massacre

 

définitions

massacre ​​​ nom masculin

Action de massacrer ; résultat de cette action. ➙ carnage, hécatombe, tuerie. Le massacre d'un peuple, d'une minorité ethnique. ➙ extermination ; génocide, holocauste. Les massacres de Septembre (1792). —  Envoyer des soldats au massacre, les exposer à une mort certaine. —  Le massacre des éléphants.
Jeu de massacre, qui consiste à abattre des poupées à bascule, en lançant des balles de son.
au figuré Combat dans lequel la personne qui a le dessus met à mal son adversaire. Ce match de boxe a tourné au massacre.
Fait d'endommager gravement. Le massacre d'une forêt.
Travail très mal exécuté. —  Exécution ou interprétation qui défigure une œuvre.
Tête (par extension bois) de cerf, de daim, servant de trophée.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un seul homme a pu échapper au massacre, il est en ce moment à la cuisine.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Un pareil massacre, difficile à croire en tout temps, l'est surtout à cette époque d'amollissement et d'influence ecclésiastique.Jules Michelet (1798-1874)
Cette princesse était dans son lit pendant le combat, ou plutôt pendant le massacre, et n'eut que le temps de se sauver à moitié nue, dans la chambre du roi.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il n'avait rêvé qu'assaut, saccage et massacre, et s'était réveillé baigné de sueurs froides, lorsque le jour commençait à poindre.Joseph Marmette (1844-1895)
Le fait d'arrondir ce chiffre n'ajoutera rien à cette horreur, d'une ampleur colossale lorsque vous apprenez tous les détails malsains et ignobles de ce massacre brutal.Europarl
Ce n'est point un combat, c'est un massacre ; car on emploie d'un côté le fer et de l'autre la gorge.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Appuyé sur un parapet du parc, il massacre au hasard les lapins que des rabatteurs ramènent sur lui.Gaston Maugras (1850-1927)
C'est précisément pour cette raison que nous nous sommes opposés aux amendements sur le massacre arménien.Europarl
Mais elle doit l'être par des moyens pacifiques et non par le bombardement et le massacre d'un demi-million d'hommes, de femmes et d'enfants sans défense.Europarl
Guise montra dans le massacre une froideur extraordinaire pour un jeune homme de son âge.Jules Michelet (1798-1874)
L'infâme perruquier, qui l'avait volée, d'ailleurs, avait rétabli, tant bien que mal, avec des bandeaux et des étoupes, l'harmonie de sa tête, mais le massacre était évident et horrible.Léon Bloy (1846-1917)
Puis, chancelant encore, il s'y replongeait, et la lutte recommençait, les grands coups sourds, les plaintes étouffées, un enragement victorieux de massacre.Émile Zola (1840-1902)
Et la lune tranquille baignait cette houle, la forêt profonde ceignait de son grand silence ce cri de massacre.Émile Zola (1840-1902)
Que si l'on massacre et l'on ravage pour l'unité socialiste, les haines, parvenues pieuses, deviennent inexpiablement méritoires, les béatitudes envieuses deviennent jouissance infinie, sainte douceur du ciel, adorables idées.Charles Péguy (1873-1914)
Quand il est présent, je retombe dans l'ombre, ou sers de poupée au jeu de massacre.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Nous regardons cette tête hideuse de jeu de massacre, cette tête massacrée qui déjà efface cruellement le souvenir.Henri Barbusse (1873-1935)
Ces deux régiments furent défaits à plate couture, et il se fit, à cet endroit, un grand massacre.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Non pas tous, pourtant, car un seul échappa provisoirement au massacre ordonné par la plus cruelle nécessité.Louis Boussenard (1847-1910)
Pour nous, l'élément le plus important était l'avis des millions de citoyens européens qui ont fait part de leur opposition à ce massacre inhumain.Europarl
Ces atroces histoires colportées dans les deux camps, cette légende du massacre des prisonniers terrifiaient les femmes, les amantes et les sœurs.Albert Delpit (1849-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MASSACRE » subst. masc.

Tuerie cruelle que font des gens qui ont avantage sur ceux qui ne sont pas en pouvoir de se deffendre. Dans les Villes prises d'assaut on fait un grand massacre de peuple. Il se fit un grand massacre de Huguenots à Paris à la St. Barthelemy. Herode commanda le massacre des Innocens. Les Voleurs ont entré dans cette maison, ont tué le maistre, la maistresse, les valets, ils ont fait un grand massacre. On a dit dans la basse Latinité, mazacrium ; d'où du Cange derive ce mot.
 
MASSACRE, en termes de Venerie, est la teste du cerf tué qu'on met de-bout pour faire la curée.
 
MASSACRE, se dit aussi en termes de Blason d'une teste de cerf couppée qui est sur l'Escu garnie de son bois ou ramure. Il se represente ordinairement de front ; mais si on le voit de profil, il faut exprimer son assiette en le blasonnant. On le dit aussi d'une teste de boeuf, ou d'un autre animal, descharnée.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020