inaltérable

 

définitions

inaltérable ​​​ adjectif

Qui ne peut être altéré ; qui garde ses qualités. Couleurs inaltérables. L'or est inaltérable.
au figuré Que rien ne peut changer. ➙ constant, éternel, immuable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le dessin serre les formes avec une précision étonnante, et une couleur inaltérable, comme celle de la mosaïque, s'étend sur un modelé d'une finesse et d'une vigueur sans rivales.Armand Dayot (1851-1934)
La paix et le calme le plus inaltérable régnaient dans cette maison retirée, isolée des rumeurs de la grande ville.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Enfin sa physionomie ouverte, sereine et faiblement rosée, la pureté de ses yeux bleus qu'un regard trop vif eût blessés, exprimaient l'inaltérable douceur, la tendresse infinie des anges.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les vieux tombeaux, les grises coupoles, baignaient dans un calme sans nom, que l'on eût dit inaltérable, ne devant jamais finir.Pierre Loti (1850-1923)
Par ailleurs, l'agenda pour la politique sociale ne devrait pas, à mon humble avis, être traité en ce qui concerne sa mise en ?œuvre comme un programme inaltéré et inaltérable.Europarl
Mais ces passions se transformaient vite en un sentiment plus élevé et plus pur d'affection pleine de tendresse, d'inaltérable amitié qui durait autant que la vie.Émile Chédieu de Robethon (1814-?), Delphine de Sabran Custine (1770-1826) et François-René de Chateaubriand (1768-1848)
C'est à vous de l'en délivrer par une énergie imposante et par un concert inaltérable.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Les marins obéirent à mes ordres, et leur préoccupation intérieure était si grande, qu'ils ne s'apercevaient pas de l'inaltérable tranquillité de la mer.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Son style est le fidèle reflet de son inaltérable gaîté et de toute l'originalité de son esprit.Gaston Maugras (1850-1927)
Les difficultés d'une exécution précise, et surtout l'impossibilité pratique de maintenir un tel appareil suffisamment inaltérable, ont dû faire entièrement renoncer au pendule cycloïdal.Auguste Comte (1798-1857)
Le spectacle constant d'une vertu si douce, d'une patience si inaltérable, troublait les tigres de pitié.Jules Michelet (1798-1874)
Il vit des enfants qui jouaient aux portes, et le bonheur inaltérable de ces petites créatures qui ne connaissaient encore rien des angoisses de la vie, l'affecta profondément.Pamphile Le May (1837-1918)
Cet empereur, que l'on disait faible, incertain, irrésolu, montrait une fermeté de caractère étonnante, voilée sous une inaltérable sérénité.Albert Vandal (1853-1910)
Chacun de nous s'occupait de ses affaires ; notre amitié était inaltérable, et je ne désirais pas d'autre mentor.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Chacun de nous soccupait de ses affaires ; notre amitié était inaltérable, et je ne désirais pas dautre mentor.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
C'est que nous sommes devenus de vieux amis, unis de cette inaltérable amitié qui naît et se cimente dans les plus effrayantes conjonctures !Jules Verne (1828-1905)
À mesure qu'il connut mieux sa femme, le chevalier découvrit en elle de nouvelles qualités et une douceur de caractère inaltérable.Alfred de Musset (1810-1857)
Si tu as à te plaindre de quelque trahison, tu pourras te réfugier dans nos cœurs, tu y trouveras un amour inaltérable.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est vrai que cette affectueuse indulgence, cette admiration passionnée, cette inaltérable tendresse, avaient une source moins noble.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ma santé d'ailleurs toujours inaltérable commence à se ressentir de ma position équivoque, ridicule et bientôt déshonorante, si je la supportais plus longtemps.Albert Du Casse (1813-1893)
Afficher toutRéduire
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020