Email catcher

avilir

Définition

Définition de avilir ​​​ verbe transitif

Rendre vil, méprisable. ➙ abaisser, dégrader, déshonorer, rabaisser. pronominal Il s'est avili dans l'alcool.
Abaisser la valeur de. ➙ déprécier.

Conjugaison

Conjugaison du verbe avilir

actif

indicatif
présent

j'avilis

tu avilis

il avilit / elle avilit

nous avilissons

vous avilissez

ils avilissent / elles avilissent

imparfait

j'avilissais

tu avilissais

il avilissait / elle avilissait

nous avilissions

vous avilissiez

ils avilissaient / elles avilissaient

passé simple

j'avilis

tu avilis

il avilit / elle avilit

nous avilîmes

vous avilîtes

ils avilirent / elles avilirent

futur simple

j'avilirai

tu aviliras

il avilira / elle avilira

nous avilirons

vous avilirez

ils aviliront / elles aviliront

Synonymes

Synonymes de s'avilir verbe pronominal

s'abaisser, déchoir, se dégrader, se ravaler

se déprécier, se dévaluer

Exemples

Phrases avec le mot avilir

Il faut avoir l’estomac solide pour lire ces documents et découvrir dans quelle mesure certains hommes politiques italiens sont prêts à s’avilir.Europarl
Le pouvoir, c'est avant tout le pouvoir de tyranniser, donc d'écraser, de réduire, de rabaisser, d'avilir.Cahiers philosophiques, 2009, Florian Brion (Cairn.info)
Mais on peut aussi l'avilir en adulant l'autre par de constants remerciements.Études, 2011, Enzo Bianchi (Cairn.info)
Nous étions considérées comme des moins que rien, avec le souhait de nous avilir et de nous déshumaniser, dès notre arrivée.Ouest-France, 01/10/2016
Et c'est pour que personne ne pût s'avilir à exercer un métier qu'il voulait distribuer des terres à tout le monde.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il y a dans l'amour un secret besoin de s'avilir !René Boylesve (1867-1926)
Il enseignera le devoir d'empêcher celle-ci de meurtrir, d'avilir, de détruire à nouveau la civilisation.Le Monde Juif, 1951 (Cairn.info)
Ce faisant, selon la rhétorique des agences, loin d'avilir le mariage, le développement d'un marché de l'intermédiation contribuerait au contraire à le préserver.Revue française de socio-économie, 2020, Pierre Brasseur, Jean Finez (Cairn.info)
Est-il possible de s'avilir encore davantage ?Europarl
Voyant que vous l'aimiez, et qu'elle ne réussirait pas à vous détacher d'elle par des paroles, elle a résolu de l'avilir à vos yeux.George Sand (1804-1876)
Ces exemples reflètent la vitesse à laquelle l’humanité peut s’avilir.Europarl
Dans son esprit, l'art doit élever l'humanité et non l'avilir.Le Mouvement Social, 2004, Phryné Pigenet (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AVILIR v. neut.

Devenir de bas prix. Les marchandises s'avilissent, quand elles ne sont plus à la mode, quand elles n'ont plus de debit.
 
AVILIR, se dit figurément en choses morales. Le courage des soldats s'avilit durant la paix. les dignités s'avilissent, quand elles ne sont pas remplies de bons sujets, quand elles sont sur la teste des gens qui font des bassesses. la Noblesse s'avilit par des alliances indignes.
 
AVILI, IE. part. pass. & adj.

Définition ancienne de RAVILIR v. act.

Abbaisser, rendre mesprisable. La pauvreté des Auteurs ravilit les Lettres, les beaux Arts. Il n'y a rien qui ravilisse tant un Gentilhomme que la lascheté & l'avarice. Les Courtisans se ravilissent en flattant les vices des Princes, en acceptant des emplois vils & serviles. Un Magistrat ravilit sa dignité, quand il ne sçait pas soûtenir son rang, exercer dignement sa charge. L'humilité Chrêtienne abbaisse les gens, mais elle ne les ravilit pas.
 
RAVILI, IE. part. pass. & adj. Les noms de Sophiste, de Pedant, étoient autrefois honorables, maintenant ils sont fort ravilis.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022