happer

définitions

happer ​​​ verbe transitif

Saisir, attraper brusquement et avec violence. —  passif Être happé par un train.
(animaux) Saisir brusquement dans la gueule, le bec.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je happe

tu happes

il happe / elle happe

nous happons

vous happez

ils happent / elles happent

imparfait

je happais

tu happais

il happait / elle happait

nous happions

vous happiez

ils happaient / elles happaient

passé simple

je happai

tu happas

il happa / elle happa

nous happâmes

vous happâtes

ils happèrent / elles happèrent

futur simple

je happerai

tu happeras

il happera / elle happera

nous happerons

vous happerez

ils happeront / elles happeront

synonymes

happer verbe transitif

attraper, agripper, saisir, gripper (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jeter là sa pelote, happer la paille avec les mandibules maintenant libres, l'enlever, récolter nouvelle provision de ciment, c'était en tout une perte de cinq minutes au plus.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Puis elle souleva légèrement la tête et entr'ouvrit la bouche, comme pour happer l'air.Marie Quinton (1854-1933)
Lors même que tu te sentirais happer la jambe, je te défends de crier, sinon...Jules Verne (1828-1905)
Le guêpier a l'habitude de se poser à quelque distance d'une ruche ou d'un nid de guêpes, et de happer au passage les butineuses qui rentrent ou qui sortent.Jean Pérez (1833-1914)
Ils ont été instruits à happer tous les chats noctambules qui se trouvent sur leur passage.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Nulle affaire lucrative non plus ne passait là sans qu'ils fussent à même d'en happer quelque chose.Jules Michelet (1798-1874)
La grande pénurie d'artistes originaux vient de ce que très peu d'hommes ont le don de happer au passage ce signe fugitif qui traduit un élément premier de la nature.René Boylesve (1867-1926)
Le squale, au moment où il allait happer le malheureux pêcheur, aperçut son nouvel adversaire, et se replaçant sur le ventre, il se dirigea rapidement vers lui.Jules Verne (1828-1905)
Il y avait une ménagerie ambulante où l'on voyait un tigre bouffe, qui, fouaillé par un belluaire, tâchait de lui happer son fouet et d'en avaler la mèche.Victor Hugo (1802-1885)
Ils savent aussi happer vivement, et leur bond est infaillible ; voilà ce qu'il faut !Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Mais, chérie, combien il eût été plus doux d'ouvrir l'année ensemble et de la happer naissante, avec toi, avec moi, de nos bras nus !...Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Les premières nuits, j'ai veillé, assis sur mon lit, les oreilles tendues pour happer ce silence, comme pour une mélodie lointaine qu'on veut attraper.Romain Rolland (1866-1944)
Des poissons, aux écailles étincelantes sautillaient à travers les larges feuilles de nénuphar pour happer les moucherons dont les essaims, semblables à des atomes, tournoyaient au-dessus des ondes.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ils avaient beau n'être pas inscrits aux rôles, ils suivaient sans perdre patience, comme le requin suit le navire, espérant toujours happer à la fin quelque proie.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Mais, dans tous les pays de la terre ouvrir la bouche, remuer les mâchoires, happer des dents et des lèvres, est-ce que cela ne se comprend pas de reste ?Jules Verne (1828-1905)
La preuve en était que chacun voulait le happer pour lui faire un mauvais parti.Eugène Chavette (1827-1902)
Sur les rochers enclavés dans les précipices, on voit des pélicans, confondus avec l'écume, happer les poissons qui dévalent.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Mais, dans tous les pays de la terre, ouvrir la bouche, remuer les mâchoires, happer des dents et des lèvres, est-ce que cela ne se comprend pas de reste ?Jules Verne (1828-1905)
À coup sûr, les bandits vont aller s'embusquer au passage pour happer ce butin, qui dépasse quatre cent mille francs...Eugène Chavette (1827-1902)
Quittant leurs rames, deux des matelots venaient de happer une corde qu'on leur avait lancée du cutter.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HAPPER » v. act.

Se jetter sur quelque chose brusquement & avidement pour la prendre. Ces Sergens estoient à l'affust pour happer ce prisonnier. on ne sçauroit laisser tomber un morceau que ce larron ne le happe. je n'ay fait que tourner le dos, & mon livre a esté aussi-tost happé sur ma table. Ce mot vient de hap Allemand, qui signifie la même chose. Menage.
 
HAPPÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 1 "Figurez-vous", épisode 1

Une nouvelle série consacrée aux figures de style, qui ne manquera pas de vous passionner ! Ce mois-ci : la catachrèse.

 

Julien Barret 26/05/2021