héberger

définitions

héberger ​​​ verbe transitif

Loger (qqn) chez soi. Peux-tu m'héberger pour la nuit ? ➙ abriter, recevoir. —  passif Être hébergé par un ami.
Accueillir, recevoir sur son sol. Pays qui héberge des réfugiés.
Informatique (serveur Internet) Assurer le stockage et la mise en ligne de (une page, un site web…).
(lieu) Servir de logement à ; pouvoir abriter.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'héberge

tu héberges

il héberge / elle héberge

nous hébergeons

vous hébergez

ils hébergent / elles hébergent

imparfait

j'hébergeais

tu hébergeais

il hébergeait / elle hébergeait

nous hébergions

vous hébergiez

ils hébergeaient / elles hébergeaient

passé simple

j'hébergeai

tu hébergeas

il hébergea / elle hébergea

nous hébergeâmes

vous hébergeâtes

ils hébergèrent / elles hébergèrent

futur simple

j'hébergerai

tu hébergeras

il hébergera / elle hébergera

nous hébergerons

vous hébergerez

ils hébergeront / elles hébergeront

synonymes

héberger verbe transitif

abriter, accueillir, loger, recevoir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous devons y convier nos connaissances, et, si la maison ne peut suffire à nos hôtes, il n'est pas un voisin qui ne s'empressera de les héberger.Jules Verne (1828-1905)
Il est facile de construire la structure d'un bâtiment pour héberger un institut de technologie.Europarl
Nous avions souvent à héberger des officiers, chose fort importune, surtout quand j'étais seule, à cause de la nécessité de les recevoir à dîner et dans le salon.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Ces zones ne sont pas prévues pour les héberger et personne ne peut ni ne doit vivre dans une zone de non-droit.Europarl
Les camps actuels ne peuvent héberger davantage de réfugiés, qui continuent cependant à fuir et qui doivent payer pour quitter leur pays.Europarl
Cela nous permettra d'héberger ensuite le développement de tous les nouveaux services qui seront fondamentaux pour l'économie moderne et pour notre compétitivité.Europarl
Mais ma tante, qui s'était vantée de nous héberger, n'avait pas compté qu'elle prendrait fantaisie de se coucher avant les trois ou quatre heures du matin.George Sand (1804-1876)
Si nous en avons assez d'héberger les personnes qui entrent par les fenêtres, nous devons installer des portes, qui, pour le dire clairement, peuvent être ouvertes ou rester fermées.Europarl
Le garder, et l'héberger, à la façon orientale, telle fut la conclusion de mon père.Judith Gautier (1845-1917)
Me témoignant le regret de ne pouvoir m'héberger, il m'invita à regarder sa table comme la mienne, et à venir y prendre place dès le jour même.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Sur le plan logistique, il est devenu très difficile - presqu’impossible - d’héberger ces immigrants clandestins tout en garantissant leur intimité et leur dignité d’êtres humains.Europarl
Ne rencontrant personne pour l'héberger, elle entrait dans les maisons vides, et parfois y trouvait du pain.Jules Michelet (1798-1874)
Ce n'était pas un petit embarras pour l'avoué que d'héberger ces illustres personnages à la ville et à la campagne.George Sand (1804-1876)
Si vous l'êtes, auriez-vous bonne grâce à me refuser de l'héberger chez vous jusqu'à ce que j'aie pourvu à son avenir ?...Victor Cherbuliez (1829-1899)
Chaque fois, il se faisait promener, héberger, nourrir, et il ne partait que comblé d'aumônes.Émile Zola (1840-1902)
Tout en accordant son instrument, il réfléchissait à la difficulté qu'il allait trouver à héberger son commensal.Adolphe Adam (1803-1856)
Le prêtre chez qui il logeait, las d'héberger ce roi encombrant qui mentait toujours, l'avait mis à la porte.André Le Glay (1785-1863)
Si, pour résoudre ce problème, vous deviez héberger ces détenus chez vous – imaginez la responsabilité des ministres de l'intérieur -, vous y réfléchiriez certainement à deux fois.Europarl
Le clergé, le sénat et la bourgeoisie accouraient au-devant de lui, et emmenaient les femmes et les enfants taborites dans leurs maisons pour les héberger et les régaler.George Sand (1804-1876)
Les écoles, par exemple, ne doivent pas se trouver dans une situation les contraignant à envisager la possibilité d'héberger de la publicité en faveur d'aliments malsains dans leurs locaux.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HEBERGER » v. act.

Loger un passager, luy donner le couvert pendant une nuit. Quand on est surpris de la nuit en quelque lieu, on se va heberger chez le Curé, ou chez quelque autre personne charitable qu'on peut trouver. Ce mot vient de l'Allemand herbergen, signifiant la même chose. On trouve aussi dans Lipse hereberga castra. Menage. Borel dit qu'il vient d'un vieux mot François herbergier, qui signifie se coucher sur l'herbe. Pasquier croit qu'il vient de l'Italien albergar, ou que les Italiens l'ont pris de nous.