respirer

 

définitions

respirer ​​​ verbe

verbe intransitif
Absorber l'air dans la cage thoracique, puis l'en rejeter. ➙ aspirer, inspirer, expirer. Respirer par le nez, par la bouche. Respirer avec difficulté. ➙ haleter.
Exercer la fonction de la respiration (2).
Avoir un moment de calme, de répit. ➙ souffler. Laissez-moi respirer !
verbe transitif Aspirer, attirer par les voies respiratoires. ➙ inhaler. Respirer le grand air. On lui fit respirer de l'éther. ➙ renifler.
verbe transitif Dégager une impression de. Elle respire la santé. —  Visage qui respire l'intelligence.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je respire

tu respires

il respire / elle respire

nous respirons

vous respirez

ils respirent / elles respirent

imparfait

je respirais

tu respirais

il respirait / elle respirait

nous respirions

vous respiriez

ils respiraient / elles respiraient

passé simple

je respirai

tu respiras

il respira / elle respira

nous respirâmes

vous respirâtes

ils respirèrent / elles respirèrent

futur simple

je respirerai

tu respireras

il respirera / elle respirera

nous respirerons

vous respirerez

ils respireront / elles respireront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sera le seul moyen de créer aux rois des embarras chez eux, qui nous permettent de respirer chez nous.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Si elle l'entendait de la chambre à coucher, comme c'était probable, elle dut respirer plus librement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Alors, comme nous avions le temps de respirer, nous commençâmes à tenir un conseil de guerre.Alfred Assollant (1827-1886)
Et peu à peu on commence de respirer avec une sorte d'ivresse ce vent d'aventure qui se lève...Pierre Loti (1850-1923)
C’est comme si l’on voulait privatiser l’air et ne laisser respirer les gens que s’ils ont de l’argent.Europarl
Leurs bouches voisines se partageaient, pour respirer, le peu d'air qui les séparait, et s'envoyaient l'une à l'autre leur haleine qui les enivrait.Alphonse Karr (1808-1890)
On ne cessa pas de me faire la cour, mais on y mit plus de délicatesse, et l'on me laissa le temps de respirer et de choisir.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Aujourd'hui, je voudrais qu'il se levât, qu'il allât à la campagne, pour respirer de l'air et du soleil.Albert Delpit (1849-1893)
Je me sentais fier de respirer le même air dont ils vivaient sur la même minute de temps.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Au bout d'un instant, il n'y eut plus moyen de respirer, et j'avais perdu tout espoir de prendre un seul moment de repos.Eugène Fromentin (1820-1876)
J'ai passé ma vie à respirer de la gloire, de l'ambition, du bonheur des autres.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Au lieu de le respirer, ils l'avaient conservé pour moi, et, tandis qu'il suffoquaient, ils me versaient la vie goutte à goutte !Jules Verne (1828-1905)
Je cachai ma figure dans le bouquet comme pour le respirer, mais je ne sentais rien.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
La jeune fille s'abandonna d'abord au bonheur de respirer ; et le repos de la campagne la calma comme un bain frais.Guy de Maupassant (1850-1893)
Être heureuse auprès de lui... c'était pour moi comme respirer... comme vivre... comme voir... comme sentir...Eugène Sue (1804-1857)
Oui, vous rendez un peu le calme à mes sens ; je commence à respirer et à revenir à moi-même.Montesquieu (1689-1755)
Sur l'herbe craquante et givrée, une blonde petite femme, tremblante, approche, et, arrivée, elle défaille, ne peut respirer.Jules Michelet (1798-1874)
Je lui dis que je ne lui pardonnerais pas (ce qui la fit soupirer et respirer, ayant entendu le reste), car elle ne m'avait pas offensée.Gérard de Nerval (1808-1855)
Elle voulut cependant se mettre à coudre comme elle en avait l'habitude, mais la force lui manqua et elle alla respirer sur le seuil.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et ses yeux brillaient en voyant tourbillonner les danseurs ; elle les suivait avec son âme ; elle semblait respirer la vie des autres.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RESPIRER » v. act. & neut.

Attirer & repousser l'air par l'action de la respiration & le mouvement des poulmons. Il y a tel malade qui ne peut guerir, qu'il ne respire l'air natal. Il y a des plongeons qui sont un quart d'heure sous l'eau sans respirer. La douleur violente, les sanglots empeschent souvent de respirer. Habert a dit dans le Temple de la Mort,
 
...que son cruel Empire
 
S'estend dessus les jours de tout ce qui respire.
 
RESPIRER, se dit figurément en Morale, en parlant des passions violentes. Un Tyran ne respire que le sang & le carnage. Un amant ne respire & ne vit que pour sa maistresse. Un usurier ne respire que le gain, un homme outragé que la vengeance. Les esclaves n'ont pas le loisir de respirer, ils sont accablez de travail. A peine avoit-il un peu respiré la liberté, qu'il fut remis dans les fers.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020