immuable

 

définitions

immuable ​​​ adjectif

Qui reste identique, ne change pas. Les lois immuables de la nature.
Qui ne change guère, qui dure longtemps. ➙ constant, invariable. Une attitude immuable. Rester immuable dans ses convictions. ➙ inébranlable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous devons garder à l'esprit que la situation très spécifique des régions ultrapériphériques est immuable, et qu'elle continuera à nécessiter une approche européenne différenciée et adaptée à cette situation particulière.Europarl
Ce sont elles pourtant qui m'invitent à m'affermir, à creuser plus avant et à étudier dans mon moi ce qu'il contient d'immuable.Maurice Barrès (1862-1923)
La science est immuable comme son objet, le vrai et le bien ; c'est sur elle que nous fondons l'éternité de nos promesses et de nos engagements.Alfred Fouillée (1838-1912)
Mais rien ne le conserve, ce droit d'actualité, et le changement seul est la chose immuable.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Tel est le principe immuable de la défense des droits de l'homme et des libertés universelles.Europarl
Elle sentait parfaitement, et avec la même exigence, le besoin de changer et celui de rester immuable, ces deux instincts passionnés de toute forte vie.Romain Rolland (1866-1944)
Bien plus, elle serait immuable, car le travail passé n'est plus susceptible de plus ou de moins.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Parmi les trois risques biométriques qui ont été évoqués, je préfère celui de la longévité qui me semble immuable.Europarl
La démocratie n'est pas immuable, elle nécessite des améliorations constantes dans le but de donner le pouvoir aux citoyens.Europarl
Le salaire venant compenser, par son élévation, la cherté des subsistances, maintiendrait cette classe à un niveau nécessaire et immuable !Frédéric Bastiat (1801-1850)
A la nuit paisible, à sa magnificence étoilée, succédèrent le jour immuable et les rayons ardents du soleil ; dès ses premières lueurs, la température devenait brûlante.Jules Verne (1828-1905)
Tous deux, éclairés et humains, étaient associés à la justice routinière d'un grand corps immuable dans la barbarie du vieux droit.Jules Michelet (1798-1874)
Que les garanties et les conditions, préalables doivent être éternelles, que ce soit l'état immuable des sociétés, je ne voudrais pas l'affirmer.François Guizot (1787-1874)
Malgré les secousses politiques et sociales qui ont bouleversé tant de choses et amoncelé tant de ruines au cours des derniers siècles, la famille est restée debout, impassible, immuable.Charles Turgeon (1855-1934)
Je respecte la volonté et la loi immuable du sort ; il m'accable de gloire pour me faire sentir mon malheur avec plus d'amertume.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Dans ces horribles guerres, il garde un cœur de paix, l'immuable cœur du vrai brave.Jules Michelet (1798-1874)
C'est pourquoi les chiffres que je donne, quoique ordinairement exacts, ne pourraient servir de base immuable.Joseph Audibert (1854-1921)
Quel sera le criterium, au moyen duquel nous découvrirons dans sa mobilité le caractère immuable du vrai ?...Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Nous avons également attiré l'attention sur le fait que cette définition n'était pas immuable mais qu'il allait falloir la revoir.Europarl
En présence d'un tel monde et sous la loi historique immuable d'un tel destin, que reste-t-il à un homme de génie et de bonne volonté ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMMUABLE » adj. m. & f.

Qui ne se peut changer. Dieu seul est par sa nature immuable. On dit d'un homme ferme & constant, que c'est un esprit immuable.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020