Email catcher

hâblerie

Définition

Définition de hâblerie ​​​ nom féminin

littéraire Manière d'être du hâbleur.

Synonymes

Synonymes de hâblerie nom féminin

fanfaronnade, bluff, forfanterie, vantardise, esbroufe (familier), gasconnade (littéraire), rodomontade (littéraire), vanterie (vieilli), craque (vieux, familier)

Exemples

Phrases avec le mot hâblerie

Il est assez menteur, encore par excès d'imagination, car il ne sait pas soutenir ses hâbleries, et ses finesses sont cousues d'un câble.George Sand (1804-1876)
Grand hâbleur, il finit si bien par prendre ses hâbleries au sérieux, qu'on a pu dire de lui qu'il n'avait jamais mis personne dedans sans s'y être mis lui-même.Émile Gaboriau (1832-1873)
On ne travaillait pas aussi savamment la composition de l'auditoire ; on ignorait les ressources profondes de la réclame, les hâbleries du bulletin biographique, et jusqu'aux puissantes machines appelées claqueurs.George Sand (1804-1876)
Les hâbleries du parfum me portent sur les nerfs.George Sand (1804-1876)
Sur la foi de leur hâblerie, les aventuriers se comporteraient ainsi de façon exactement contraire à l'ordre normal des choses, le présent même n'ayant plus de sens.Littératures classiques, 2019, Odile Gannier (Cairn.info)
Et, quels sont les fruits de l'imposture et de la hâblerie, on l'a vu en 1870, on le voit aujourd'hui, on le verra peut-être demain – et pour la dernière fois.Georges Darien (1862-1921)
Pour ceux qui ne se paient pas de hâbleries et de viande creuse, c'est la servitude qui y est nouvelle.Oscar de Poli (1838-1908)
Elles ne durent en général guère plus de quelques dizaines de minutes, ce qui a longtemps contribué à les ranger au rayon des légendes ou des hâbleries de pompiers.Ça m'intéresse, 14/08/2021, « Comment se forment les tornades de feu ? »
Peut-être le croyait-elle, comme ces hâbleurs qui finissent par ajouter foi à leurs hâbleries.Jules Verne (1828-1905)
L'ardente dénonciation des scandales politiques et la volonté affichée par celui-ci de garantir l'intégrité du gouvernement se sont finalement révélées n'être qu'une vaste hâblerie politicienne.Critique internationale, 2012, Soraya Hamdaoui (Cairn.info)
Sous cette hâblerie normande, il cachait simplement des filles ramassées au fond des brasseries et des cafés-concerts.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HABLERIE s. f.

Vanterie, exageration, vaines promesses. Ne vous attendez pas à cet homme-là, tout ce qu'il dit n'est que hablerie. ce Provincial se vante d'estre noble, riche, vaillant, c'est une pure hablerie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine