dans les grands bastiments. Elle est composée d'une flesche appuyée par huit arcboutants, sur la pointe ou pivot de laquelle tournent plusieurs pieces de bois attachées ensemble qui font un long col, qui porte la pierre en plusieurs endroits du bastiment. Le fardeau s'esleve par le moyen d'un tour où est attaché le cable, qui se meut par une roüe à tambour dans laquelle on fait marcher un manoeuvre.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a le cou de gruë, quand il l'a bien long, ou quand il fait effort pour l'allonger. On dit aussi, qu'un homme fait le pied de gruë, quand il est long-temps debout en quelque lieu, & particulierement quand on le fait attendre, parce qu'on dit que les gruës ont coûtume d'avoir un pied en l'air quand elles font sentinelle. On dit aussi, Maistre Gonin est mort, le monde n'est plus gruë, à ceux dont on a descouvert la finesse, & qui nous vouloient tromper.
Le mot du jour Vaccinodrome Vaccinodrome

Court-on plus facilement quand on n'en a qu'une que quand on en a deux ? On peut légitimement se poser la question, car le dromadaire, qui n'a qu'une bosse, est étymologiquement le « (chameau) qui court ». Son nom fait partie de la famille du grec dromos « course ».

Édouard Trouillez 08/01/2021