inattaquable

 

définitions

inattaquable ​​​ adjectif

Qu'on ne peut attaquer ou mettre en cause avec quelque chance de succès. Une théorie inattaquable. —  Un homme inattaquable, irréprochable.
Qui ne peut être altéré. Un métal inattaquable. ➙ inaltérable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'inviolabilité a donc des bornes, et il est des points sur lesquels la personne du roi cesse d'être inattaquable.Adolphe Thiers (1797-1877)
Penser qu'une conception des phénomènes est d'autant plus adéquate au réel qu'elle est plus « satisfaisante », qu'elle s'adapte mieux aux infirmités de notre esprit, n'est peut-être pas un criterium inattaquable.Charles Nordmann (1881-1940)
En cas d'attaque de la part de nos semblables, nous pouvions remplacer le câble par une chaîne, et rendre notre demeure inattaquable.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous ne connaissons que des phénomènes, nous ne raisonnons que sur des apparences ; toute vérité en soi nous échappe ; l'essence est inattaquable.Remy de Gourmont (1858-1915)
On ne pourrait accepter qu'une entreprise dite européenne, qui pratique le dumping, devienne inattaquable uniquement parce qu'elle est européenne selon votre nouvelle définition.Europarl
Cette psychologie est sommaire, succincte, incomplète, je le veux ; elle n'est pas inattaquable, j'en conviens encore.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il avait encore, ce qui est plus rare et bien autrement glorieux, une réputation inattaquable et bien méritée d'intégrité et d'honneur.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est parce que je m'en sens la force et que je suis inattaquable que je demande la discussion pour lundi prochain.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Et ses craintes sont telles qu'il faut qu'on lui pratique un escalier secret par lequel à toute heure il peut descendre au lieu inattaquable, la chambre à coucher de l'enfant.Jules Michelet (1798-1874)
Cette propriété-là est légitime, inattaquable ; aucune utopie ne prévaudra contre elle, car elle se combine et se confond avec l'essence même de notre nature.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il se croyait tellement inattaquable de ce côté, qu'il y avait placé ses plus mauvais vaisseaux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il est important que les législateurs entendent toutes les parties et prennent une décision équilibrée, tout en étant guidé par le principe inattaquable de sécurité alimentaire pour nos citoyens.Europarl
Je voudrais insister sur le fait qu'il s'agit d'un texte de loi et qu'il se doit donc d'être détaillé et inattaquable.Europarl
Et ce nord, victorieux du midi dans sa guerre défensive, comme il le fut au moyen âge dans sa guerre conquérante, se croit inattaquable et irrésistible.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Par une disposition propre aux esprits entiers et possédés d'orgueil, il ne s'attache qu'au côté de la question où il se juge et se sent inattaquable.Albert Vandal (1853-1910)
Toutefois, cet avis n'est pas aussi inattaquable ou aussi strict que l'on voudrait le penser.Europarl
Souvent il avait senti leur tendresse attachée à lui et, bien qu'il se sût inattaquable, il s'exaspérait de ce besoin d'aimer qui frémissait toujours en elles.Guy de Maupassant (1850-1893)
En réclamant l'honnêteté comme la mesure unique des hommes, il mit sa revendication sous une sauvegarde inattaquable.Auguste Angellier (1848-1911)
Avec lui surtout, ma conscience se réservait instinctivement un sanctuaire inattaquable, celui du détachement des choses de ce monde en ce qu'elles ont de vain et de tumultueux.George Sand (1804-1876)
Tu te glorifiais jadis d'être une matière dure et inattaquable ; à présent tu envies le sort du roseau desséché qui se brise les jours d'orage.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020