Email catcher

immoler s'immoler

Définition

Définition de immoler ​​​ verbe transitif

Religion Tuer en sacrifice à une divinité. ➙ sacrifier. Immoler une victime sur l'autel.
au figuré, littéraire Abandonner (qqch.) dans un esprit de sacrifice ou d'obéissance. Immoler ses intérêts à son devoir.

Définition de immoler (s') ​​​ verbe pronominal

Faire le sacrifice de sa vie. S'immoler par le feu.

Conjugaison

Conjugaison du verbe immoler

actif

indicatif
présent

j'immole

tu immoles

il immole / elle immole

nous immolons

vous immolez

ils immolent / elles immolent

imparfait

j'immolais

tu immolais

il immolait / elle immolait

nous immolions

vous immoliez

ils immolaient / elles immolaient

passé simple

j'immolai

tu immolas

il immola / elle immola

nous immolâmes

vous immolâtes

ils immolèrent / elles immolèrent

futur simple

j'immolerai

tu immoleras

il immolera / elle immolera

nous immolerons

vous immolerez

ils immoleront / elles immoleront

Synonymes

Synonymes de s'immoler verbe pronominal

se suicider, se faire hara-kiri

se sacrifier

Exemples

Phrases avec le mot immoler

D'après les premières constatations, l'homme aurait tenté de s'immoler par le feu.Ouest-France, 16/03/2021
Qui de nous deux ici doit s'immoler lui-même ?Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Après avoir arrosé le bureau et s'être aspergé d'essence, il a menacé de s'immoler dans la pièce, pour contester un refus de remboursement.Ouest-France, 11/06/2019
Toutes sont prêtes à immoler leur fille ou leurs fils voire à le faire.Hegel, 2011, Jean-Marie André (Cairn.info)
Plus récemment, elle tenta de s'immoler par le feu avec son fils.Cliniques, 2015, Jean-Pierre Chartier (Cairn.info)
J'admets pourtant qu'elle se résigne à immoler sa fille à ce sacripant, alors j'use de mes droits.Émile Gaboriau (1832-1873)
Était-il spécialement sans intérêt pour la victime qu'on lui demandait d'immoler ?Jules Michelet (1798-1874)
Ce dernier a tenté de s'immoler par le feu après de longues années de harcèlement scolaire.Ouest-France, 24/08/2021
Une centaine de femmes ont alors bloqué la route menant à celui-ci en menaçant de s'immoler par le feu.Le Courrier des Pays de l'Est, 2005, Irène Kamenka (Cairn.info)
Les parents, selon leur pouvoir, peuvent aussi immoler un mouton.Cahiers d'études africaines, 2019, N’gna Traoré (Cairn.info)
En début d'après-midi, un homme âgé de 54 ans a tenté de s'immoler par le feu dans la cour extérieure du tribunal.Ouest-France, 04/01/2021
Je ne demande qu'à m'immoler tous les jours de ma vie pour le bonheur du peuple.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Croit-on qu'il eût le moindre scrupule de s'immoler tout ce qui lui résisterait ?Denis Diderot (1713-1784)
Elle menace de s'immoler par le feu avec ses enfants.EMPAN, 2016, Rémy Puyuelo (Cairn.info)
Maintenant, il ne s'agit que de ma fortune : je vous l'immolerai plus facilement encore.Benjamin Constant (1767-1830)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMMOLER v. act.

Faire un acte de Religion, par lequel on tuë une victime en l'offrant à quelque Divinité. Les Juifs immoloient des taureaux au vray Dieu. les Idolastres ont immolé des hommes à leurs fausses Divinitez. A Mexique on a compté jusqu'à 130. mille testes d'hommes immolez en un seul temple. Ce mot vient du Latin immolare. Festus dit qu'immolare n'est autre chose que farre mollito & sale hostiam perspersam sacrare, qu'Offrir aux Dieux en sacrifice une victime sur laquelle on a mis de la paste salée, laquelle se dit en Latin mola salsa.
 
IMMOLER, se dit figurément en Morale. JESUS-CHRIST s'est immolé pour nos pechez sur l'arbre de la Croix. cet homme s'est immolé pour sa patrie, pour ses enfants, pour sa maistresse, c'est à dire, qu'il s'est ruiné, qu'il s'est fait mourir en travaillant pour eux. ce Tyran a immolé à sa haine, à sa colere, tous les prisonniers qu'il a faits. cet Auteur s'est immolé à la risée publique en faisant joüer cette meschante piece.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.