Email catcher

honnêtement

Définition

Définition de honnêtement ​​​ adverbe

Selon le devoir, la vertu, la probité. Gérer honnêtement une affaire.
Franchement. Honnêtement, qu'en penses-tu ?
Selon des normes raisonnables ou moyennes. ➙ correctement, passablement. Elle s'en tire très honnêtement, plutôt bien.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot honnêtement

Non que cet ouvrage ne soit honnêtement pensé et assez bien écrit.Ernest Renan (1823-1892)
Dire honnêtement la place du politique relève pourtant de la plus élémentaire sagesse dans une démocratie apaisée.Études, 2002 (Cairn.info)
Il joue très honnêtement et très fermement le jeu du nouveau programme.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1959 (Cairn.info)
Mais lorsqu'on redescend aux réalités de la vie, on s'aperçoit bien vite que cette poésie est impuissante à faire vivre honnêtement le commun des mortels.Charles Turgeon (1855-1934)
Ces faits scientifiques problématiques devront être confrontés honnêtement, abolis ou dépassés, quitte à reconstruire d'autres modèles, souvent plus englobants.Revue française de gestion, 2006, François Fort, Fatiha Fort (Cairn.info)
Une sorte de mise en abyme qui, honnêtement, a dû perdre même les plus attentifs des auditeurs.Ouest-France, 27/02/2021
Mais honnêtement, que vous dîtes-vous lorsqu'on vous pose cette question ?Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 06/10/2019
D'un point de vue féministe, c'est toutefois l'un des seuls défauts qu'on puisse honnêtement reprocher à son œuvre.Revue de philosophie économique, 2011, Naïma Hamrouni (Cairn.info)
Le mot est resté proverbe, – et donner des passe-ports se dit aujourd'hui pour exprimer honnêtement une chose qui n'est pas honnête.Alphonse Karr (1808-1890)
C'est là une historiographie désormais indispensable, notamment pour qui veut œuvrer honnêtement en exégèse néotestamentaire.Études théologiques et religieuses, 2017 (Cairn.info)
Très honnêtement, à la base c'est mon talent de pilotage qui a fait la différence.Ouest-France, Stéphane BOIS, 30/08/2017
Ceux qui font honnêtement la promotion du wokisme veulent donner aux minorités une parole et un pouvoir qu'elles n'ont pas eu historiquement.Ouest-France, 16/04/2021
C'est pour cette raison qu'elle essaie de camoufler l'argent gagné illégalement et de le faire passer pour de l'argent gagné honnêtement.Europarl
D'où l'obligation faite par la loi aux compagnies d'assurances d'informer honnêtement leurs clients et de les conseiller dans leurs différents choix d'investissement.Capital, 24/07/2018, « Assurance vie : les cas qui peuvent mener à un… »
Mais ce n'est pas parce qu'on tripatouille un peu à droite et à gauche qu'on doit s'interdire de toucher de l'argent honnêtement.Capital, 04/08/2009, « Le scandale de la formation professionnelle (suite) : la collecte… »
Mais honnêtement, tant que l'on photographie en mode automatique, en plein jour et que l'on n'imprime pas, la différence de qualité ne sera pas probante.Ouest-France, 03/01/2021
Si la grande majorité des salariés remplissent honnêtement leurs notes de frais, les abus existent (15 % selon les estimations les plus courantes), notamment dans les petites entreprises.Capital, 12/06/2018, « Notes de frais en voyage : ce qui est permis… »
Il faut cependant que je me conduise honnêtement, il faut que je fasse ce que je puis.Jules Vallès (1832-1885)
Mais honnêtement, avant le début de saison, et durant la saison, l'entraînement est toujours un peu le même.Ouest-France, Guillaume NEDELEC, 25/03/2020
D'où l'importance de les informer honnêtement et simplement sur les soins que recevront leur enfant.Psychologie Clinique, 2016, Gaëlle Chevalier (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HONNESTEMENT adv.

D'une maniere honneste. Il est vestu honnestement. il s'est tiré honnestement de cette affaire. il en use fort honnestement avec tout le monde. On le dit aussi ironiquement. Cet homme a honnestement beu, c'est à dire, excessivement. cette femme est honnestement laide.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.