Email catcher

supplication

Définition

Définition de supplication ​​​ nom féminin

Prière instante faite avec soumission ; situation, attitude d'une personne qui supplie. ➙ imploration.

Synonymes

Synonymes de supplication nom féminin

prière, conjuration, imploration, supplique, adjuration (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot supplication

C'est malgré elle, c'est après bien des larmes et des supplications inutiles, qu'elle sort de son obscurité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle ne guérit pas le véritable mal qui inspire et explique les demandes ou les supplications qui sont formulées à l'avocat.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 1989, Jean-Louis Renchon (Cairn.info)
Il inspire le respect et suscite des supplications de la part des victimes potentielles (550-558).Les Études Philosophiques, 2013, Marc-Antoine Gavray (Cairn.info)
Notre mission et notre rôle aujourd'hui consistent à écouter nos collègues estoniens et à entendre leurs supplications et leurs appels à l'aide et à la solidarité.Europarl
Elle est fondée sur la structure du texte : supplication puis exhortation.Études théologiques et religieuses, 2013 (Cairn.info)
Admète accourt et redouble de supplications pour l'empêcher de l'exécuter.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y avait une supplication dans ses yeux, et je me gardai d'en demander davantage.Alain-Fournier (1886-1914)
Entre la supplication et la dénonciation s'étend le vaste territoire du commentaire politique.Sociétés & Représentations, 2014, Susanna Barrows, Stéphane Bouquet (Cairn.info)
En résumé, tant les supplications que la demande d'être accompagné à son appartement poursuivent un même effet et un même objectif.Cahiers de psychologie clinique, 2012, Jean-Philippe de Limbourg (Cairn.info)
Au crépuscule, cette femme revenait dans la cour et se couchait dans un chariot à bras en répétant des supplications et des prénoms.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Patrycja Kowalczyk, Alban Perrin (Cairn.info)
Ceux-ci ne purent obtenir de quoi manger qu'à force de supplications.André Le Glay (1785-1863)
Elle ne s'épargnait pas dans les demandes, les supplications, les menaces à ce sujet.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
L'adresse, supplication propitiatoire plus que célébration, contient l'agon inhérent au genre.Études anglaises, 2019, Catherine Bois (Cairn.info)
Dans l'accent de cette ardente supplication se devinent les angoisses de l'épouse et de la mère.Ernest Daudet (1837-1921)
Au cours ou au terme de la procession des supplications sont faites.L'Année épigraphique, 2007 (Cairn.info)
Des yeux des enfants exploités, de leur humanité blessée, s'élève une supplication.Ouest-France, Jeanne Emmanuelle Hutin, 20/04/2019
La louange, en effet, s'interrompt, traversée par la déchirure de la supplication, coupée par son amertume.Études, 2001, Paul Beauchamp s.j. (Cairn.info)
Toutes, toutes ces lettres sont mêmes : c'est de l'amour et de la tristesse, c'est une supplication et c'est un appel.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Les professionnels du soin seraient tentés de reprendre cette supplication du poète lorsque le travail à l'hôpital semble s'accumuler, alors que le temps semble manquer.Jusqu'à la mort accompagner la vie, 2020, Yvette Chazelle (Cairn.info)
Mère déprimée et dépendante de son mari, qui à chaque fois cède à ses supplications de revenir.Cliniques, 2018, Catherine Ducarre (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUPPLICATION s. f.

Priere instante & sousmise. Il a obtenu cette grace à force de prieres & de supplications. Le Roy dit dans ses Lettres, Nous avons receu l'humble supplication d'un tel. Il a fait une devote supplication à la Vierge, & il a été exaucé.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022