imprimer

 

définitions

imprimer ​​​ verbe transitif

littéraire Faire pénétrer profondément (dans le cœur, l'esprit de qqn) en laissant une empreinte durable. ➙ inspirer ; inculquer ; impression.
Communiquer, transmettre (un mouvement, une impulsion…). Imprimer des secousses, des oscillations.
littéraire Faire, laisser (une marque, une trace) par pression.
Reproduire (une figure, une image) par l'application et la pression d'une surface sur une autre (➙ impression). Imprimer la marque d'un cachet. Imprimer une estampe, une lithographie. Imprimer un tissu.
Reproduire (un texte) par la technique de l'imprimerie. Imprimer un ouvrage.
Faire paraître. ➙ éditer. Imprimer un livre à trente mille exemplaires.
Publier l'œuvre de (un auteur).
Informatique Produire sur le papier (le contenu d'un fichier informatique) à l'aide d'une imprimante.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'imprime

tu imprimes

il imprime / elle imprime

nous imprimons

vous imprimez

ils impriment / elles impriment

imparfait

j'imprimais

tu imprimais

il imprimait / elle imprimait

nous imprimions

vous imprimiez

ils imprimaient / elles imprimaient

passé simple

j'imprimai

tu imprimas

il imprima / elle imprima

nous imprimâmes

vous imprimâtes

ils imprimèrent / elles imprimèrent

futur simple

j'imprimerai

tu imprimeras

il imprimera / elle imprimera

nous imprimerons

vous imprimerez

ils imprimeront / elles imprimeront

 

synonymes

s'imprimer verbe pronominal

se graver, se fixer, se marquer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils jouent en quelque sorte le rôle des imprimeurs, ce qui ne veut pas dire qu'ils peuvent imprimer n'importe quoi, mais leur responsabilité n'est pas illimitée.Europarl
Il s'est accoquiné à la province, et il ne vient presque plus ici que quand il a un livre à faire imprimer.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il suffit donc d'imprimer un mouvement de va-et-vient à l'un des deux pistons pour que l'autre fasse les mêmes mouvements en sens contraire.Ernest Deharme (1838?-1916)
Déclarer que nul, sinon l'auteur, n'aurait la faculté d'imprimer le livre, c'était faire l'auteur propriétaire, sinon de droit, du moins de fait.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais, pour nous, imprimer une nouvelle dynamique à ces négociations signifie que, s'agissant notamment de la question des périodes transitoires, nous ferons tout pour avancer de façon pragmatique.Europarl
Je n'ai qu'à promener mes mains sur le corps de quelqu'un, avec un dessein prémédité ; aussitôt il prend les formes qu'il me plaît de lui imprimer.Paul Féval (1816-1887)
L'un deux, oublieux des progrès accomplis, demande même un privilége pour faire imprimer son écrit.Joseph Bertrand (1822-1900)
De fait, le souci d'épargner sur les dépenses agricoles prévaut sur toute autre considération, notamment celle d'imprimer une plus grande rationalité.Europarl
L'autre idée consistait à imprimer un minimum de papier pour les actions de sensibilisation et de choisir, dans la mesure du possible, l'information électronique la moins onéreuse.Europarl
Une fois, cependant, le hasard vint en aide au docteur et lui permit d'imprimer dans l'esprit de ses enfants une véritable leçon.Jean de la Brète (1858-1945)
Bien éloigné de l'empressement qu'on a aujourd'hui de se produire, et content du succès de sa pastorale, il ne voulait pas la faire imprimer.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il passa ainsi 20 années à imprimer divers ouvrages, qui furent la plupart des traductions de nos livres dévots.Volney (1757-1820)
Croyez-vous que s'il suffisait d'imprimer des billets de banque pour que nous pussions tous satisfaire nos besoins, nos goûts, nos désirs, l'humanité serait arrivée jusqu'ici sans recourir à ce moyen ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Carlyle passe sa vie à exprimer et à imprimer la vénération et la crainte, et tous ses livres sont des prédications.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le moment approche où les mœurs épurées vont, en l'épurant, lui imprimer son caractère final.Hippolyte Taine (1828-1893)
Nous ne trouvâmes qu'un moyen ; c'était d'imprimer pour nos créanciers quelques ouvrages qui appartenaient à mon père.Jules Michelet (1798-1874)
Si celui-ci serre ses phrases et choisit ses épithètes, ce n'est point par amour du style, c'est pour mieux imprimer l'insulte.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le pape a fait imprimer une déclaration contre les patriotes, qui, dit-il, méditent un soulèvement.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous devons lui laisser le temps d'imprimer sa marque, mais je constate déjà avec satisfaction que ses premières démarches vont dans le bon sens.Europarl
Ne croyez pas qu'il ait été donné à une prétention ambitieuse d'imprimer une telle impulsion aux hommes, et d'atteindre de tels résultats.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPRIMER » v. act.

Faire une empreinte sur un corps par le moyen d'un plus dur qu'on presse dessus. Imprimer un sceau, un cachet, une marque sur une monnoye. Imprimer la figure de ses pas sur la neige, sur la terre glaise.
 
IMPRIMER, se dit particulierement des livres, ou des feuilles de papier ou de parchemin qu'on applique sur une planche ou sur des caracteres rangez pour en tirer la figure par le moyen de l'encre ou de la rosette dont on les enduit. Cet Auteur s'est fait imprimer. ce livre a esté imprimé en grand, en petit, in folio, in quarto, en gros Romain, en St. Augustin, en Cicero.
 
On le dit aussi des estoffes, comme toiles & futaines, qu'on imprime avec des planches de differentes figures ou desseins. Cette estoffe paroist de loin tissuë en brocard, quoy qu'elle ne soit qu'imprimée.
 
IMPRIMER, signifie aussi, Mettre une ou deux couches de colle ou de peinture sur une toile pour la rendre propre à estre peinte, à y faire dessus quelque tableau. Ce Peintre n'a pû faire aujourd'huy mon portrait, parce qu'il n'avoit pas de toile imprimée. les Doreurs doivent imprimer leurs ouvrages deux ou trois fois de blanc de plomb à l'huile ; & il leur est deffendu d'y mettre estaim doré, parce que c'est fausse besogne.
 
IMPRIMER, se dit aussi des bonnes ou mauvaises qualitez que les corps se communiquent. Un fust gasté imprime sa mauvaise qualité au vin qu'on met dedans. On dit en Physique, que le mouvement qui est imprimé à un corps ne se perd point.
 
IMPRIMER, se dit figurément en choses morales & spirituelles. Il faut imprimer dans le coeur des jeunes gens l'amour de la vertu, la crainte de l'infamie. la veuë d'une bataille imprime de l'horreur à ceux qui ne sont pas aguerris. cet affront luy demeurera long-temps imprimé dans sa memoire. Tous ces mots viennent du Latin imprimere, impressus, & impressio.
 
IMPRIMÉ, ÉE. part. & adj.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020