immolation

 

définitions

immolation ​​​ nom féminin

littéraire Action d'immoler ; résultat de cette action. ➙ sacrifice. L'immolation d'une victime.
 

synonymes

immolation nom féminin

sacrifice, holocauste, massacre, mise à mort

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si vraiment l'immolation d'un des nôtres devait enflammer les courages et communiquer aux faibles de la force, est-ce que, devant les périls à enrayer, le sacrifice ne se légitimait pas ?Amédée Delorme (1850-1936)
En se fournissant au dehors de victimes, et en expédiant plus loin les enfants qu'on avait vus naître, on avait l'avantage que leur immolation inspirait moindre pitié.Élie Reclus (1827-1904)
Je continuai, selon mon habitude, à lui sourire en face, et il ne devinait pas que mon sourire désormais ne traduisait que la pensée de son immolation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Autrefois, on en a vu expédier une quarantaine en une seule fois ; mais l'autorité britannique a interdit l'immolation de plus de deux bêtes par homme.Élie Reclus (1827-1904)
Chacun de ces fantastiques ornements qu'elle a tracés sur l'or et la soie renferme le secret d'une longue rêverie ; l'immolation de sa vie entière est là.George Sand (1804-1876)
Le devoir me luisait comme un mirage ; je trouvais des joies dans le sacrifice, dans l'immolation de tous mes instincts, au bonheur d'une famille, à la gloire d'un ménage.Louis Ulbach (1822-1889)
L'immolation d'un homme captif et désarmé n'était qu'une concession à la colère ou une concession à la peur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
En face d'une pareille immolation, on oublie leurs erreurs, on oublie leurs fautes, on oublie tout pour ne se souvenir que des services qu'ils avaient rendus à la patrie.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Elle ne voulait pas d'un cœur ainsi marchandé, et d'ailleurs elle était sincère dans son abnégation, elle acceptait désormais le rôle d'immolation éternelle où sa destinée l'avait conduite.Octave Féré (1815-1875)
Et impuissant à remplir sa destinée, il se sentait un être fatalement désigné à l'immolation.Henri Welschinger (1846-1919)
Seulement un ruban noir qui pressait ce bonnet sur les tempes rappelait au monde son deuil, à elle-même son veuvage, au peuple son immolation.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Saisie par ce grandiose, soupçonnant que le bonheur devait justifier cette immolation, entendant en elle-même les cris de la chair révoltée, elle demeura stupide en face de sa vie manquée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Toute sa jeunesse protestait contre cette immolation ; les souvenirs de ses libres et tumultueuses années d'adolescence lui revenaient au cœur avec de confus regrets.André Theuriet (1833-1907)
Or, de la meilleure foi du monde, mon père voyait dans ce renoncement volontaire au mouvement de son époque un titre de gloire, une immolation pleine de mérite.Léon de Tinseau (1842-1921)
Car cette âme divinatrice et synthétiquement ardente, bondissant au-dessus des intermédiaires leçons de la foi, s'était emportée, du premier coup, au décisif concept de l'immolation.Léon Bloy (1846-1917)
L'immolation au bonheur de tous ne serait-elle qu'une supercherie leurrant un petit nombre, débordé par la masse des brutes et des égoïstes ?Hector Bernier (1886-1947)
On avait observé que les jacobins n'avaient pas pris la parole après l'immolation des deux partis, et n'étaient pas allés féliciter le comité et la convention.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce premier sacrifice me donne le droit de commander ici, et de disposer d'elle par une seconde immolation.Jules Lemaître (1853-1914)
L'infâme exécuteur montra la tête au peuple, comme il faisait toujours, après l'immolation d'une victime illustre.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Les émigrés, avec leurs femmes à moitié nues, levant au ciel leurs bras tremblants, ressemblaient à des victimes prêtes à l'immolation, fuyant le dernier coup du sacrificateur ...Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMMOLATION » s. f.

Sacrifice sanglant d'une victime. Calcas fit accroire aux Grecs qu'ils ne partiroient point sans l'immolation d'Iphigenie.
Vidéos Luciférien, par Alain Rey Luciférien, par Alain Rey

Pourquoi le mot préféré d'Alain Rey est-il le mot "luciférien(ne)" ? Un mot plus "lumineux" qu'il n'y paraît ! 

02/10/2020