Email catcher

détour

définitions

détour ​​​ nom masculin

Tracé qui s'écarte du chemin direct (voie, cours d'eau). ➙ lacet, méandre. La route fait des détours. Au détour du chemin, à l'endroit où il tourne. ➙ tournant. au figuré Au détour de la conversation.
Action de parcourir un chemin plus long que le chemin direct ; ce chemin. J'ai fait un détour pour vous dire bonjour. ➙ crochet. au figuré et familier Ça vaut le détour : c'est intéressant.
au figuré Moyen indirect de dire, de faire ou d'éluder qqch. ➙ biais, faux-fuyant, ruse, subterfuge. Sans détour : simplement, sans ambages. Je lui ai parlé sans détour.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette notion de conflit, loin d'inhiber notre savoir-faire, sert de puissant levier au détour de nos interventions.EMPAN, 2002, Marie-Claude Séguéla, Catherine Moinet (Cairn.info)
Cette complexité, au détour des interactions sinueuses de la thérapie où l'on est confronté à des traversées arides, jaillit et vient rebattre les cartes.Revue de la Société Française de Gestalt, 2014, Eliane de Rosen, Geneviève Bartoli (Cairn.info)
Pour les salariés, c'est aussi un détour qu'il faudra faire.Ouest-France, Léna TRICHET, 26/07/2020
Le détour par la compétence communautaire est donc exclu dans tous les cas.Europarl
Le musée interactif et le centre des visiteurs valent à eux seuls le détour.Géo, 26/01/2022, « Patagonie chilienne : les bons plans et conseils de notre… »
Qui n'a jamais fait un détour pour éviter de passer sous une échelle ?Ça m'intéresse, 25/01/2022, « Depuis quand sommes-nous superstitieux ? »
Ils suggèrent ainsi, au détour d'une phrase, d'exclure du marché locatif les biens immobiliers les moins performants du point de vue énergétique.Capital, 11/02/2019, « Immobilier : les logements mal isolés bientôt interdits de location ? »
Cette fonction de médiation peut être présentée comme un détour.Nouvelle Fondation, 2007, Hélène Desbrousses (Cairn.info)
Les emprunter se révèle être une promenade au cours de laquelle le port peut apparaître au détour d'une ruelle, sans même le chercher.Ouest-France, Lucie DIAT, 04/08/2020
Ce point ne peut être explicité pour l'heure sans détours préalables.Cahiers d'économie politique, 2020, Alexandre Chirat (Cairn.info)
Si vous le rencontrez au détour d'une rue, ne tremblez pas, braves gens.Ouest-France, 14/05/2014
Cette dernière se fait au détour d'une consultation médicale ou bien lors d'un événement hémorragique.Santé publique, 2011, Anne-Marie Ané, Lydie Wintz, Thomas Sannié, Rémi Gagnayre (Cairn.info)
Un essai consacré aux tours et aux détours mystérieux de la renommée.Ça m'intéresse, 29/01/2021, « La célébrité, un rêve aujourd'hui accessible »
Le lieu est discret et se cache au détour d'un virage.Ouest-France, Sylvie ROUSSINE, 05/08/2018
Vous les avez peut-être croisés cet été au détour d'une de nos rues, occupés à éclaircir un parterre de fleurs ou à laver des vitres.Ouest-France, 09/09/2021
L'île regorge de petits trésors que les vacanciers prennent plaisir à découvrir au détour d'un sentier, au coeur des villages ou sur le littoral.Ouest-France, 15/08/2013
Cette fonction didactique de la médiation est résumée dans le schéma du détour conceptuel (figure 2).Carrefours de l'éducation, 2007, Line Numa-Bocage (Cairn.info)
Mais d'autres capitales, moins connues, méritent elles aussi le détour.Capital, 15/06/2016, « 5 capitales oubliées à redécouvrir »
L'étude va aboutir à un constat sans détour : la bouteille en plastique consomme moins d'énergie que son homologue en verre.Géo, 30/01/2017, « Énergie grise : l'énergie cachée des produits de tous les… »
La jeune fille la verrait, tout à coup, quand elle serait parvenue à ce petit détour.Jean Rameau (1858-1942)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DETOUR » s. m.

Ce qui ne va pas en droite ligne. Il faut faire à la premiere ruë un detour à gauche, à droit. La Seine fait de grands detours au sortir de Paris. Les chemins dans les pays de montagnes font de grands detours. Le chien par son odorat demesle tous les tours & detours du gibier. Les detours d'un labyrinthe.
 
DETOUR, se dit aussi de ce qui arreste, de ce qui empêche qu'on n'aille droit, qu'on n'acheve une chose. J'aurois achevé cet Ouvrage, si je n'avois point eu de detour, si on ne m'avoit point amusé, occupé ailleurs. Je serois arrivé plustost, sans le detour que m'a fait ce parc qui couppe le chemin. J'ay fait un detour de quatre lieuës pour aller visiter cet ami.
 
DETOUR, se dit figurément en choses morales. La chicane a d'estranges detours pour immortaliser un procés, pour changer la face d'une affaire. Ne vous attendez pas à ses promesses, il vous donnera quelque detour. Quand on veut parler de choses odieuses ou deshonnestes, il faut user de circonlocution, d'un grand detour de paroles. Il a pris un grand detour pour luy annoncer la nouvelle de la mort de son fils. Dieu connoist tous les replis & les detours de nostre coeur, nos plus secretes pensées.