Email catcher

fanfaronnade

Définition

Définition de fanfaronnade ​​​ nom féminin

Propos ou acte de fanfaron. ➙ rodomontade, vantardise.

Synonymes

Synonymes de fanfaronnade nom féminin

forfanterie, bravade, crânerie, défi, vantardise, bluff (familier), frime (familier), tarasconnade (familier), gasconnade (littéraire), hâblerie (littéraire), rodomontade (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot fanfaronnade

Point de fanfaronnade pseudo-révolutionnaire, de coupure arrogante ni de manifeste tonitruant.Passeur critique de Lacan, 2016, Paul-Laurent Assoun (Cairn.info)
Ils vont profiter de cette liberté retrouvée, sans excès, sans folie ni fanfaronnade, le cœur mi-figue, mi-raisin.Ouest-France, Thomas HENG, Kate STENT, 10/05/2020
L'acte de bravoure des professionnels des médias qui s'en prennent au système publicitaire est souvent perçu comme une fanfaronnade.Communication & langages, 2014, Valérie Patrin-Leclère (Cairn.info)
À l'audience, l'homme a une attitude désinvolte, à la limite de la fanfaronnade.Ouest-France, 10/05/2019
Les vainqueurs ne boudent certes pas leur plaisir mais sans fanfaronnade, leur score ne représente qu'un peu plus d'un votant sur deux.Ouest-France, 27/06/2021
Mais il peut s'agir aussi d'adolescents ayant des traits de personnalité plus ou moins marqués : timidité excessive ou au contraire agitation et fanfaronnade.Enfances & PSY, 2009, Nicole Catheline (Cairn.info)
Ses mensonges et autres fanfaronnades s'élaborent sur une base fragile, l'absence de connaissances et de discours vrais.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2018, Lætitia Monteils-Laeng (Cairn.info)
L'ancien officier de dragons en fut quitte pour sa fanfaronnade, et entra jusqu'à la cheminée en frappant du talon.Alfred de Vigny (1797-1863)
Les menaces de l'intrépide corsaire n'étaient pas de vaines fanfaronnades.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Pièce de théâtre de rue, une fanfaronnade vertueuse et irrévérencieuse.Ouest-France, 26/06/2012
Pour les commerçants, l'heure n'est donc pas à la fanfaronnade.Ouest-France, 19/12/2020
On trouvait, chez la plupart de ces candidats à la grande fanfaronnade des vocations libérales, une naïveté qui les rendait encore plus grotesques.Louis Dumure (1860-1933)
Hélas, l'histoire tout court, celle des hommes et non plus celle des rêves, s'empresse d'infirmer ces fanfaronnades.Cités, 2003, Frédéric Rouvillois (Cairn.info)
De tous les états, le plus libre et le plus obscur, peut-être, est celui d'auteur pour qui n'a pas d'orgueil et de fanfaronnade.George Sand (1804-1876)
Jusqu'alors il avait réellement cru qu'il s'agissait d'une plaisanterie ou d'une fanfaronnade.Eugène Sue (1804-1857)
Ces sortes de fanfaronnades entrent pour une forte part dans les rivalités entre amis des femmes, qui n'ont pas la passion pour excuse.Paul Bourget (1852-1935)
Loin de moi l'envie de verser dans la fanfaronnade, mais j'estime que mon rapport ne doit pas être réduit à cette question.Europarl
Certains parlaient en style de fanfaronnade ; d'autres ânonnaient comme des idiots.Marcel Schwob (1867-1905)
Le temps des fanfaronnades et des provocations est cependant révolu.Ouest-France, Stéphane CUGNIER, 12/02/2021
Il ne s'agit pas d'entendre cela comme une fanfaronnade, mais comme l'expression d'une vérité subjective structurante.Staps, 2015, Yves-Felix Montagne, Gilles Bui-Xuân (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FANFARONNADE subst. fem.

Action de fanfaron, vanité mal-fondée. Les François ne s'étonnent point des fanfaronnades des Espagnols.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine