imposture

définitions

imposture ​​​ nom féminin

littéraire Tromperie d'un imposteur.
vieux Mensonge, tromperie.
Fausse apparence, illusion.

synonymes

imposture nom féminin

mensonge, mystification, supercherie, tromperie, charlatanisme, blague (familier), canular (familier)

hypocrisie, fausseté

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je crois que vous prîtes trop au sérieux cette critique de complaisance d'un vétéran des nouveautés, et que l'imposture vous prédisposa à un peu d'amertume envers moi.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Au reste, tous les voyageurs reconnaissent que cette pratique est mêlée de beaucoup d'artifice et d'imposture.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Ne point détromper cette femme eût été à mes yeux la plus injustifiable imposture du monde.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Pourtant, c'est ma conviction, le dogme de l'enfer est une monstruosité, une imposture et une barbarie.George Sand (1804-1876)
L'affirmation selon laquelle la directive protège et renforce le statut professionnel des victimes qui travaillent, améliore la santé et la sécurité et augmente l'emploi est une véritable imposture.Europarl
Par conséquent les lois de la nature sont elles-mêmes une imposture et une farce diabolique.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il se troubla en le remerciant, et se repentit presque d'avoir escroqué par une imposture l'accueil paternel qu'il en recevait.George Sand (1804-1876)
Tous les faits prétendus miraculeux qu'on peut étudier de près se résolvent en illusion ou en imposture.Ernest Renan (1823-1892)
On ne les entend jamais que pendant la nuit, et l'obscurité aide beaucoup à l'imposture.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Sans doute, dans divers contes, on trouve la substitution d'une jeune fille à une autre et la découverte finale de l'imposture ; mais les traits caractéristiques de notre conte font défaut.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Je te veux raconter la suite de mon histoire : si je mens, tes flots, mêlés à tous mes jours, m'accuseront d'imposture chez les hommes à venir.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Ta vie a été mauvaise, et avec le mal tu as payé le bien et avec l'imposture la bonté.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Que ne nous reprochez-vous aussi d'avoir brisé illégalement les plumes mercenaires, dont le métier était de propager l'imposture et de blasphémer contre la liberté ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Est-il vrai que l'imposture ait été répandue avec tant d'art et tant d'audace qu'un grand nombre de membres n'osaient plus habiter la nuit leur domicile ?Ernest Hamel (1826-1898)
Je demande l'exécution de ce décret ; car je ne doute pas qu'ils ne viennent successivement abjurer l'imposture.Alphonse Aulard (1849-1928)
Cette imposture publique n'est pour lui qu'une comédie de plus, un joyeux divertissement et un chef-d'œuvre.Hippolyte Taine (1828-1893)
Son mensonge le grisait ; il mentait d'entrain, sans remords, avec la certitude toutefois de se dégrader à une basse et gratuite imposture.Camille Lemonnier (1844-1913)
Je voulus savoir néanmoins jusqu'où elles pousseraient l'imposture, et je promis de les accompagner à leur rendez-vous.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
C'est nous qu'on accuse, nous faits pour dénoncer l'imposture et la scélératesse, et ce sont les hommes que nous ménageons qui prennent aujourd'hui l'attitude insolente de dénonciateurs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tartarin le premier donna le signal de cette naïve et délicieuse imposture qui est comme l'arôme, le bouquet de l'endroit.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPOSTURE » s. f.

Tromperie, mensonge, calomnie. Ce tiltre fait voir clairement l'imposture de la partie adverse, & que son Advocat n'a dit que des impostures.
 
IMPOSTURE, se dit aussi en Morale d'une tromperie innocente. Ainsi Cerisi a dit dans sa Metamorphose en parlant d'une eau claire ;
 
C'est là que l'oeuil souffrant de douces impostures, Confond tous les objets avecques leurs figures.