supercherie

 

définitions

supercherie ​​​ nom féminin

Tromperie qui généralement implique la substitution du faux à l'authentique. ➙ fraude.
 

synonymes

supercherie nom féminin

tromperie, duperie, fraude, imposture, mensonge, mystification, pot aux roses (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À la satisfaction du public, qui ne supposa point la supercherie, le comique imita le chien pendant les vingt représentations premières.Henry Murger (1822-1861)
Cette impudeur et cette maladresse dans la supercherie, cette fuite précipitée après une attaque si audacieuse, furent d'un effet désastreux pour les accusés et leurs amis.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
La supercherie criminelle ayant été découverte, aucun d'eux n'en a tiré la conclusion qui eût été normale : la démission.Europarl
Tout cela, loin de le pousser à l'aveu spontané de la supercherie, le réduisait à un état de faiblesse et de docilité prodigieux.Maurice Level (1875-1926)
Mais les clercs ne furent pas dupes de cette supercherie, et les mines lugubres devinrent des visages résignés.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'ailleurs, cela détournera un instant l'attention de moi, et j'ai besoin de cette petite supercherie pour faire mon effet.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le peu de confiance que vous témoigne votre maman et ses procédés si durs envers vous, autorisent du reste cette petite supercherie.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Dans ces conditions-là, et sur un terrain où je suis si peu chez moi, on conviendra qu'il est surtout dur d'être accusé de supercherie.Félix Nadar (1820-1910)
Il avoua, à la vérité, qu'il avait fait part de son projet à quelques-uns de ses amis, pour qu'au moment nécessaire ils lui prêtassent leur aide et soutinssent la supercherie.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il pouvait lui attribuer cette supercherie, se défier, renvoyer la lettre en disant qu'elle n'était pas pour lui ; mais aurait-il cette audace ?George Sand (1804-1876)
Avec ces délicieux sorciers, on craint sans cesse d'être la victime de quelque magnifique supercherie.Francis Chevassu (1861-1918)
Il n'y eut qu'à la fin du repas que mon oncle avoua sa supercherie, ce qui finit d'achever d'égayer ses hôtes et les obligea à rendre hommage à son ingéniosité.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
On peut vivre, seulement pendant qu'on est ivre de la vie ; mais aussitôt l'ivresse dissipée, on voit que tout n'est que supercherie, supercherie stupide...Romain Rolland (1866-1944)
L'indubitable portrait, sans nulle supercherie, maintenant avérait l'usure : il vit la peau fendillée d'une infinité de craquelures, les paupières bouffies et lâches, l'orbite pochée, réticulée de pattes d'oie.Camille Lemonnier (1844-1913)
Je voudrais conclure en disant que l'égalité entre ceux qui se trouvent dans des situations complètement différentes n'est qu'une supercherie, ce n'est pas l'égalité.Europarl
C'est pourquoi ces documens sont trop décisifs : ils prouvent, non le fait, mais la supercherie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Qui de nous n'a été la naïve et heureuse victime de cette supercherie toute imprégnée d'affection maternelle ?Alphonse Chabot (?-1921)
Il y avait dans le ton de sa voix une franchise si bien imitée qu'elle décelait immédiatement la supercherie.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je fus atterré de cette supercherie et délibérai si je ne jetterais pas ces robes sur la grande route.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
N'eût-il rien eu de tout cela, le brouillard, en ce moment, aurait encore suffi à déguiser la supercherie.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPERCHERIE » s. f.

Mauvaise foy, tromperie, dol, fraude, &c. Ces braves se sont battus sans supercherie, avec armes égales, & pourpoint bas. Ce chicaneur a gagné son procés par supercherie, par une surprise, une fausseté. Ce Marchand est franc & loyal, il n'y a jamais de mauvaise foy, de supercherie en son fait. Menage croit que ce mot s'est fait par contraction de supertricherie. Pasquier dit que c'est proprement un mauvais tour fait à l'impourveu.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020