mauvais

 

définitions

mauvais ​​​ | ​​​ , mauvaise ​​​ | ​​​ adjectif, nom masculin et adverbe

en épithète, mauvais est le plus souvent avant le nom
(opposé à bon)
Qui présente un défaut, une imperfection essentielle ; qui a une valeur (utilitaire, esthétique, morale, intellectuelle) faible ou nulle. ➙ défectueux, imparfait. Assez mauvais (➙ médiocre), très mauvais (➙ exécrable, horrible, ignoble, infect). Les bons et les mauvais morceaux. Mauvaise affaire, qui rapporte peu. Ce film est mauvais, ne vaut rien. Mauvais calcul. ➙ faux, inexact. —  Qui ne fonctionne pas correctement. Il a de mauvais yeux, il ne voit pas bien. Être en mauvaise santé.
nom masculin Ce qui est mauvais. Il y a du bon et du mauvais.
(personnes) Qui ne remplit pas correctement son rôle. ➙ lamentable, nul, pauvre. Un mauvais acteur.
Qui est mal choisi, ne convient pas. Prendre la mauvaise route.
(opposé à bon, beau, heureux) Qui cause ou peut causer du mal. ➙ néfaste, nuisible.
Qui annonce du malheur. ➙ funeste, sinistre. De mauvais augure. C'est mauvais signe.
Qui est cause de mal, de malheur, d'ennuis, de désagrément. ➙ dangereux, nuisible. L'excès d'alcool est mauvais pour lui. —  vieilli Mauvais à qqn. —  L'affaire prend une mauvaise tournure. Être en mauvaise posture. La mer est mauvaise, très agitée. —  Mauvaises fréquentations.
Désagréable aux sens. Mauvaise odeur, mauvais goût. —  Désagréable au goût. Pas mauvais, assez bon. —  Mauvais temps (opposé à beau). ➙ sale. Il fait mauvais.
Pénible. Mauvaise nouvelle. —  Qui déplaît. Faire mauvais effet. —  locution, familier La trouver, l'avoir mauvaise (sous-entendu : la chose, l'affaire).
Peu accommodant. Mauvaise humeur. Mauvais caractère.
(opposé à bon, honnête)
Qui est contraire à la loi morale. C'est une mauvaise action. Mauvaise conduite.
(personnes) Qui fait ou aime à faire le mal. Elle est mauvaise comme une teigne. ➙ méchant. —  Mauvais garçon : homme prompt à en venir aux coups. —  Une mauvaise langue (qui calomnie). —  (actions, intentions) Donner le mauvais exemple.
(peut s'employer après le nom) Qui dénote de la méchanceté, de la malveillance. Il a eu un rire mauvais. Une joie mauvaise. ➙ cruel.
adverbe Sentir mauvais. —  au figuré Ça sent* mauvais.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les profils nutritionnels doivent dès lors être utilisés pour séparer les aliments en bons ou en mauvais produits, en vertu d’une procédure scientifiquement indéfendable de surcroît.Europarl
Puissions-nous oublier au plus vite que les syndicats et les mauvais prestataires de services sont parvenus à torpiller le marché intérieur de cette manière !Europarl
Si nous vous avions suivi, nous ne disposerions pas de ces améliorations, ce rapport serait lié à votre nom et il serait plus mauvais que l'autre.Europarl
Notre navire devrait être suffisamment grand pour résister aux mauvais temps, mais à condition d'être dirigé par un homme de barre expérimenté.Europarl
Mais je ne pense pas que les problèmes dont nous discutons sur le fond portent sur un régime carcéral bon ou mauvais.Europarl
Troisièmement, et c'est probablement le point le plus important, si nous nous apercevons que certaines données ont été utilisées à mauvais escient, quel recours avons-nous ?Europarl
Vous êtes un mauvais représentant de votre pays si vous permettez à ce type de situation de perdurer".Europarl
Le mauvais principe, c'est que cette particularité a conduit à la mise entre parenthèses de la dimension européenne et au cantonnement de l'activité dans un cadre national.Europarl
Il ne s’agit pas de savoir si le financement est bon ou mauvais, mais bien de savoir si la recherche en elle-même est bonne ou mauvaise.Europarl
Nous constatons également le très mauvais état des relations russo-ukrainiennes, mais notre premier objectif doit être de stabiliser autant que possible la situation.Europarl
Il importe de veiller à ce que l'initiative soit aussi accessible et simple que possible pour le citoyen, sans toutefois encourager son usage à mauvais escient.Europarl
En outre, les mineurs et leurs familles pourraient perdre confiance dans un processus politique où sont prises des décisions qui les affectent directement, si elles sont prises au mauvais moment.Europarl
Si vous les leur laissez, vous accepterez ce qu'ils en feront parce que vous savez pertinemment que le monde est fou ou mauvais.Europarl
Ce sera un mauvais exemple pour les autres accords régionaux qui devront être négociés, en particulier en ce qui concerne les aspects liés au développement.Europarl
Les bons et mauvais aspects du rapport émergeront du débat d'aujourd'hui – il y aura des éloges et des critiques.Europarl
Celle-ci peut être invoquée à mauvais escient, de sorte que des informations qui devraient être disponibles ne le sont pas.Europarl
Mais ces mêmes technologies peuvent être utilisées, notamment à mauvais escient, par ceux qui ne respectent pas les droits d’autrui, et par leurs victimes également.Europarl
Nous éviterions ainsi à d'autres pays, en particulier les pays du tiers monde, d'hériter de mauvais cigarettes.Europarl
Les résultats des entreprises peuvent s'effondrer si une lettre ou un point sont placés au mauvais endroit.Europarl
Mais ce qui a fait pencher la balance du mauvais côté, c'est la perspective d'une négociation séparée sur un produit politiquement très sensible, le coton.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MAUVAIS, AISE » adj.

Qui n'a pas les qualités qu'il devroit avoir, qui est opposé à bon. Il faut avoir l'esprit égal dans la bonne ou la mauvaise fortune. Les bons pâtissent pour les mauvais. Il faut prendre le bon & le mauvais d'une affaire. Il se faut garder de hanter mauvaise compagnie. Ce mot vient du Latin malus, & se peut joindre pour épithete à presque tous les substantifs tant en la Nature, qu'en la Morale. Mauvais beure, mauvais goust, mauvaise action, mauvaise parole, mauvais bruit. Les bons & les mauvais Anges.
 
On est tantost en bonne, tantost en mauvaise humeur. Il ne faut point aller en de mauvais lieux, hanter des femmes de mauvaise vie. Il se faut garder du mauvais air. Plutarque a fait un Traitté de la mauvaise honte.
 
On appelle le mauvais riche, celuy qui n'a point pitie des pauvres. Il y en a une belle Parabole dans l'Evangile.
 
MAUVAIS, signifie aussi, Ce qui est nuisible, dangereux. Les excés sont mauvais pour la santé. Voilà un mauvais mal, c'est un mauvais signe. Il est en mauvais estat. Vous avez un mauvais voisin. Un Hybou est un oiseau de mauvais augure.
 
En ce sens on dit qu'un homme fait le mauvais, lors qu'il menace, qu'il bat, qu'il fait du desordre. C'est un mauvais garçon, un mauvais garnement. Il ne sera pas si mauvais qu'il a promis à son Capitaine.
 
On dit encore quand on veut diminuer le merite de quelque chose, la louër sobrement, qu'elle n'est pas mauvaise. Ce discours, ce Poëme, ne sont pas mauvais. Et on dit ironiquement, Vrayement cela n'est pas mauvais, quand on fait quelque reproche, quelque admiration de ce qu'on n'approuve pas.
 
On dit aussi par maniere d'excuse, lors qu'on fait quelque chose qui peut desplaire. Ne trouvez pas mauvais si je prends parti contre vous en faveur de mon ami. Il trouve mauvais que je le fasse payer. On ne doit point trouver mauvais, que chacun deffende son bien. Qu'on le trouve bon ou mauvais, je n'en feray ni plus ni moins.
 
MAUVAIS, se prend quelquefois substantivement. Il a cela de mauvais, qu'il critique sans cesse. Il y a du bon & du mauvais dans cette piece. Le peuple appelle aussi le Mauvais, le Diable. Du Cange dit que les Anciens l'ont appellé Maufés, quasi maleficus ou malefactus ; & que c'est de là qu'est venu le mot de mauvais.
 
MAUVAIS, se dit aussi adverbialement. Il fait mauvais semer. Il fait mauvais marcher en cette saison.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020