Email catcher

putain

Définition

Définition de putain ​​​ nom féminin, adjectif et interjection

péjoratif et vulgaire Prostituée. ➙ pute.
péjoratif et vulgaire Femme qui a une vie sexuelle très libre. Enfant de putain (terme d'injure).
familier Personne qui cherche à plaire à tout le monde. adjectif Il est très putain.
populaire
Putain de (+ nom), marque l'exaspération, le mépris. Putain de temps !
Putain !, exclamation de désagrément ; par extension d'étonnement, d'admiration.

Synonymes

Synonymes de putain nom féminin

prostituée, amazone, belle-de-jour, belle-de-nuit, entraîneuse, fille, fille de joie, fille des rues, fille publique, péripatéticienne, professionnelle, travailleuse du sexe, poule (de luxe) (familier), racoleuse (familier), tapineuse (familier), vadrouille (familier, vieux), grue (familier, péjoratif), pute (familier, péjoratif), morue (familier, injurieux), pouffiasse (familier, injurieux), roulure (familier, injurieux), traînée (familier, injurieux), paillasse (populaire, injurieux), courtisane (littéraire), demi-mondaine (littéraire), fleur de macadam (littéraire), hétaïre (littéraire), michetonneuse (argot), asphalteuse (argot, vieux), dégrafée (argot, vieux), horizontale (vieilli), marchande d'amour, de plaisir (vieilli), biche (vieux), catin (vieux), cocotte (vieux), gourgandine (vieux), (vieille) peau (vieux, péjoratif), créature (péjoratif), femme de mauvaise vie (péjoratif), guidoune (péjoratif, vulgaire, Québec), escort-girl (anglicisme)

[injurieux] dévergondée, fille facile, coureuse (familier), baiseuse (très familier), pute (injurieux), roulure (injurieux), salope (injurieux), traînée (injurieux)

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PUTAIN s. f.

Femme publique & prostituée, qui a fait banqueroute à l'honneur. La haine qu'on a contre ce nom l'a decredité chez les honnestes gens, & il n'est plus en usage que chez le peuple, quand il veut dire une injure atroce. Ce mot vient de puta Italien, qui veut dire petite fille : aussi disoit-on autrefois pute, comme on voit dans ce quatrain fameux de Jean de Mehun :
 
Toutes estes, serez, ou fustes
 
De fait, ou de volonté putes, &c.
 
& il a esté un temps qu'il n'estoit point odieux, non plus que celuy de garce. On a dit aussi putus, pour dire un petit garçon, & en Italien puto & puta, pour dire un petit garçon ou petite fille, comme tesmoigne Scaliger, d'où est venu aussi le nom de petite. D'autres font venir ce mot par syncope de puante.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine