inconsidéré

 

définitions

inconsidéré ​​​ , inconsidérée ​​​ adjectif

Qui témoigne d'un manque de réflexion. ➙ imprudent, irréfléchi.
 

synonymes

inconsidéré, inconsidérée adjectif

absurde, stupide, non pertinent

indiscret, maladroit

[vieilli] étourdi, imprudent, inconséquent, irréfléchi, léger, malavisé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il résulte de là que la liberté commence toujours par être accompagnée des maux qui suivent l'usage inconsidéré qu'on en fait.Frédéric Bastiat (1801-1850)
C'était uniquement le zèle inconsidéré d'un grenadier, homme remarquable par sa taille.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Les savants de ces temps sont donc entraînés vers la théorie, et il leur arrive même souvent de concevoir un mépris inconsidéré pour la pratique.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Je fus inconsidéré de croire que j'étais arrivé quelque part.Maurice Barrès (1862-1923)
Un homme d'honneur s'abstiendra de tout propos léger, inconsidéré, qui pourrait compromettre la réputation d'autrui.Jules Rostaing (1824-?)
Dans ce contexte, il est totalement inconsidéré d'avoir des lois différentes dans ce domaine.Europarl
Tremblant d'interrompre par quelque mouvement inconsidéré cette grande crise à laquelle j'attachais ma délivrance, je devins plus doux, je parus plus content.Benjamin Constant (1767-1830)
Rengagé volontairement à bonne intention, il dut regretter vite un premier mouvement inconsidéré ; mais on ne lui demandait plus rien.Amédée Delorme (1850-1936)
Je suis son ami ; je dois agir prudemment et ne pas la jeter dans de nouveaux malheurs par un zèle inconsidéré.George Sand (1804-1876)
Le gouvernement français a fait justice de l'inconsidéré agent diplomatique donneur de mauvais conseils.François Guizot (1787-1874)
Naturellement inconsidéré et libertin, mes dépenses furent égales à mes revenus.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Ne craignez rien pour vos lettres ; elles vous seront toutes renvoyées aussi exactement que la première ; et reposez-vous sur l'intérêt que j'ai moi-même à ne rien faire d'inconsidéré.Denis Diderot (1713-1784)
Pour romanesque ou inconsidéré qu'il avait pu être, ce mariage, consommé maintenant, scellé par la naissance d'un enfant, et bientôt d'un second, lui créait des devoirs inévitables.Paul Margueritte (1860-1918)
Le récit est touchant, nous vous conseillons de le lire et de le faire lire à ce peuple plus inconsidéré que cruel.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il y vit cette économie inquiète qui semble dénoncer la gêne, et les âpres discussions que soulevait l'emploi inconsidéré d'une pièce de vingt francs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Moins directement coupable, mais non moins inconsidéré, m'efforcerai-je de troubler une famille, de désoler des parents, de déshonorer celle à qui ce genre d'honneur est si nécessaire dans la société ?Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Je me fie à votre bonté, à votre indulgence pour excuser ce que j'ai pu dire d'inconsidéré, pour suppléer à ce que j'ai pu omettre.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
La mise des places en état de siège annulera, par le fait, la possibilité de tout acte inconsidéré de la part des autorités civiles.Albert Du Casse (1813-1893)
Un mot inconsidéré sur le gouvernement coûte la tête, et vous en avez déjà tenu plus de mille.Denis Diderot (1713-1784)
L'enfant robuste est plutôt inconsidéré, fantasque, impertinent et scandaleux, avec de bons mouvements et d'étranges écarts.Émile Faguet (1847-1916)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCONSIDERÉ, ÉE » adj.

Imprudent, qui ne considere pas assez les choses, qui les fait estourdiment & precipitamment. il a lasché des paroles inconsiderées qui luy ont fait une grande affaire.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020