tromperie

 

définitions

tromperie ​​​ nom féminin

Fait de tromper, d'induire volontairement en erreur. ➙ imposture, mensonge. Tromperie sur la marchandise.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bien que la publicité mensongère soit déjà interdite, il incombe, jusqu’à présent, aux autorités de prouver qu’il y a tromperie.Europarl
En effet, la notion d’asile est malheureusement devenue de plus en plus synonyme de tromperie et de fraude sociale.Europarl
Croyez-vous qu'en vendant au consommateur, sur son choix, un vin coupé franc de goût, aussi hygiénique que le vin de raisins frais, il y ait tromperie sur la marchandise vendue ?Joseph Audibert (1854-1921)
Il s'agit toutefois d'une tentative d'accusation de tromperie, de fraude et d'enrichissement injuste de ma part.Europarl
L’élite politique actuelle ne semble avoir aucun scrupule par rapport à une telle tromperie.Europarl
Ne serait-ce pas une illusion, une tromperie du sorcier, que j'ai vu, cette nuit, dans le champ ?Paul Lacroix (1806-1884)
Cent sous volés au jeu, ou six fois cent mille francs dus à une tromperie légale, déshonorent également un homme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Si nous cherchons des solutions au changement climatique, nous devons aussi mettre un terme à la tromperie qui entoure les certificats d'émission.Europarl
Mais ces possibilités nouvelles s'accompagnent de problèmes nouveaux, qu'il s'agisse de vente forcée, de tromperie ou d'exploitation d'enfants et de jeunes gens hautement influençables.Europarl
On ouvre ainsi la voie à toute sorte de fraude et de tromperie de la part de producteurs et de fournisseurs de pays tiers.Europarl
Cette moitié n'avait rien de particulier, que le soin qu'on avait pris de la tailler en zigzag pour rendre impossible une erreur ou une tromperie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour eux, dès le giron de leur mère, il n'y a plus une seule pieuse tromperie de permise, plus de joyeux badinage, plus de surprise.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Cependant tout cela, c'est affiner, c'est tromper, c'est trahir, et la tromperie et la trahison ne doivent pas faire l'estime d'un véritable généreux.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
A côté de ces procès-verbaux, nous en trouvons d'autres qui nous montrent le chambrier de l'abbaye condamnant des gens de métiers pour tromperie sur la marchandise et pour diverses contraventions.Gustave Fagniez (1842-1927)
Il s'aperçoit bientôt qu'on le trompe lorsqu'on lui en promet ailleurs de plus charmants, et cette tromperie le dispose à se défier des promesses les plus solides.Abbé Prévost (1697-1763)
Car c'est, au bout du compte, une sotte tromperie qui est toujours préjudiciable : le public peut nous croire complices.Maurice Clouard (1857-1902)
Si légitime que soit la caractère de cette tromperie, j'éprouvai toutefois le besoin de la faire sanctionner par quelque conscience délicate.Octave Feuillet (1821-1890)
De mettre en œuvre effectivement cet étiquetage sans lequel la liberté de circulation n'est qu'une tromperie.Europarl
Le compromis qui nous est présenté est un projet sur le non-marquage et une tromperie des consommateurs !Europarl
Il y a tromperie, car il n'y a pas d'engagement sincère de ce pays en faveur d'accords bilatéraux équilibrés.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROMPERIE » s. f.

Dol, fraude, deception. Un méchant brocard de Droit dit, qu'il est permis aux contractans d'user de tromperie reciproquement. La perspective fait aux yeux d'agreables tromperies.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020