humilier

 

définitions

humilier ​​​ verbe transitif

vieux ou Religion Rendre humble.
Rabaisser d'une manière insultante. ➙ mortifier. Humilier qqn en public. —  pronominal S'humilier devant qqn.
(sujet : chose) Faire honte à (qqn). Cet échec l'a profondément humiliée.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'humilie

tu humilies

il humilie / elle humilie

nous humilions

vous humiliez

ils humilient / elles humilient

imparfait

j'humiliais

tu humiliais

il humiliait / elle humiliait

nous humiliions

vous humiliiez

ils humiliaient / elles humiliaient

passé simple

j'humiliai

tu humilias

il humilia / elle humilia

nous humiliâmes

vous humiliâtes

ils humilièrent / elles humilièrent

futur simple

j'humilierai

tu humilieras

il humiliera / elle humiliera

nous humilierons

vous humilierez

ils humilieront / elles humilieront

 

synonymes

humilier verbe transitif

abaisser, avilir, déshonorer, rabaisser

blesser, mortifier, offenser, vexer, faire honte à

s'humilier verbe pronominal

s'abaisser, s'aplatir (péjoratif), ramper (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Placée dans une maison peuplée des filles de la vieille aristocratie, elle eut le tort immense de vouloir humilier des compagnes moins riches.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ainsi ces deux cœurs honnêtes et charmants abdiquaient chacun de son côté pour ne pas s'humilier l'un l'autre.Jules Sandeau (1811-1883)
Puisqu'on est si bien en train de m'humilier aujourd'hui, qu'on ne se refuse donc rien !George Sand (1804-1876)
J'aurais voulu le consoler, le soulager ; au lieu de cela, je venais peut-être de l'humilier, de lui faire de la peine !Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Il ne fait pas de doute que cette mesure a été prise pour l'humilier et pour l'intimider.Europarl
Je lui réponds par celle de ma politique, et, en conscience, cela ne doit point l'humilier.Jules Lemaître (1853-1914)
C'était apparemment la règle ; elle me parut aussi dure que ridicule, et je m'y conformai comme à toutes les choses ridicules devant lesquelles le sage est obligé d'humilier sa raison.Édouard Corbière (1793-1875)
Dès lors, nous ne pouvons désigner des fautifs, les humilier et parler de mauvaises pratiques.Europarl
Mais pour que l'homme puisse renoncer aux désirs charnels, s'humilier devant les tentations de l'orgueil et contrôler par la raison les superstitions qui le désorientent, il doit faire des efforts.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Du moins elle ne songe pas à m'humilier, elle ne le voudrait pas ; et, moins j'ai l'orgueil de lui plaire, moins je crains qu'elle ne m'outrage par sa pitié.George Sand (1804-1876)
Trop souvent je me plus à inventer des hommes supérieurs, pour le plaisir de les louer et de m'humilier.Maurice Barrès (1862-1923)
Ces faibles présens ne peuvent humilier que celle qui a mis un prix à sa vertu : la vôtre, que j'ai outragée, est encore intacte et pure, puisque vous l'avez défendue.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Je l'avoue, mes irrésolutions cessèrent, moins dans l'espoir de voir humilier ma rivale, que dans l'espoir ardent et inquiet d'assister à une scène si étrange, si nouvelle pour une femme.Eugène Sue (1804-1857)
Plus on blâmait ma prodigalité, plus je trouvais de plaisir à multiplier mes dépenses, pour humilier les chefs d'emplois.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Est-ce pour humilier mon orgueil que vous l'avez créé si peu digne de ma tendresse ?Louise Colet (1810-1876)
Simplicie n'obéissait pas ; son orgueil se révoltait à la pensée de s'humilier devant une pauvre et humble servante.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Aussitôt dégrisé ou calmé, il demeura stupéfait, prêt sans doute à faire des excuses, à s'humilier.Amédée Delorme (1850-1936)
Sa femme, exaspérée, resta debout près de lui pour l'humilier, le regardant de haut en bas avec une pitié méprisante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bien des fois, quand il venait de vous humilier par un mot de mépris, il m'a serrée, moi, contre son cœur !Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il en coûte sans doute à s'humilier ; mais la moindre résistance coûterait cent fois davantage à mon cœur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HUMILIER » v. act.

Rabattre l'orgueil de quelqu'un, le mortifier. Les ennemis ont esté fort humiliez, par toutes les pertes qu'ils ont souffertes. la reprimende publique qu'on a fait à cet Advocat l'a bien humilié, l'a bien mortifié.
 
S'HUMILIER, se dit aussi de cet abbaissement volontaire qu'on fait devant quelqu'un, & sur tout devant la Majesté de Dieu. L'Evangile dit, qu'il faut prendre les moindres places dans les assemblées, parce que celuy qui s'humiliera sera eslevé.
 
HUMILIÉ, ÉE. part. & adj. Le Psalmiste dit, que Dieu ne mesprisera point un coeur contrit & humilié.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020