hall

 

définitions

hall ​​​ nom masculin

anglicisme Grande salle servant d'entrée, d'accès. Hall de gare.
Vaste local. Hall d'exposition.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sous cette traction, l'aéronat s'ébranla doucement et montra son long museau jaune hors du hall.Henry de Graffigny (1863-1934)
Les jours de bal, un immense hall mobile, occupant toute la cour intérieure de la maison, se montait à l'aide d'ascenseurs au niveau de chaque étage et en doublait l'étendue.Marcel Prévost (1862-1941)
Il aperçut le hall plus garni que de coutume ; on semblait y causer avec animation, mais en chuchotements mystérieux.René Boylesve (1867-1926)
Bousculés par un groupe joyeux qui laissait le cabaret pour le bal, ils rentrèrent dans le hall déblayé.Marcel Prévost (1862-1941)
Est-ce le simple fait de devoir attendre deux, trois ou quatre heures dans le hall des départs ?Europarl
Je dis toute sorte de paroles incohérentes dans le hall de l'hôtel et on me regardait d'un air de curiosité.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Voilà deux nuits que je passe dehors... et, quand vous m'avez rencontrée, j'étais entrée au music-hall pour me reposer un peu, car je ne tenais plus sur mes jambes...Arnould Galopin (1863-1934)
Dans le hall d'entrée, nous avions vu deux garçons, du même âge que mes propres enfants – 8 et 11 ans – les mains liées derrière le dos et portant des menottes.Europarl
Tous deux dînèrent joyeusement au cabaret, achevèrent la soirée dans un music-hall, et, quand le prince eut remis la belle à sa porte, il courut au cercle.Daniel Lesueur (1854-1921)
Même il fit quelques pas devant elle, la conduisit au pied de l'escalier, qui se trouvait à la gauche du hall.Émile Zola (1840-1902)
Puis, tous se retirèrent, et la famille rentra dans le hall, en attendant l'heure du coucher.Jules Verne (1828-1905)
Comme il se dirigeait vers la salle à manger qui faisait suite au hall, sa femme le retint.Hector Malot (1830-1907)
Le jour, je jouais avec mes compagnons dans le jardin et, le soir, je dansais dans le grand hall.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais, dès qu'elle fut seule, devant la rampe du hall, une souffrance plus vive serra son cœur.Émile Zola (1840-1902)
Je parierais bien qu'elle vous a su bon gré de l'avoir suivie jusque dans le hall de la baronne.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Sous la lumière vive du hall central, au comptoir des soieries, deux jeunes gens causaient à voix basse.Émile Zola (1840-1902)
Dois-je ajouter que le public n'avait pas attendu plus longtemps pour déserter le vaste hall ?Alphonse Allais (1854-1905)
Dehors, sur la place, des rampes électriques fulguraient dans la nuit, au-dessus des larges baies d'un music-hall...Arnould Galopin (1863-1934)
Nous avons passé dans le hall de l'hôtel – car je n'ai pas voulu sortir – une soirée assommante.Guy Chantepleure (1870-1951)
Hall, le plus habile peintre en miniature de cette époque, venait de finir mon portrait.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019