humer

 

définitions

humer ​​​ verbe transitif

Aspirer par le nez. ➙ inspirer, respirer.
Aspirer par le nez pour sentir. Humer un parfum. —  Humer un plat.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je hume

tu humes

il hume / elle hume

nous humons

vous humez

ils hument / elles hument

imparfait

je humais

tu humais

il humait / elle humait

nous humions

vous humiez

ils humaient / elles humaient

passé simple

je humai

tu humas

il huma / elle huma

nous humâmes

vous humâtes

ils humèrent / elles humèrent

futur simple

je humerai

tu humeras

il humera / elle humera

nous humerons

vous humerez

ils humeront / elles humeront

 

synonymes

humer verbe transitif

inhaler, aspirer, respirer

flairer, renifler, sentir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ouvrais les narines toutes larges pour humer l'odeur de gaz et d'oranges, de pommades et de bouquets, qui rendait l'air lourd et vous étouffait un peu.Jules Vallès (1832-1885)
Non contentes d'en humer le parfum, d'en boire l'eau, quelques personnes mâchent de petits fragments de bucaros, les réduisent en poudre et finissent par les avaler.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Maintenant, c'est une fière idée que j'ai eue, d'aller, cette nuit, humer le serein autour du pavillon du garde...Paul Mahalin (1838-1899)
La coupe banale qu'il tend à leurs lèvres, ils peuvent la boire, la humer jusqu'à la dernière goutte.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais essayez de humer le vin par vos pores quand vous n'en avez pas besoin.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Elle continua de humer l'odeur du thalictre et d'en mâchonner la grappe, dont le pollen se collait à ses lèvres.Octave Mirbeau (1848-1917)
La peur, malgré toutes les précautions prises, la tenaillait fortement et elle pensa récupérer plus vite quelque sérénité en allant humer un peu l'oxygène du dehors.Fernand Kolney (1868-1930)
Le marin composa une sorte de mixture, et l'introduisit entre les lèvres de l'ingénieur, qui parut humer avidement ce mélange.Jules Verne (1828-1905)
Un homme introduit sa langue par la bonde d'un tonneau, comme pour le humer tout entier.Champfleury (1821-1889)
Parfois le charmeur s'interrompt, autant pour reprendre haleine que pour donner aux simples, qu'il accable de ses promesses, le temps de savourer et de humer ces évocations parfumées.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ce qu'il redoutait, c'était de ne pas humer les premiers parfums de la fleur qu'il cueillerait pour embaumer le reste de ses ans.Hector France (1837-1908)
C'était une ivresse de respirer, de humer ces rayons solaires que le printemps rendait si vivifiants !Jules Verne (1828-1905)
Associée aux palpes labiaux, aux mâchoires, elle constitue un appareil admirablement conformé pour humer les liquides.Jean Pérez (1833-1914)
Quelques passagers, hâves, exsangues, le nez pincé, les joues creuses, les tempes serrées, demeuraient quand même sur le pont pour y humer le grand air.Jules Verne (1828-1905)
Car vous ne vous imaginez pas que c'est pour le plaisir de humer le frais que j'ai insinué à maman de nous faire souper en plein air.Paul Mahalin (1838-1899)
On éprouve quelque peine à voir une aussi charmante bête, sans souiller toutefois le noir velours de sa robe, humer avidement de sa trompe tendue les liquides les plus infects.Jean Pérez (1833-1914)
Quand ils furent remontés à la surface, ils se tinrent pendant quelques minutes étendus sur le dos, à humer l'air délicieusement.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je prenais une sorte de plaisir cruel à humer, à travers les murs, cette vie qui coulait en moi comme une sève nouvelle dont mon être s'enivrait et s'exaltait.Louis Ulbach (1822-1889)
Elles sentent la mer, elles viennent la humer même à travers les pierres des rues.Marcel Proust (1871-1922)
Le ciel est bleu, la campagne est riante, vous voudriez sortir, courir dans les bois, cueillir les marguerites des prés, humer l'air chargé de senteurs printanières...Armand de Pontmartin (1811-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HUMER » v. act.

Avaler en retirant son haleine. Il ne se dit gueres que des corps liquides, comme des bouillons, oeufs frais, syrops, ou autres choses qu'on avale par remede, ou par aliment. Il faut humer le caffé, le chocolate tout chaud. Il y a aussi des sauces ou apprests de quelques mets, qu'on appelle au chaud humé.
 
On dit aussi, Humer du vent, du mauvais air, quand il entre dans le corps par aspiration.
 
HUMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020