immangeable

 

définitions

immangeable ​​​ adjectif

Qui n'est pas bon à manger ; très mauvais. Le rôti, trop cuit, était immangeable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceux-ci partagent notre nourriture, mais refusent le sel : ils ajoutent que l'habitude du sel rendait le blanc immangeable au temps où ils se plaisaient à le croquer.Ernest Michel (1837-1896)
Le poisson ne manquait pas, mais il exhalait une odeur répugnante et était immangeable.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Ce pain sera immangeable, car les carreaux (pendant au moins trois mois) garderont l'odeur de la matière et l'inculqueront au pain.Émile Pouget (1860-1931)
Quant au pain, s'il en a été fabriqué d'immangeable, – pain brûlé ou pas cuit, sans sel, ou sans levain, etc., mais, insistons-y, jamais au verre pilé !Émile Pouget (1860-1931)
Il ressemblait aussi bien à un honnête veau, apprêté dans l'étal d'un boucher, qu'à une bête féroce, réputée immangeable.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Un jour, tous les chevaux du 13e ne s'entendirent-ils pas pour déclarer immangeable du foin qui cependant était délicieux !Émile Gaboriau (1832-1873)
Il jugeait lui la cuisine exécrable, il commandait à chaque instant quelque nouveau plat, qu'il refusait ensuite irrité, comme immangeable.Théodore Duret (1838-1927)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020