Email catcher

imploration

Définition

Définition de imploration ​​​ nom féminin

littéraire Action d'implorer ; supplication.

Synonymes

Synonymes de imploration nom féminin

prière, adjuration, supplication

Exemples

Phrases avec le mot imploration

Comment, d'ailleurs, demeurer insensible à la muette et délicate imploration de ses yeux ?Georges Eekhoud (1854-1927)
Ces formules évoquent le psaume 40 : les habitants au courage restauré passent de l'imploration au chant de ses louanges et à son imitation.Revue de littérature comparée, 2016, Odile Gannier (Cairn.info)
Ces traducteurs-là étendent au mot pleurs la dimension contenue dans ses dérivés imploration et déploration.Littératures classiques, 2007, Claire Fourquet (Cairn.info)
Les cris des oiseaux sont insupportables car ils sont d'insaisissables paroles en devenir, d'incompréhensibles implorations, sorte de longue litanie dont le sens reste indéchiffrable.Littérature, 2013, Bernard Bourrit (Cairn.info)
Trois cents fidèles ont tout de même bravé les intempéries, afin de perpétuer cette imploration à la patronne des marins et des mariniers.Ouest-France, 27/07/2015
A une seconde, et malgré le parti pris de son légitime orgueil de femme, une imploration passa dans ses yeux.Paul Bourget (1852-1935)
L'épouse fut sublime d'angoisse, de tendresse, d'imploration, de menaces, d'éloquence, en revendiquant ou la liberté de son mari, ou le cachot avec lui.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le terme d'imploration, bien que traduisant inexactement demand, ouvre à ce qui était en cause ici.Philosophie, 2012, Alain David (Cairn.info)
Nounou leva les mains en coupe dans une silencieuse imploration de gratitude.Sud/Nord, 2003, Fatima Gallaire (Cairn.info)
Comme la vie devait être mauvaise, pour qu'une pareille imploration, un tel cri de misère, physique et morale, montât vers le ciel !Émile Zola (1840-1902)
Elle induit, en outre, une posture du requérant forcé de témoigner, subjectivement, de sa détresse en s'imposant des tactiques d'imploration.Revue Française des Affaires sociales, 2001, Jean-Noël Retière (Cairn.info)
Des raquettes brisées, des insultes proférées et des implorations exagérées, tout y passe.Ouest-France, Adrian PRIGENT, 15/04/2020
L'aspiration beckettienne à la disparition, dans laquelle on pourrait voir une imploration, reste en suspens.Littérature, 2018, Yann Mével (Cairn.info)
J'ai toujours dans les yeux la déchirante imploration de son regard, pendant la terrible crise.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le sanctuaire est le lieu de la supplication, de l'imploration, mais aussi celui du pardon.Esprit, 2007, Jean-Noël Dumont (Cairn.info)
Une imploration qui s'accompagne parfois d'une sorte de grimace de souffrance aiguë, assez effrayante, qui s'accentue.Revue française de psychanalyse, 2017, Emmanuelle Chervet (Cairn.info)
Elle souriait aux bébés à peau de cuivre, et leur tendait les mains, tandis qu'une ardente imploration se lisait dans ses yeux pleins de larmes.Daniel Lesueur (1854-1921)
Dans son éternelle imploration, ce patient devient tout entier irrecevable.Cliniques, 2013, Ophélie Engasser (Cairn.info)
Cette dernière reste sourde à ses implorations, insensible au geste tout de douceur par lequel il caresse une dernière fois sa joue.Études Germaniques, 2012, Jean-Marie Valentin (Cairn.info)
Hilda n'avait pas tenu compte de cette imploration de l'apprentie cavalière.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMPLORATION s. f.

Action par laquelle on implore. Les Juges d'Eglise ont souvent besoin de l'imploration du bras seculier.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine