rabaisser

 

définitions

rabaisser ​​​ verbe transitif

Ramener à un état ou à un degré inférieur. ➙ abaisser, rabattre, ravaler. Rabaisser les prétentions de qqn.
Estimer ou mettre très au-dessous de la valeur réelle. ➙ déprécier ; dénigrer. Rabaisser les mérites de qqn. —  pronominal Se rabaisser. ➙ s'humilier.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rabaisse

tu rabaisses

il rabaisse / elle rabaisse

nous rabaissons

vous rabaissez

ils rabaissent / elles rabaissent

imparfait

je rabaissais

tu rabaissais

il rabaissait / elle rabaissait

nous rabaissions

vous rabaissiez

ils rabaissaient / elles rabaissaient

passé simple

je rabaissai

tu rabaissas

il rabaissa / elle rabaissa

nous rabaissâmes

vous rabaissâtes

ils rabaissèrent / elles rabaissèrent

futur simple

je rabaisserai

tu rabaisseras

il rabaissera / elle rabaissera

nous rabaisserons

vous rabaisserez

ils rabaisseront / elles rabaisseront

 

synonymes

rabaissant, rabaissante adjectif

avilissant, dégradant, déshonorant, humiliant, infamant

se rabaisser verbe pronominal

s'humilier, s'abaisser, se déshonorer

se déprécier, se dénigrer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Plains-le, du moins, aimes-le si tu peux, et ne fais jamais rien qui puisse le rabaisser dans ta personne.George Sand (1804-1876)
Rabaisser ce seuil n'augmenterait pas de façon significative la protection des consommateurs et serait au contraire susceptible de provoquer des erreurs d'étiquetage.Europarl
Ces volontaires, dit-on, et on a cherché à rabaisser leur mérite, avaient d'admirables cadres de l'ancien régime ; c'est possible, mais les régiments de 1870 étaient aussi parfaitement encadrés.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Étant donné la nature des produits, il est évident que l'on ne peut rabaisser les normes de sécurité pour les utilisateurs et les consommateurs.Europarl
Nous proposons de rabaisser le niveau de la participation financière privée obligatoire qui sera, dès lors, de 40 % de son niveau actuel.Europarl
La mémoire de mon grand-père se défend toute seule ; elle n'a heureusement nul besoin de rabaisser autrui pour mériter l'estime et la considération auxquelles elle a le droit de prétendre.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Ne craignons donc point de le rabaisser en lui prêtant des formes humaines, comme quand nous disons que la terre lui sert de marchepied.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il lui importe de ne pas se laisser aller à rabaisser, à rétrécir toutes choses ; car elle pourrait fort bien à la fin se trouver rabaissée et rétrécie elle-même.François Guizot (1787-1874)
Proudhon lui-même s'offensait qu'on voulût rabaisser l'union de l'homme et de la femme à un simple « roucoulement ».Charles Turgeon (1855-1934)
Cependant, quand on ne put plus douter de la vérité de cette théorie, l'envie essaya d'en rabaisser le mérite.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Fais guérir tes blessures, procure-toi un meilleur cheval, alors peut-être daignerai-je consentir à te châtier et à rabaisser ce ton de bravade déplacé dans un jeune homme.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Mais quand ils s'avisèrent de rabaisser ses talens, secondés par ce mécontentement de soi qui est le propre des hommes d'un vrai génie, ils l'affligèrent et le découragèrent.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'homme n'est-il pas en train de se laisser rabaisser au statut d'un quelconque prestataire de service ?Europarl
Je souhaitais vous voir renoncer à une hostilité qui pouvait vous rabaisser dans l'opinion de beaucoup de gens.Georges Ohnet (1848-1918)
C'était pour cela qu'elle se faisait sa servante, heureuse de se rabaisser à des travaux de manœuvre.Émile Zola (1840-1902)
Et j'admirerais le courage avec lequel vous les relevez, si je ne prévoyais, si je ne savais qu'il vous faudra les rabaisser et les rejeter où vous les avez pris...George Sand (1804-1876)
D'excellents connaisseurs mettent son mérite en doute, et, dans sa propre famille, on apprécie mieux qu'il ne le fait certains peintres dont il cherche à rabaisser les qualités.Octave Féré (1815-1875)
Mais je m'arrête ; je ne voudrais pas avoir l'air badin, ni paraître rien rabaisser dans mes comparaisons.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Certaines « intellectuelles » s'imaginent que l'homme ne célèbre leurs aptitudes domestiques que pour mieux rabaisser leurs capacités cérébrales.Charles Turgeon (1855-1934)
Je vous en montrerai ma gratitude, en vous délivrant d'une fausse manière de penser qui ne doit pas plus longtemps rabaisser l'esprit d'un homme tel que vous.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABAISSER » v. act. & n.

Oster, diminuer en quantité, ou en valeur. On espere que dans la paix on rabaissera les imposts. La riviere rabaisse à veuë d'oeuil. Les vivres rabaissent de prix dans les bonnes années.
 
RABAISSER, se dit figurément en Morale. Cet homme a rabaissé son vol, il ne le porte plus si haut ni pour la despense, ni pour la fierté. On luy a bien rabaissé son caquet, pour dire, On luy a fait quitter son orgueil, sa vanité. L'humilité éleve les Chrêtiens devant Dieu, tandis qu'elle les rabaisse devant les hommes.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020